mardi 9 avril 2019

Le Tarmac ferme fin mai 2019


Après plus d'un an de luttes contre une décision du Ministère de la Culture et de la Communication, Le Tarmac - La scène internationale francophone, dirigé par Valérie Baran, et situé à Paris dans le 20° arrondissement, fermera malgré tout ses portes le 31 mai prochain. La salle vient de publier un communiqué que nous publions ci-dessous annonçant la triste nouvelle. Après des travaux le lieu ré-ouvrira avec une nouvelle équipe. 
Fabien Rivière
— Nous avons publié : 
(juillet 2018) > Le Tarmac bouge toujours 
(février 2018) > Défendre le Tarmac (Pétition + Soirée de mobilisation) 

www.letarmac.fr 
🌸 MERCI 🌸

Ça y est, les Traversées sont déjà presque terminées. Ce temps fort, dédié à la création internationale francophone sous toutes ses formes, marque la fin d'une saison riche de propositions artistiques variées, de rencontres, d'échanges et d'émotions, que nous avons vécue pleinement et intensément, dans l'espoir qu'elle ne soit pas la dernière.

Après plus d'un an de mobilisation pour le maintien du Tarmac et de ses missions, l'arbitrage du ministre de la Culture nous a été communiqué.

Le projet du Tarmac prendra officiellement fin le 31 mai 2019.

Le 159 avenue Gambetta, dans le 20ème arrondissement, connaitra ensuite quelques mois de travaux, avant de laisser place à un nouvel occupant.

Un immense merci à tous.tes - spectateur.rice.s, artistes, élu.e.s, partenaires, enseignant.e.s et acteurs associatifs - du plus profond de nos cœurs, pour le soutien indéfectible dont vous avez fait preuve durant ces longs mois de lutte à nos côtés.

Alors profitons des deux derniers spectacles de la saison pour nous retrouver une dernière fois et célébrer dignement la création francophone ! Deux spectacles, cinq représentations et autant de belles occasions de nous réunir pour mettre en lumière, ensemble, ces deux propositions artistiques fortes et fédératrices, avant nos restitutions des projets d'actions culturelles qui auront lieu en mai !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire