dimanche 21 septembre 2014

Le Forum de Blanc-Mesnil est menacé par la mairie

Thierry Meignen, nouveau maire UMP de Blanc-Mesnil

La ville de Blanc-Mesnil, au nord de Paris en Seine-Saint-Denis, a changé de maire. Un UMP a remplacé un communiste à la tête de cette commune de plus de 50.000 habitants. Une des conséquences est la menace qui pèse sur le Forum de Blanc-Mesnil qui ne peut présenter sa saison que jusqu'à la fin de l'année. Le nouveau maire juge trop élitiste et engagée la programmation de la salle, lui préférant du théâtre de boulevard et des one-man-show (on doit lire l'article du quotidien Le Parisien du 9 août 2014 ICI). 

Il faut indiquer que le public du Forum est majoritairement local.

Karim Boumedjane, nouvel adjoint chargé de la culture de Blanc-Mesnil

On s'achemine vers la destruction du travail (artistique, de terrain et humain) remarquable entrepris par son directeur, le respecté Xavier Croci. La programmation (théâtre, danse, musique, cirque, arts visuels) se poursuit malgré tout jusqu'en décembre en conservant cette ligne exigeante. 

En danse, on pourra voir l'exceptionnel D'après une histoire vraie de Christian Rizzo (4 octobre), Dance de Lucinda Childs (15 octobre), Ma leçon de hip hop de Sylvain Groud (solo de Céline Lefèvre, du 15 au 17 octobre), Soirée deux spectacles danse dans le cadre du Festival Kalypso organisé par le Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne - Cie Käfig (les 14 et 15 novembre) avec 7Steps de Mourad Merzouki et Sakalapeuch, chorégraphie collective d'Undercover et mise en scène de Julie DossaviBiT création de Maguy Marin (18 novembre), et Bang d'Herman Diephuis (du 24 au 26 novembre), 
Fabien Rivière
www.leforumbm.fr 

D'après une histoire vraie de Christian Rizzo sera présenté le 4 octobre,
Photo Marc Domage
    Éditorial du directeur du Forum - 18 septembre 2014    
Nous, êtres humains, avons une chance inestimable : nous savons que nous ne sommes pas éternels !
Ce sentiment de notre finitude nous a donné la possibilité d'accéder à une forme d'immortalité : celle de l'art. Des premières gravures sur les parois des grottes jusqu'aux plateaux des scènes où s'inventent, entre danse, théâtre, arts visuels et musique, les langages pour dire notre temps, une seule nécessité : notre vie ne se résume pas à la fatalité du quotidien harassant. L'art nous relie à ce qui nous dépasse, donc nous grandit, et fait de nous des êtres de parole et de désir, donc de poésie.
C'est un trésor qui nous appartient à tous.
Je suis très heureux d'avoir pu au Forum imaginer avec les artistes, l'équipe, le public, des chemins pour parcourir la forêt des créations humaines.
Une période de grande incertitude s'ouvre du fait de l'absence de décisions claires de la Mairie nouvellement élue quant à la suite du positionnement artistique du Forum. C'est pourquoi je ne peux vous présenter la saison prochaine que jusqu'à la fin de l'année 2014.
Je vous attends très nombreux pour partager jusqu'à la mi-décembre, les œuvres de grands artistes, confirmés et à venir, les œuvres d'auteurs qui nous construisent comme sujet.
Autant d'étoiles qui éclairent nos randonnées nocturnes.
Xavier Croci

Aucun commentaire:

Publier un commentaire