samedi 1 août 2015

Un nouveau Centre de Développement Chorégraphique, en Guyane

Norma Claire, Capture d'écran Espaces Magnétiques

Communiqué de presse
Labellisation de Touka Danses en tant que 
douzième Centre de Développement Chorégraphique

Sur décision de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, en accord avec Rodolphe Alexandre, président du conseil régional de Guyane et Alain Tien-Liong, président du conseil général de Guyane, Touka Danses sera labellisée par l’Etat en septembre 2015, pour devenir le douzième Centre de Développement Chorégraphique.

Dirigée par la chorégraphe Norma Claire, l’association Touka Danses s’emploie depuis de nombreuses années à soutenir la création chorégraphique et la diffusion de la danse en Guyane. Touka Danses mène par ailleurs de nombreuses actions de formation destinées à soutenir la professionnalisation des danseurs guyanais. L’association développe également un travail continu pour mieux faire connaître la danse contemporaine à l’ensemble des publics et encourager la pratique de la danse pour l’ensemble des citoyens.

L’intégration de Touka Danses au réseau des Centres de Développement Chorégraphiques, qui compte actuellement onze structures, permettra d’accroître la circulation des pratiques chorégraphiques entre la Guyane et le reste du monde, notamment en invitant des chorégraphes étrangers en Guyane à enseigner et diffuser leur travail et en promouvant le travail de danseurs et chorégraphes guyanais à l’étranger.

Touka Danses bénéficie du soutien du ministère de la Culture et de la Communication et du conseil régional de Guyane, du conseil général de Guyane.
Paris, le 29 juillet 2015

*    *    * 
Interview de Norma Claire, et de son fils, Nelson Ewandé (2008). ICI 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire