dimanche 20 décembre 2015

Canal + - Documentaire : Benjamin Millepied. Relève



   Benjamin Millepied - Relève : Histoire d'une création   

Diffusion sur Canal + : Mercredi 23 décembre, 20h55. Page Canal + Grille TV
ET Canal + DÉCALÉ 23/12 22h35, 24/12 9h40 + 20h55, 28/12 9h45
Durée : 1h50

« Avec sa culture américaine, sa jeunesse, sa notoriété et son sens de la communication, Benjamin Millepied est en train de bousculer la prestigieuse institution qu'est l'Opéra National de Paris. 

Millepied a choisi ses danseurs dans le corps de ballet. Il n'y aura sur scène ni étoiles, ni premiers danseurs. Il écoute au casque la musique composée par son ami, le jeune Américain Nico Muhly. Il filme avec son téléphone, dans un miroir, ses recherches de mouvements puis les retranscrit dans un cahier. 

Son ballet Clear, Loud, Bright, Forward va être ainsi pensé, griffonné, esquissé, dansé... Benjamin Millepied a accepté que les réalisateurs Thierry Demaizière et Alban Teurlai le suivent, pas à pas, au cours de son travail créatif, de la conception aux répétitions jusqu'au soir de la première. »

NOTRE AVIS Les réalisateurs Thierry Demaizière et Alban Teurlai ont suivi pendant trois mois Benjamin Millepied, le nouveau directeur de la danse de l'Opéra national de Paris, qui demeure aussi chorégraphe. Le documentaire est construit justement autour du décompte des jours de créations, 40, de sa nouvelle pièce de 33 minutes, Clear, Loud, Bright, Forward, de la réception de la musique du ballet en juin 2015 à la première représentation fin septembre. Le récit articule création d'un ballet et direction du Ballet. La tâche est redoutable, Benjamin Millepied succèdant à vingt ans de commandement de Brigitte Lefèvre. Ces vingt dernières années, Millepied les a passé aux États-Unis au sein du New York City Ballet. D'où un regard plus distant, moins impressionnable et plus critique sur l'institution parisienne et sa culture mortifère de la hiérarchie, de la compétition (et non de l'émulation) et de la peur. Pour un résultat qui n'est pas à la hauteur, puisque le niveau de la compagnie et de ses danseurs n'est pas aussi bon qu'on le répète de façon paresseuse et trompeuse (que l'on songe au Bolchoï, par exemple). C'est ainsi que le chorégraphe a choisi de ne pas travailler avec des étoiles, leur préférant 16 jeunes gens issus du corps de ballet, d'une troupe qui compte 154 interprètes. C'est bien une bande de jeunes qui travaille au projet (musique, lumières, costumes et scénographie), dont le chef d'orchestre, de tout juste 25 ans. Côté danse, il s'agit bien de préparer la relève, d'où le titre du passionnant film excellemment filmé que propose Canal + ce mercredi soir à une heure de grande écoute.
Fabien Rivière

Benjamin Millepied (à droite) avec le musicien Nico Muhly 
Vue de Clear, Loud, Bright, Forward en répétition

Aucun commentaire:

Publier un commentaire