mardi 19 janvier 2016

Avignon - Le CDC Les Hivernales s'explique sur le licenciement de son directeur

Le Centre de développement chorégraphique (CDC) Les Hivernales d'Avignon a licencié en décembre dernier son directeur Emmanuel Serafini (cf. notre Emmanuel Serafini licencié des Hivernales d'Avignon). Nous publions ci-dessous intégralement le communiqué de presse des Hivernales qui vient juste d'être rendu public, expliquant cette décision. Emmanuel Serafini a réagi sur sa page Facebook : « Merci aux médias de ne pas tomber dans le panneau... Tout ce qui est porté sur la place publique concernant cette affaire fera l'objet d'une saisine de la justice... »
______________________________________

Communiqué de presse - Avignon, le 18 janvier 2015 

Le Centre de développement chorégraphique Les Hivernales, après un long devoir de réserve imposé par la procédure de licenciement engagée à l'encontre du Monsieur Serafini, entend désormais faire la mise au point suivante :

Par lettre recommandée AR du 11 janvier 2016, il a été notifié à Monsieur Serafini son licenciement immédiat.

Nous rappelons que Monsieur Serafini a été embauché pour assurer la fonction de directeur en charge du suivi des rapports entre les partenaires culturels et institutionnels, du management de l'équipe permanente et de la gestion financière.


Les manquements constatés ont démontré une dérive financière et une gestion calamiteuse des fonds publics en tentant de faire porter la responsabilité des manipulations comptables aux  collaborateurs du CDC, pourtant placés sous l’autorité du directeur.
Le déficit, à ce jour non encore arrêté, est estimé à 100 000 euros.

En outre, il est apparu que des  dépenses faites n'étaient pas comptabilisées, certaines ayant profité directement au directeur sans réelles nécessités pour Les Hivernales, alors que par ailleurs des compagnies s'étant produites il y a plus d'un an attendent toujours leur règlement.

Le souci des tutelles et du bureau des Hivernales demeure le maintien du CDC et de tous ses emplois salariés à travers une gestion saine des fonds publics.

Enfin, des faits, qui ont pris la qualification de fautes lourdes, ont été portés à la connaissance des membres du bureau le vendredi 4 décembre 2015 par des membres du personnel en grand désarroi. Dans un laps de temps très court imposé par le droit du travail à partir de la connaissance de ces faits, nous avons été contraints d’adresser un courrier de mise à pied à  Monsieur Serafini très rapidement.

La circonstance fortuite de la concomitance avec des élections ne peut en aucun cas être utilisée comme prétexte à un « règlement de compte politique » qui permettrait à Monsieur Serafini d'échapper encore une fois à ses responsabilités, comme il a démontré vouloir le faire.

Par ailleurs les membres du bureau des Hivernales, tous bénévoles, entendent expressément remercier l’ensemble du personnel du CDC - Les Hivernales pour son engagement permanent et dévoué à la cause du CDC, ainsi que les tutelles pour leur soutien.

Les membres du bureau du CDC - Les Hivernales

Aucun commentaire:

Publier un commentaire