mardi 19 mai 2015

Exposition - Jan Fabre. Stigmates, Actions & Performances 1976–2013, au M HKA, Anvers

Vue de la façade du M HKA (Museum van Hedendaagse Kunst Antwerpen, en français Musée d'art contemporain d'Anvers), Photos Fabien Rivière ©

— Les ŒUVRES ci-dessous sont présentées 
dans un ordre chronologique croissant, de 1976 à 2006.

Jan Fabre, Red Lines Performance, 1976, Antwerp, Angelos bvba, collection M HKA
(ci-dessous) Jan Fabre, Delusion Of The Day, 1977, 
Antwerp Municipal Institute of Decorative Arts and Crafts, Angelos bvba
Jan Fabre, The Arabian Prince, 1978, performance Antwerp, 
Handelstraat, fruit and vegetable market, Angelos bvba, collection M HKA

Jan Fabre, Buried - Me in a Preserving Jar, 1979, Angelos bvba
(ci-dessous) Jan Fabre, It Is Kill Or Cure, 1982, performance Franklin Furnace, 
New York, photo Patrick Sellitto, Angelos bvba, collection Angelos bvba
Jan Fabre, Sanguis Mantis, 2001, Performance Musée d'Art Contemporain Lyon
 (France), photo Maarten Vanden Abeele, Angelos bvba, collection M HKA
Jan Fabre, Virgin Warrior, 2006, performance with Jan Fabre and Marina Abramović, Musée d'Art Contemporain Lyon, photo Attilio Maranzano, Angelos bvba, collection M HKA
Vue de la table n°7 Burglaries & Street Fights [Cambriolages et combats de rue], 1978, Objects to break in and to fight [Objets pour briser et pour combattre], 1978, collection Angelos bvba, et vue générale de l'exposition, Photos Fabien Rivière ©

Le Musée d'art contemporain d'Anvers (ou M HKA) consacre une vaste rétrospective aux performances que Jan Fabre a réalisé sur presque 40 ans, de 1976 à 2013, soit exactement 38 ans. Au travers d'un parcours de plus d'une centaine de tables en verre où sont déposées les traces des actions (800 objets) et les costumes, comme de vidéos et d'extraits retranscrits sur les murs de son passionnant journal intime dont le premier tome a été publié en France (chez L'Arche, Journal de nuit (1978 - 1984) ici).   

Selon le musée l'exposition s'organise en six parties : la première où Jan Fabre remet en question l'œuvre d'art en tant que marchandise, la suivante approfondit son Bic Art, de l'art réalisé au stylo à bille (bleu) comme substitut au caractère académique des œuvres de grands maîtres, la troisième met en lumière la fascination de Fabre pour l'expérience scientifique, la quatrième voit Fabre transpercer sinon lacérer son corps et utiliser son propre sang, la cinquième s'inspire de la vie de la rue et de la métamorphose, et enfin les collaborations avec d'autres artistes. 

Le tout donne la sensation d'une incroyable fourmilière que le visiteur aura bien du mal à saisir en une seule fois. Pour notre part, nous en sommes à la troisième exploration. En attendant la quatrième. 
Fabien Rivière 
     
Stigmata, Actions & Performances 1976–2013 [en français, Stigmates, Actions & Performances], au M HKA (Museum van Hedendaagse Kunst Antwerpen, en français Musée d'art contemporain d'Anvers), Belgique, du 24 avril au 26 juillet 2015. En savoir + 

L'EXPOSITION a d'abord été présentée à Rome, au MAXXI Museo Nazionale delle Arti del XXI secolo, 16 Octobre 2013 – 16 Février 2014. 

Une EXPOSITION Jan Fabre sera proposée à LYON (France), à l'automne 2016 au Musée d'art contemporain de Lyon: MAC Lyon, qui ne présente que des expositions originales. 

BROCHURE gratuite (en français, anglais ou néerlandais) 
Comprend un plan légendé des tables très utile. 

CATALOGUE d'EXPOSITION 
Jan Fabre. Stigmata, Actions & Performances 1976–2013. 
Auteur : Germano Celant
Éditeur : Skira, Langage : Anglais, 2014, Isbn : 885722124, Dimensions : 21 x 29.7 cm
648 pages, 755 illustrations en couleur. 75 €. En savoir + 
REMARQUE Il manque sans doute un DVD comprenant un certain nombre de performances. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire