dimanche 1 juin 2014

Chorégraphes Associés « s'inquiête du procès » fait au chorégraphe Steven Cohen


Communiqué de presse édité le 22/05/2014

Au pays des Droits de l'Homme et de la Liberté d'expression, Chorégraphes Associés s'inquiète du procès qui est fait au chorégraphe Steven Cohen. Pénaliser un acte performatif artistique, clairement identifié comme tel, c'est aller à l'encontre de cette liberté et une entrave à la création artistique. 

Rappel des faits: le 24 mars le chorégraphe Steven Cohen comparaissait pour répondre du chef d'exhibition sexuelle, suite à sa performance sur l'esplanade du Trocadéro, il a été condamné à une amende de mille euros [1]. Il lui est reproché de ne pas avoir demandé d'autorisation.

[1] Précisions d'Espaces Magnétiques : Steven Cohen a été condamné le lundi 5 mai 2014 par la 28° Chambre du Tribunal correctionnel de Paris pour « exhibition sexuelle » pour sa performance du 10 septembre 2013 sur l'esplanade du Trocadéro à Paris ici, nommée Coq/Cock, mais dispensé d'amende, contrairement aux 1.000 euros que réclamait le procureur lors de l'audience du 24 mars (cf. dépêche de Reuters France ici). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire