vendredi 6 novembre 2015

Paris - Le théâtre de la cité internationale en péril ?

Vue du bâtiment de la Cité internationale universitaire de Paris qui comprend
le Théâtre de la Cité internationale, dans l'aile gauche. Photo Igor Stefan

Fin avril 2014 le départ de Pascale Henrot de la direction du Théâtre de la Cité internationale était connu (Exclusif - Pascale Henrot quitte la direction du Théâtre de la Cité internationale pour l'ONDA). Au « début de l'année 2016 », selon un communiqué de presse daté du 23 octobre (ici), on devrait être informé du nom du nouveau (de la nouvelle) responsable. Entre les deux, soit pendant plus d'un an et huit mois, personne n'a été désigné. Pour quelle/s raison/s ? 

HISTOIRE 

Un peu d'histoire est nécessaire pour comprendre la situation actuelle : Nicole Gautier a dirigé le théâtre de la Cité Internationale (TCI), situé sur le campus de la Cité internationale universitaires de Paris (CIUP), pendant dix-sept ans, de 1991 à 2008. Pascale Henrot lui a succédé de 2008 à 2014. On peut dire que Nicole Gautier a re-fondé le lieu. Par la qualité de sa programmation, qui allie théâtre et danse, par son soutien aux formes émergentes, et par les travaux de rénovation entrepris pendant 2 ans et demi. Ces travaux « ont représenté un investissement important de la part des tutelles, entre 2002 et 2004 : plus de 3 millions pour le Ministère de la Culture, 1,5 million de la part du Conseil Régional et de la Ville de Paris et 1,9 million de la part de la Cité internationale. » L'équipement dispose ainsi de trois salles : La Coupole de 418 places, La Galerie de 230 places en dessous et La Resserre de 144 places sous les toits. La programmation de Pascale Henrot est cependant plus faible.

Vue de La Coupole, Photo DR

ARGENT

En 2014, le théâtre de la Cité internationale reçoit des subventions de la Fondation de la Cité Internationale universitaire de Paris (880.000 €), du Ministère de la Culture (1,3 millions €), de la ville de Paris (230.000 €) et de la région Île-de-France (90.000 €). Le mécénat se monte à 176.000 € et les recettes propres (bar, billetterie, locations) à 800.000 €. Pour un budget annuel de 3,3 millions €.

Or, la Fondation de la CIUP a fait part de son intention de baisser sa dotation qui est actuellement de 880.000 €. « Elle sera ramenée à 650.000 € en 2017 et 400.000 € à partir de 2018 », indique-t-elle. Le ministère de la culture et la ville de Paris ont indiqué qu'ils ne compenseraient pas cette baisse.  

Vue de la salle du fond du bar, Photo DR

MOBILISATION

La mobilisation pour le Théâtre de la cité internationale s'organise : l'équipe du théâtre lance une pétition le 26 juin 2015 (ici), un texte de soutien signé par 12 artistes est publié dans Le Monde le 2 septembre 2015 (ici), une lettre des deux dernières directrices est adressée aux financeurs le 12 octobre 2015 (ici), un communiqué de soutien de l'Association des centres chorégraphiques nationaux (ACCN) et de l'Association des Centres de développement chorégraphique (ACDC) est publié le 21 octobre 2015 (ici). L'équipe du théâtre publie un nouveau texte d'inquiétude fin octobre 2015 à la suite des décisions du Conseil d'administration de la CIUP (ici). 

LA CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS

Le Monde indiquait que « Philippe Bachman – directeur de la Comète - Scène nationale de Châlons-en-Champagne – a été désigné [par les financeurs, ici] début 2015 pour mener une mission de préfiguration de trois mois. Il s’agissait de définir un nouveau projet artistique pour le TCI et surtout de proposer un budget moins gourmand en dotations. » (ici) L'étude n'a pas été rendue publique.

Selon Le Monde « la direction [de la Cité internationale] reproche au théâtre de s’être trop éloigné de la vie universitaire. Selon des sources proches du dossier, la Cité internationale souhaiterait aussi investir dans des domaines jugés plus rentables et valorisants que la sphère artistique, comme la construction de nouvelles Maisons (Chine, Ile-de-France et Corée). » (ici)

Le vendredi 23 octobre, le Conseil d’Administration de la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) a finalement voté le maintien de sa participation financière en 2016 à 880.000 €, une baisse à 650.000 € en 2017 et 400.000 € à partir de 2018.

ERREURS ou FAUTES ?

À son départ en 2008, Nicole Gautier dirigeait une équipe de 19 salariés. Aujourd'hui, le Théâtre de la Cité internationale compte 28 salariés. Pascale Henrot aura ainsi procédé à une augmentation de 9 personnes, soit 47 %, ce qui est beaucoup (nous publions ci-dessous les deux organigrammes du théâtre). Compte-tenu de la situation budgétaire était-ce nécessaire, et pertinent ? Cela constitue une masse salariale significative (au détriment du budget artistique ?). Et quel est le niveau de salaire des responsables ? Il est dommage que l'opacité qui existe dans ce domaine empêche de répondre. 

Par ailleurs, comme nous l'écrivions (ici), « certains ont été choqués de l'absence de Pascale Henrot [nommée en janvier 2008] pendant plusieurs mois début 2011, partie rejoindre Philippe Decouflé à Montréal puis Los Angeles où il préparait une production pour le Cirque du soleil, Iris, au Kodak Theatre, pour 72 artistes, dont la première a eu lieu le 25 septembre. « Je ne peux rien refuser à Philippe [Decouflé] » arguait cette ancienne danseuse puis administratrice de la compagnie, sans convaincre. Rappelons que le budget d'un spectacle du Cirque du Soleil est de 50 millions de dollars. » On peut ajouter qu'il est probable qu'un employé ou un dirigeant qui s'absenterait de son poste de cette façon serait immédiatement licencié. Dans une période qui connait une forte défiance envers les élites, et une montée inquiétante du vote en faveur du Front national, on peut s'interroger sur l'impunité dont bénéficie Pascale Henrot, nommée depuis septembre 2014 à la direction de l'Office national de diffusion artistique (ONDA).
Fabien Rivière
PS. Lors d'une rencontre professionnelle en mai 2015, Pascale Henrot indiquait : « Je voudrais juste vous donner une information. Nous [l'ONDA] sommes en train de mettre en place une étude pour le repérage des bonnes pratiques, accompagnement des artistes par les scènes ». On ignore si l'absence pendant des mois d'un responsable fera partie des « bonnes pratiques ».

THÉÂTRE DE LA CITÉ INTERNATIONALE
       ORGANIGRAMME  Direction Nicole Gautier        

Nicole Gautier, directrice 
Virginie Girard, administratrice
Marie-France Carron, secrétaire générale 
Laurent Lecoq, directeur technique 
Françoise du Chaxel, écrivain associé 
Anne Fétizon, intendante, assistante de direction 
Christine Morquin, information et action artistique 
Fabienne Poinson, relations avec le public et action artistiqu
Philippe Boulet, attaché de presse 
Claudie Pantchenko, réalisation graphique 
Valérie Ronsse, comptable 
Balla Ndiaye, assistant-comptable 
Michel Martin, responsable caisse 
Marion Franquet et Frédérique Miget, responsable accueil 

et aussi
Pierre Montessuit, régisseur général 
Stéphane Grouard, régisseur son
Philippe Lesèque, régisseur plateau
Clément Sauvaget, apprenti régisseur plateau 
Guillaume Rechke, assistant régisseur 
Etienne Laborey, apprenti régisseur lumière 
José Corps, responsable bar
Brigitte de Malau, conseillère cuisine 
Natalia Naidich, animatrice librairie

Michèle Audeval, conception graphique 

THÉÂTRE DE LA CITÉ INTERNATIONALE
         ORGANIGRAMME 2014-2015           
   Equipe
Direction par intérim :
Virginie Girard, direction administrative & Olivier Bertrand, direction artistique

Aurélien Péroumal
Secrétariat (remplace Sébastien Vin, jusqu'au 1er septembre)

.:Pôle coordination artistique:.

Olivier Bertrand
Coordination artistique

Christine Morquin
Responsable des résidences d'artistes, accueil des artistes et des professionnels

Julien Princiaux
Coordination des festivals, location d'espaces, Art Campus

Anne Carletti
Responsable des studios de musique

Lionel Vargas
Chargé d’accueil et de régie des studios musique

Zoé Perron
Chargée d’accueil et de régie des studios musique

.:Pôle Services généraux:.

Virginie Girard
Directrice administrative et financière

Maryline Beaudran
Comptable principale, responsable des paies

Tristan Jacquot
Responsable du bar

Lucile Parant
Comptable

Julien Princiaux
Régisseur de production

Marina Menezes
Chargée d’administration et de production
(remplace Anna Tauber depuis le 1er septembre 2014)

Aurélien Péroumal
Secrétariat, accueil bureaux (remplace Sébastien Vin)

.:Pôle Communication, Accueil et Relations Publiques:.

Marie-France Carron
Secrétaire générale

Philippe Boule
Attaché de presse

Mathilde Delahaye
Réalisation graphique

Camille Girard
Stagiaire relations publiques & web

Sarah Gully
Chargée de communication web et webmaster (remplace Héloïse Lecomte depuis le 14 septembre 2015)

Christine Jacquet
Responsable des relations publiques et actions culturelles

Michel Martin
Responsable billetterie

Erell Mathieu
Chargée des relations publiques

Anouk Peytavin
Chargée des relations publiques avec les résidents et de l’accueil du public

Christophe Riffard
Opérateur billetterie

.:Pôle Technique:.

Serge Longuet
Direction technique

François Flouret
Régisseur général

Louise Bellanger
Secrétaire technique

Eve Esquenet
Apprentie régie plateau

François Frieh
Chef électricien

Stéphane Grouard
Régisseur son

Jean-Charles Guigues
Régisseur lumière

Philippe Lesèque
Régisseur plateau

Et le personnel vacataire et intermittent qui nous accompagne :

Au bar :
Clémentine Boblet, réceptions, catering
Alioune Diallo, cuisine
Veronika Krotki, bar
Arnaud Littee, bar
Anna Wnekowicz, bar

A l’accueil: l'équipe d'ouvreurs
Romina Ardalla
Ingrid Arriaga
Caroline Baudry
Hortense Bellanger
Feriel Boushaki
Louise Krieger
Elena Merolla
Geoffrey Migault
Amric Trudel
Constant Vandercam
Lies Vanhauwere

Et tous les techniciens intermittents

Aucun commentaire:

Publier un commentaire