dimanche 4 mai 2014

Témoignage de Josua Hoffalt, danseur étoile

Josua Hoffalt dans sa loge de l'Opéra Garnier, Capture d'écran Espaces Magnétiques


.
L'Opéra national de Paris compte 18 étoiles. « Parmi elles, Josua Hoffalt, nommé en 2012 après une représentation du ballet La Bayadère. La consécration suprême pour ce danseur de 29 ans, qui a choisi cette discipline exigeante à 8 ans, un peu par hasard. Blessures, régime, retraite... À quoi ressemble la vie d'un danseur étoile ? Témoignage. »

Être un garçon qui danse ne m’a jamais posé de problème. Petit, je n’ai pas le souvenir d’en avoir souffert et maintenant que je suis adulte et danseur étoile, encore moins. Alors oui, certains clichés sur la virilité ou la sexualité nous poursuivent encore, mais je ne m'en préoccupe pas. Libre aux gens d’être comme ils sont, non ? Ça n’a rien à voir avec la profession.

Il faut quand même parfois que je montre des extraits de mes spectacles aux sceptiques pour qu’ils se rendent compte que mon métier ne consiste pas à faire des petits tours sur moi-même en tutu. Quand ils voient que je porte des filles à bout de bras ou que je saute partout, ils saisissent vite que la danse est un sport. Et même un sport extrêmement physique.
> SUITE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire