jeudi 24 septembre 2015

Québec - Coupes budgétaires pour la Culture et la Danse

Hélène David, Ministre de la Culture et des Communications du Québec, Photo La Presse

La veille de la Fête nationale du 24 juin, le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) a annoncé des coupes de 2,5 millions $ [canadiens] de son budget [soit 1,68 million €]. Cette décision s'inscrit dans la politique d'effort budgétaire demandé par le gouvernement libéral (nous faisons référence ici au Parti libéral du Québec (PLQ), dont les orientations sont à priori progressistes). 

Il faut savoir que « le Parti libéral a été au pouvoir de 2003 à 2012, enregistrant durant cette période une hausse record de l'endettement de l'ordre de 60 milliards $ [40,38 milliards €]. Or, ce même gouvernement revenu au pouvoir en 2014 s'est dit obligé d'adopter des mesures d'austérité (terme qu'il a remplacé par « rigueur budgétaire ») incluant une réduction de la taille de l'État, de sévères coupes dans les services et des privatisations. Ces mesures ont été décriées par plusieurs groupes communautaires et syndicats. » (source : wikipedia)

Selon le gouvernement libéral, le CALQ aura le dernier mot sur la façon dont seront appliquées les coupes. Certaines directives ont été formulées. « On a demandé une orientation. Une chose était claire, on a dit de ne pas toucher à l'aide aux créateurs », a expliqué Philip Proulx, attaché de presse de la ministre de la Culture et des Communications, Hélène David. 

Le Mouvement pour les arts et les lettres (MAL), qui représente les créateurs, a quant à lui qualifié les compressions de « sournoises » (source : La Presse). Il estime qu'Hélène David, défend moins bien le CALQ « qu'un député conservateur à Ottawa » l'aurait fait (source : La Presse). On apprenait deux jours après qu'Hélène David est « furieuse » contre le MAL, qui l'a comparée aux conservateurs fédéraux. Elle juge que l'organisme a colporté un véritable « tissu de mensonges » (source : La Presse).

LA DANSE 

Le Regroupement Québécois de la Danse (RQD) a expliqué dans un texte : « En juillet 2015, le RQD estimait que plus de 20% des compressions demandées par le MCC [Ministère de la Culture et des Communications] au CALQ allaient être assumées par la danse, représentant des pertes minimales de 500 000 $ [336 473,76 €] pour le secteur. [première réaction du RQD + revue de presse ici]

Depuis, d’autres informations provenant des membres — et confirmant la diminution du montant des subventions dans les programmes de diffusion internationale et d’accueil de spectacles étrangers notamment — ont amené le RQD à réviser ses estimations. À ce jour, le RQD considère que le secteur de la danse doit, pour l’année 2015-2016, essuyer des pertes financières de 800 000 $ [538 358,01 €], soit près de 35% du montant de l’ensemble des coupes au CALQ. (source : ici)  Analyses des coupes budgétaires (format pdf)

On apprenait mi-septembre que les sommes auparavant versées à LA LA LA Human Steps - Édouard Lock seront réinvesties dans le secteur de la danse du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). On aboutirait au final à une coupe pour le secteur de la danse de 500 000 $ [336 473,76 €] (source : ici)
Fabien Rivière

Lettre de protestation du Conseil Québecois du Théâtre à la Ministre de la Culture ICI
NOUS AVONS PUBLIÉ Édouard Lock dissout La La La Human Steps

Carte du Québec

Aucun commentaire:

Publier un commentaire