dimanche 23 mars 2014

Marie-Claude Pietragalla & Julien Derouault ——— "Mr & Mme Rêve" : De la lumière plein les yeux

Devenons-nous plus exigeants ? Sommes-nous blasés par l'évolution de la technique ? Hier soir, je suis sortie du spectacle « Mr et Mme Rêve » de Pietragalla (sans elle car blessée) avec un étrange sentiment de vide ! Et pourtant, les effets sont sensationnels, bluffants, angoissants, parfois ! Oui, mais voilà, « le trop est l'ennemi du bien » disait ma grand mère, et il faut savoir si l'on présente un spectacle chorégraphique innovant ou un simple spectacle d'illusions...

Pour que la réussite soit parfaite, il faut que l'effet soit discret, qu'il suive la danse, l'enveloppe, la fortifie, l'exalte... ce qui est extrêmement difficile car un effet de lumière est omniprésent et peut tuer très vite une chorégraphie un peu fragile en devenant plus important que la danse.

Or on a l'impression que Pietragalla et son mari Julien Derouault n'ont pas eu le temps ? Les moyens financiers ? Le courage ? La patience ? d'aller jusqu'au bout de leur propos.

Deux moments particulièrement réussis où effets et danse sont parfaitement intégrés : le duo « champêtre » du début, qui donne l'impression que l'amour peut défier le temps qui passe et la fin, angoissante, où les danseurs se fondent dans les projections ce qui provoque une sensation de force violente,  bête et inexorable.

Deux autres moments sont aux trois quarts réussis : je les appellerai « la danse des mots » et la « danse sidérale ». Tous les deux commencent très bien, les effets lumineux sont synchronisés avec la danse et puis, peu à peu, ça dérape, et danse et lumières font leur show séparément.

Alors que je nageais dans une ambiance onirique, brusquement j'ai eu le sentiment de choir violemment sur le plancher des vaches ….

La critique est aisée mais l'art est difficile...

Toutefois, la salle était comble, les spectateurs enthousiastes... comme les enfants éblouis à la Foire du Trône... et je regrette vraiment de n'être qu'une danseuse qui voudrait que tout soit parfait !
Germaine Bedler

Mr & Mme Rêve, Grand Rex, Paris 2° ardt., 12 au 29 mars 2014. www.legrandrex.com  TOURNÉE ICI  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire