dimanche 28 février 2016

Nadj quitte le Centre chorégraphique d'Orléans + Appel à candidature

Josef Nadj, Photo Géraldine Aresteanu 

Josef Nadj quittera la direction du Centre Chorégraphique National d’Orléans fin décembre 2016. Créé en 1995, le Centre chorégraphique n'aura connu en vingt ans qu'un seul directeur. Cette nouvelle était annoncée en mai 2015. Le quotidien La République du Centre écrivait : « Il y a quelques mois déjà, l'artiste faisait part de son sentiment « de vivre la fin d'un gros cycle » et de son désir d'en « entamer un nouveau ». Où ? Pour l'instant, rien de bien défini. « J'aimerais retourner sur Paris, dans un lieu plus modeste qu'à Orléans. Je ne veux plus de grosses institutions. Je redeviens indépendant », confie-t-il. »
Fabien Rivière

           Appel à candidature        

Le Centre Chorégraphique National d’Orléans
recrute sa directrice ou son directeur 

La direction sera confiée à un/e artiste jouissant d’une reconnaissance nationale et internationale dans le domaine chorégraphique et manifestant une ouverture aux autres champs artistiques. 
Le CCN d’Orléans appartient au réseau des 19 établissements qui constituent en France le socle de l’activité de création, de production et de diffusion d’œuvres chorégraphiques et qui sont régis par la circulaire de 2010, révisée en 2013 et le Cahier des charges des CCN. 
Le CCNO a son siège social à Orléans, commune du Centre Val de Loire. La ville compte près de 115 000 habitants et appartient à l’agglomération Orléans Val de Loire regroupant 22 communes pour un total d’environ 280 000 habitants et à l’aire urbaine d’Orléans comprenant 90 communes pour un total d’environ 417 000 habitants. Orléans est classée « Ville d’art et d’histoire ». 
L’histoire du CCN d’Orléans est articulée avec celle du Théâtre d’Orléans. Aujourd’hui le Théâtre d’Orléans regroupe 4 structures dans le cadre d’une convention cadre pluripartite : la Scène Nationale, le Centre Dramatique National, le CADO théâtre et le CCNO. 
Après 20 ans d’histoire, sous l’impulsion de son directeur, le CCNO s’articule aujourd’hui à travers trois axes majeurs : 
  • Une démarche artistique pluridisciplinaire déployée autour de la danse et la pratique chorégraphique croisant d’autres champs artistiques.
  • Un projet d’envergure internationale à la fois pour la production, la création et la diffusion de l’artiste directeur, et dans le choix des artistes invités au CCNO.
  • Un ancrage territorial significatif à travers le soutien à l’implantation de compagnies régionales, le développement de la culture chorégraphique et les collaborations avec les partenaires culturels de la ville et en région.
Il convient aujourd’hui à la fois de faire évoluer le projet artistique du CCNO et de s’inscrire dans une dynamique collaborative et complémentaire avec les structures qui composent le Théâtre d’Orléans. 
Au 1er janvier 2017, l’Etat et les collectivités territoriales recruteront un/e directeur/directrice de CCN et un/e directeur/directrice de CDN. Ces nominations conjointes sont propices à la mise en place de deux projets à la fois distincts et complémentaires, en écho à l’aspect pluridisciplinaire des projets artistiques d’aujourd’hui. Le cas échéant les candidatures concertées entre le/la directeur/directrice du CCN et le/la directeur/directrice du CDN seront étudiées avec grand intérêt. 
Le CCNO dispose de locaux dédiés à son activité permanente, avec 1 grand studio équipé d’un gradin modulable, 3 studios de répétitions, 1 espace dédié aux expositions, installations et performances, 1 atelier de construction, 1 costumerie, 1 espace de stockage, 2 loges et 6 bureaux.
 
Le CCNO est subventionné par l’État (DRAC Centre Val de Loire), la Région Val de Loire, la Ville d’Orléans, le Département du Loiret et reçoit ponctuellement le soutien d’autres partenaires publics. L’ensemble des financements publics atteignait 1 087 230€ TTC, en 2015 sur un budget total d’environ 1 349 917€. 
Outre la direction, l’équipe du CCNO compte 10 emplois permanents. 
MISSIONS 
Le CCN d’Orléans assume une mission principale de création et de production de spectacles chorégraphiques. En cohérence avec son projet artistique, le/la directeur/trice aura pour mission, outre le développement de son propre travail de création, de : 
  • Travailler à la diffusion locale, nationale et internationale de ses productions.
  • Constituer une ressource pour la scène nationale, dès la saison 2017/2018, pour construire une programmation danse ouverte à l’ensemble des esthétiques.
  • S’inscrire dans une dynamique territoriale, développer l’offre de danse et favoriser la rencontre des publics avec la création chorégraphique, en initiant des propositions qui pourraient fédérer les structures culturelles à l’échelle de la Région Centre Val de Loire notamment dans un dialogue constructif avec le CCN de Tours.
  • Renforcer le partage de l’outil avec les compagnies chorégraphiques, en portant une attention particulière aux équipes issues du territoire régional, mais plus largement en accueillant et en accompagnant des artistes chorégraphiques d’envergure nationale ou internationale, à travers l’accueil studio. 
  • Poursuivre la politique de transmission de la culture chorégraphique qui est un des axes forts des missions des CCN, notamment en direction des jeunes et des amateurs, en nouant des partenariats avec les acteurs culturels, scolaires, universitaires et avec le secteur associatif. 
  • Affirmer le rôle de lieu de référence, garant d’une pluralité d’esthétiques, à la fois ouvert à la recherche et lieu de valorisation de la danse.
  • Manifester une ouverture aux autres champs artistiques.
MODALITES PRATIQUES 
Les candidat/e/s sont invité/e/s à envoyer leur dossier au plus tard pour le 4 mars 2016
Ce dossier comprendra : 
  • une lettre de motivation indiquant les axes majeurs du projet artistique envisagé (2 à 3 pages)
  • un curriculum vitae détaillé accompagné de tous les documents d’information sur les réalisations antérieures (descriptif et argument des créations, articles de presse, enregistrements vidéo, calendrier de tournées).
Les candidat/e/s peuvent transmettre leur candidature par voie postale et / ou par voie électronique. 
Dans un premier temps, une commission de recrutement sélectionnera une liste réduite de candidat/e/s. Ceux/celles-ci se verront remettre les documents leur permettant de présenter 
un projet artistique détaillé et une projection budgétaire de sa mise en œuvre complète sur la période concernée. Les projets et projections budgétaires devront parvenir avant le 20 mai 2016. 
Dans un second temps les candidat/e/s pré-sélectionné/e/s seront reçu/e/s par le jury le 9 juin 2016. La prise de fonction interviendra au 1er janvier 2017 dans le cadre d’un premier mandat de 4 ans. 
Les candidatures sont à adresser par courrier à : 
Monsieur le Président du Centre Chorégraphique National d’Orléans 
37 rue du Bourdon Blanc, CS 42348, 45023 Orléans cedex 1 ’ 
et / ou par mail à president@ccn-orleans.com 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire