dimanche 26 juin 2016

Décès du danseur Syrien Hassan Rabeh à 25 ans



Le site anglophone TheNewArab basé à Londres nous apprend une nouvelle tragique : le suicide du danseur Syrien Hassan Rabeh (orthographié aussi Hassan Rebeh ou Hassan Rabah) à 25 ans à Beyrouth (Liban) le 22 juin. Il s'est jeté d'un balcon situé au septième étage d'un immeuble situé rue Hamra. 

Selon ses amis Hassan Rabeh souffrait de problèmes psychologiques depuis les deux années difficiles vécues à Beyrouth, ayant dû fuir sa maison et son pays à cause de la guerre. Il travaillait pour la Sima Dance Company. 


Sur son compte Facebook le danseur a écrit [traduction de l'anglais] : « La paix soit avec vous, pardonnez-moi mes amis, ma famille et ma bien-aimée, et que tous les régimes tombent, en commençant par le régime syrien meurtrier, raciste, qui a échoué, et son chef Bachar et son père, et le régime colon Sioniste capitaliste et ISIS [Islamic State of Iraq and the Levant], l'autre côté de la même médaille, et [le ministre de l'intérieur libanais] Nouhad al-Machnouk dans le même cercle, et les services de renseignement mondiaux immoraux... May Palestine return. »

Le nombre de réfugiés Syriens enregistrés au Liban a dépassé le million en avril de l'année dernière, dont 185.000 âgés de 15 à 24 ans.

Sur les réseaux sociaux certains écrivent que cette mort « arrive après sa défaite et la défaite de la plupart des Syriens dans les pays d'immigration. » (Notons que le concours Danse élargie à Paris a remis ce 18 juin le 1er prix (mérité) au (réfugié en France) Syrien Mithkal Alzghair, lire notre Concours - Danse élargie entre Danse de surface et Danse du monde)
Fabien Rivière
Sources : TheNewArab — Enab Baladi
Facebook Hassan Rabeh
Facebook - Sima Dance Studio Lebanon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire