dimanche 13 janvier 2019

Disparition d'Andy de Groat à 72 ans

Andy de Groat, Photo Catherine Galasso 

Le danseur et chorégraphe né à Paterson dans le New Jersey (au nord-ouest de New York) et installé en France depuis 1980, et à Montauban depuis 1996 Andy de Groat est mort le jeudi 10 janvier à 72 ans d'une crise cardiaque. Il fut proche de Bob Wilson avec qui il travailla (pour Ouverture, Le Regard du sourd, et Einstein on the Beach), des danseurs étoiles français Wilfride Piollet et son époux Jean Guizerix, et de Jerome Robbins. Il connaissait des soucis de santé depuis un certain temps. 
Fabien Rivière
On peut lire : Le Figaro  
Hommage du maire de Montauban de 1994 à 2001 Roland Garrigues : 
« Il avait choisi de passer le reste de ses jours dans la Cité d'Ingres qui avait accueilli sa compagnie de danse de 1996 à 2002. Il vient de mourir dans le plus grand dénuement aidé par de rares mais précieux amis. Et pourtant ce commandeur dans l'ordre des Arts et Lettres avait fréquenté les plus prestigieuses scènes au monde. Il est né en 1947 aux États Unis, de racines européennes. Abandonnant ses études aux beaux-arts, il a rejoint «créative tribu» de Bob Wilson avec qui il travaillera comme danseur et chorégraphe et se liera avec ce qui se fait de mieux dans la danse contemporaine. Il créera une première compagnie «Andy Degroat dancers» à New-York en 1975, avec laquelle il tournera aux USA, en Iran, en France et en Italie. Elle sera remplacée par «Rédaction Notes», soutenue par diverses institutions culturelles d'abord à New-York puis en France. C'est peut-être pour cela qu'il portait à chaque poignet une montre marquant l'heure des deux pays que sépare l'Atlantique. Le ministère de la culture l'a subventionné de 1984 à 2004. Autodidacte obsédé par le mélange et la coexistence de styles, de techniques, d'époques, il s'intéresse à l'intégration de danseurs amateurs et professionnels dans les mêmes créations. Associés à Montauban, Andy Degroat et «Red Notes» ont participé au formidable fourmillement culturel des années 90. Ils ont contribué-à l'obtention du label Ville d'art et d'histoire. Il aimait revisiter les œuvres classiques ; nous nous souvenons de la création de «Casse-noisettes» et de la «Flûte enchantée», cette dernière jouée à l'Opéra Bastille. Nous nous souvenons de son spectacle d'adieux le 21 octobre 2001 au théâtre municipal de Montauban. Nous nous souviendrons de l'immense artiste trop discret qu'était notre ami Andy Degroat.»  (source : ICI)

——— Les obsèques civiles auront lieu le jeudi 17 janvier à 13h30 au crématorium ACF de Montauban. Les visites seront possibles le jeudi matin de 9h à 11h30 à la chambre funéraire du crématorium (100 route de St Martial à Montauban).  ——————————

<< Andy de Groat est né en 1947 aux États-Unis de racines hollandaise, italienne, française, allemande et anglaise. Pendant ses études de beaux arts à New York en 1967, il rencontre le metteur en scène Robert Wilson. Il rejoint sa troupe en tant que danseur puis chorégraphe dans l'ensemble de ses productions du Regard du Sourd en 1971, Une Lettre pour la Reine Victoria en 1974 jusqu'à Einstein on the Beach en 1976, créée pour le festival d'Avignon.

En 1981, il reçoit une bourse de la Fondation Guggenheim - New York pour sa recherche chorégraphique.

Des nouvelles pièces s'enchaînent pour Red Notes et parmi d'autres, plusieurs pour Jean Guizerix et Wilfride Piollet, Jean-Christophe Paré, le Groupe de Recherche Chorégraphique de l'Opéra de Paris (GRCOP), la Scala de Milan, Ris et danceries, le Ballet du Nord (Roubaix) et Wah Loo Tin Tin Co, compagnie de jeunes interprètes à Montauban.

Aujourd'hui, son œuvre compte plus de soixante créations présentées dans une vingtaine de pays et revient périodiquement à une interrogation du répertoire et du patrimoine de la danse.

Sa compagnie a collaboré régulièrement à des productions lyriques depuis 1988, notamment pour La Flûte enchantée (Mozart), Robert Wilson à l'Opéra Bastille, The Rake's Progress (Stravinski), Alfredo Arias au festival d'art lyrique d'Aix-en-provence et à l'Opéra de Lyon, de Gênes et de Montpellier, Aïda (Verdi) et Klaus Michael Grüber à l'Opéra d'Amsterdam. >>

       SWAN LAC       

Swan Lac, 1982
Choreography by Andy de Groat
Performed by Patrick Gallagher, Austin Selden, Madeline Wilcox
Music: Talking Heads
This is an excerpt from de Groat’s evening length Swan Lac, which premiered in Aix-en-Provence in 1982, and was performed at Danspace Project in 1983 by de Groat, Viviane Serry and Michael O'Rourke.

Part of the GET DANCING program at Danspace Project, December 2015
danspaceproject.org/calendar/catherine-galasso-get-dancing/

Lighting by Carol Mullins
Costumes by Karen Boyer
Videography by Victoria Sendra 
         FAN DANCE       

Andy de Groat's Fan Dance (1978)
NOVEMBER 22 2013
92nd Street Y, Fridays at Noon
Lexington Avenue at 92nd St - Buttenwieser Hall

Performers: Paisid Aramphongphan, Racy Brand, Ritty Burchfield*, Rosalie Elkinton, Edith Freyer, Patrick Gallagher, Olsi Gjeci, Makram Hamdan**, Kathy Ray*, Satya Stainton, Julia Vickers, Buck Wanner

Rehearsal director: Catherine Galasso
Rehearsal space donated by Abrons Art Center

*original cast, Fan Dance 1978 at St. Mark's Church 
**member of Andy de Groat's company Red Notes from 1991-1995

Andy de Groat's Fan Dance was originally choreographed in 1978 for St Mark's Church and featured an original score by composer Michael Galasso. It was re-performed by a multi-generational cast including some of the original cast members. The program, curated by Benjamin Kimitch, included works by Maggie Bennett and Molly Poerstel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire