dimanche 30 mars 2014

France - L'extrême-droite contre la Culture


Les déclarations du nouveau directeur du Festival d'Avignon (In), Olivier Py, au lendemain du premier tour des élections municipales, indiquant que le Festival d'Avignon déménagerait en cas de victoire au second tour du Front National (FN) dans la commune a suscité de vives réactions. Il faut dire que le FN est arrivé en tête avec 29,63 % des votants, et que l'on compte un taux de 42,84% d'abstention dans cette ville de plus de 90.000 habitants. Les articles ci-dessous participent d'une nécessaire information sur la question des relations entre extrême-droite et culture.
Fabien Rivière

Christian Lacroix,  programmateur du festival Musiques en stock en Haute-Savoie : "Si le FN passe à Cluses, je délocaliserai mon festival, comme Olivier Py",  Le Nouvel Observateur, 28 mars 2014. ICI 
Cluses : population de 17400 habitants en 2011.

Angelin Preljocaj : "Le FN au pouvoir, c'est moins d'argent pour la culture, une politique de la terre brûlée", Les Inrocks.com, 27 mars 2014. ICI  

Châteauvallon à l'époque du FN, Le Monde, 29 mars 2014. ICI 
Comment mener une action culturelle dans une ville gérée par le FN, sans faire de compromission ? L'expérience menée par l'équipe de Châteauvallon [commune limitrophe du nord de Toulon], entre 1998 et le début des années 2000, dans le quartier toulonnais de Sainte-Musse, montre que l'on peut dépasser le débat « partir ou rester ».

Partir ou rester ? Les artistes divisés face au FN, Le Monde, 29 mars 2014. ICI 

Paris : agression au couteau dans le théâtre de la Goutte d'Or (au Lavoir Moderne Parisien), Le Parisien, 29 mars 2014. ICI 

Olivier Py : "Le standard du Festival d'Avignon explose sous les insultes homophobes et politiques", Télérama, 28 mars 2014. ICI 

Culture : le FN change de vocabulaire, Libération, 28 mars 2014. ICI 

Communiqué du Syndeac (Syndicat des entreprises artistiques et culturelles) - Élections municipales et liberté de création, 26 mars 2014. ICI (format pdf)  
Entre les deux tours de ces élections municipales, comme beaucoup de citoyens et de démocrates, le SYNDEAC veut rappeler combien l’expérience des gestions municipales par des élus du Front National a pu être, par le passé, dévastatrice pour les arts et la culture.  

Communiqué du Syndeac (Syndicat des entreprises artistiques et culturelles) - Soutien du Syndeac au Festival d'Avignon, 27 mars 2014. ICI 

Les milieux culturels s'inquiètent de l'arrivée de maires Front national, AFP, 27 mars 2014. ICI 

À Beaucaire, les associations fuient le FN : « Parfait, cela fera des économies », Libération, 11 avril 2014. ICI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire