vendredi 10 juillet 2015

Ambra Senatore nommée à la direction du Centre chorégraphique national de Nantes

Ambra Senatore a été nommée à la direction du Centre chorégraphique national de Nantes, succédant à Claude Brumachon et Benjamin Lamarche en poste depuis 1992. Son mandat débutera le 1er janvier 2016. 

Quatre candidates et un duo de candidats figuraient sur la liste des pré-sélectionnés :  Maud Le Pladec, Chantal Loïal, Julie Nioche et Ambra Senatore, Christian François Ben Aïm. 
Fabien Rivière

*    *    * 

Communiqué de presse du Ministère de la Culture et de la Communication 

Nomination d’Ambra Senatore à la direction du Centre chorégraphique 
national (CCN) de Nantes

Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, en plein accord avec Johanna Rolland, maire de Nantes, et avec le soutien unanime de Jacques Auxiette, président de la région Pays de la Loire et de Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire Atlantique, a donné son agrément à la nomination d’Ambra Senatore à la direction du Centre chorégraphique national (CCN) de Nantes, à compter du 1er janvier 2016, pour succéder à Claude Brumachon et Benjamin Lamarche.

Née à Turin en 1976, Ambra Senatore se forme auprès de grandes personnalités de la danse telles que Carolyn Carlson, Dominique Dupuy ou Bill T. Jones. Doctorante en danse contemporaine en Italie, elle poursuit et publie ses travaux de recherche. Elle a implanté sa compagnie récemment en France et propose une danse empreinte d’humour qui a rencontré un accueil immédiat des programmateurs français, comme en témoigne sa récente programmation au Théâtre de la Ville [Paris] en février 2015.

Le projet d’Ambra Senatore pour le Centre Chorégraphique national de Nantes, « De l’humain à la danse, de la danse à l’humain », ouvre de nouvelles perspectives de dialogue et de rencontres avec les acteurs du territoire.
Dans sa recherche d’une danse qui rencontre le public, Ambra Senatore met l’accent sur la relation humaine, laissant la place à la fragilité, au doute, au sens critique et au partage. Une danse qui s’inspire de la vie.

Fondamentalement tournée vers l’autre, elle a à cœur d’aller à la rencontre de tous les publics en créant des œuvres adaptées à tous types d’espaces.

Son projet, volontairement inscrit sur le territoire et qui en fédère les acteurs, porte par ailleurs une forte ambition d’ouverture internationale.

De la création au citoyen, le public est au cœur du projet d’Ambra Senatore.

Créé en 1992, le CCN de Nantes s’inscrit dans une dynamique interrégionale, enjeu de la métropole nantaise et de la région Pays de Loire.
Il était dirigé depuis sa fondation par Claude Brumachon et Benjamin Lamarche qui y ont effectué un travail remarquable.

Le jury a salué unanimement la qualité des dossiers et l’engagement des cinq candidats qui ont tous présenté des démarches artistiques singulières et de multiples pistes pour revisiter le projet de ce centre chorégraphique.
Paris, le 10 juillet 2015

*    *    * 
POUR MÉMOIRE 

LE CENTRE CHOREGRAPHIQUE NATIONAL DE NANTES
Appel à candidature
Le Centre Chorégraphique National de Nantes recrute sa directrice ou son directeur

La direction sera confiée à un.e artiste jouissant d’une reconnaissance nationale et internationale dans le domaine chorégraphique. Le CCN de Nantes appartient au réseau des 19 établissements qui constituent en France le socle de l’activité de création, de production et de diffusion d’oeuvres chorégraphiques et qui sont régis par la circulaire de 2010, révisée en 2013 et le Cahier des charges des CCN. 

Compte tenu des liens qui peuvent s’établir avec le Centre National de Danse Contemporaine d’Angers et avec le Musée de la Danse, Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, le CCN de Nantes doit poursuivre l’ambition d’être au coeur d’une dynamique interrégionale au service de la création et de l’accompagnement des artistes, acteurs du développement de la culture chorégraphique auprès des publics.

Le CCN de Nantes a son siège à Nantes, ville de plus 290 000 habitants qui s’inscrit dans Nantes Métropole qui compte 24 communes et 600 000 habitants. Le CCN de Nantes est installé rue Noire, dans la Chapelle des Capucins, construite à la fin du XIXe siècle, transformée en 1990 pour l’installation des activités du CCN en 1992, puis agrandie en 2002. Cette ancienne chapelle a été dotée d’un studio de 240 m2, équipé d’un gradin de 200 places, auquel s’ajoutent un petit studio d’échauffement de 64 m2, des loges, des bureaux et locaux administratifs. Des pistes sont à étudier dans la perspective de mutualisations ou d’aménagements qui pourraient permettre de diversifier des espaces de travail pour la danse, à l’échelle de la métropole.

Le CCN de Nantes est subventionné par l’État (DRAC Pays de la Loire), la Région Pays de la Loire, la Ville de Nantes, le Département de Loire-Atlantique et reçoit ponctuellement le soutien d’autres partenaires publics. L’ensemble des financements publics atteignait 943 K€ TTC, en 2014 sur un budget total d’environ 1 270 K€ TTC. Outre la direction, l’équipe du CCN compte 12 emplois permanents, dont quatre danseurs.

Missions : 
Le CCN de Nantes assume une mission principale de création et de production de spectacles chorégraphiques. En cohérence avec son projet artistique, le.la directeur.trice nommé.e à la tête du CCN de Nantes aura pour mission, outre le développement de son propre travail de création, de :

> travailler à la diffusion locale, départementale, régionale, nationale et internationale de
ses productions.

> s’inscrire dans les dynamiques territoriales pour développer des collaborations artistiques et culturelles.

> renforcer le dialogue et réfléchir aux modalités de partage de l’outil avec des compagnies chorégraphiques, en portant une attention aux équipes issues du territoire régional, et plus largement en accueillant et en accompagnant des artistes chorégraphiques d’envergure nationale ou internationale, à travers l’accueil studio.

> développer l’offre de danse et favoriser la rencontre des publics autour de la création chorégraphique, en initiant des propositions qui pourraient fédérer les structures culturelles à l’échelle des Pays de la Loire et de la Bretagne, notamment dans un dialogue constructif avec le CNDC d’Angers et le Musée de la Danse à Rennes.

> proposer des actions de formation en collaboration avec les établissements d’enseignement supérieurs du territoire, le Pont Supérieur et le CNDC , établir un dialogue avec les conservatoires, l’association Musique et Danse en Loire-Atlantique.

> poursuivre et développer les actions culturelles et la transmission de la culture chorégraphique qui est un des axes forts des missions des CCN, notamment en direction des jeunes, des amateurs, en nouant des partenariats avec les acteurs culturels, scolaires, universitaires et avec le secteur associatif.

> Affirmer le rôle de lieu de référence du CCN, moteur de vitalité et de développement chorégraphiques, garant d’une pluralité d’esthétiques, à la fois ouvert à la recherche et lieu de valorisation de la danse.

> Manifester une ouverture aux autres champs artistiques.

Modalités pratiques

Les candidat.e.s sont invité.e.s à envoyer leur dossier au plus tard pour le 4 mai 2015.

Aucune candidature, aucun dossier parvenu après le 4 mai ne sera pris en compte.

Ce dossier comprendra :

> une lettre de motivation indiquant les axes majeurs du projet artistique envisagé (2 à 3 pages),

> un curriculum vitae détaillé accompagné de tous les documents d’information sur les réalisations antérieures (descriptif et argument des créations, articles de presse, enregistrements vidéo, calendrier de tournées).

Les candidat.e.s peuvent transmettre leur candidature par voie postale et / ou par voie électronique. Dans un premier temps, une commission de recrutement sélectionnera une liste réduite de candidat.e.s. Ceux.celles-ci se verront remettre un cahier des charges et un dossier complet sur la base desquels ils.elles rédigeront : 1 projet artistique détaillé, 1 projection budgétaire de la mise en oeuvre complète du projet sur une période de trois ans à partir de l’année 2016.

Les projets et projections budgétaires devront parvenir avant le 22 juin 2015.

Dans un second temps les candidat.e.s pré-sélectionné.e.s seront reçu.e.s par le jury dans le courant du mois de juillet 2015. La prise de fonction interviendra au 1er janvier 2016, dans le cadre d’une première convention de 4 ans.

Les candidatures sont à adresser par courrier à
Madame la Présidente du Centre Chorégraphique National de Nantes,
23, rue Noire 44000 NANTES et / ou par mail à ccnn-presidente@orange.fr

Licences d’entrepreneur de spectacle 1-141601 / 2-141602 / 3-141603

Aucun commentaire:

Publier un commentaire