vendredi 22 avril 2016

Boris Charmatz artiste associé à la Volksbühne de Berlin à partir de septembre 17 (+ Mette Ingvartsen)

Boris Charmatz, Photo Sandro Zanzinger

Le danseur et chorégraphe Français Boris Charmatz, 43 ans cette année, qui dirige le Musée de la danse - Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne, vient d'être désigné artiste associé à la Volksbühne de Berlin (Allemagne) à partir de septembre 2017. 

Mette Ingvartsen, Photo DR

Il partage cette fonction avec quatre autres artistes : le réalisateur français installé en Allemagne Romuald Karmakar, le cinéaste allemand Alexander Kluge, la metteur en scène allemande Susanne Kennedy et la chorégraphe danoise Mette Ingvartsen, qui est également installée à Rennes.

Boris Charmatz vient par ailleurs d'être renouvelé à son poste de directeur du Musée de la danse en janvier dernier, pour un mandat de trois ans. (source : Ouest France)

 
La Volksbühne Berlin, octobre 2015, Photos Fabien Rivière ©

Le théâtre qui va l'accueillir se nomme la Volksbühne Berlin (ou Volksbühne am Rosa-Luxemburg-Platz; volk signifie : peuple, bühne : scène, théâtre). Bref, on peut le désigner comme le Théâtre du Peuple. Sa création a été décidée en 1890 lors de l'assemblée générale de l'association "Freie Volksbühne“, émanant d'un mouvement parti des couches populaires, pour finalement aboutir un peu avant la Première Guerre mondiale avec son ouverture. 

Chris Dercon, Photo DR

La Volksbühne Berlin a vu en avril 2015 la nomination à sa tête par le maire de Berlin d'un homme venant des arts plastiques, le directeur de musée Belge Chris Dercon — actuellement à la Tate Modern de Londres — pour remplacer le metteur en scène de théâtre qui la dirige actuellement depuis 1992, Frank Castorf. Cette nomination a provoqué un scandale. 

Une nouvelle polémique a éclaté en décembre 2015 concernant la rémunération du nouveau directeur qui n'entrera en fonction qu'en 2017. Le site arnet news se demandant si Berlin avait les moyens de se le payer ICI. Le théâtre a en effet déjà mis de côté 2,98 millions € (3,24 M $) en prévision de son arrivée.

Cette somme comprend 138.000 € (151.000 $) pour Dercon et sa directrice de programme Marietta Piekenbrock en salaires et frais de déplacement pour 2016 (à savoir dans l'année précédant officiellement l'arrivée à son poste) et 212.000 € (230.000 $) pour l'année 2017.

Un montant supplémentaire de 500.000 € (543.240 $) sera investi dans « une scène numérique nouvellement développée, projet de grand standing avec appel international ».

La presse locale a été particulièrement incrédule suite à la révélation du fait que 100.000 € (108.648 $) avaient été alloués au budget marketing de la Volksbühne, pour son « identité d'entreprise » et « la préparation des conférences de presse ».

Certains ont noté que le budget princier de la Volksbühne se réalisait au détriment d'autres théâtres berlinois.  
Fabien Rivière

Aucun commentaire:

Publier un commentaire