samedi 9 avril 2016

Festival Do Disturb ! au Palais de Tokyo, 8>10 avril

Parade de Marga Welmans (Pays-Bas), « fashion designer »,
  Carnival Carnivalesque (Trade)

Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo devant la performance d'Arnaud Cohen (France) Sisyphus is a woman (Play it again Pam reloaded), une Pamela Anderson
Jean de Loisy et Vittoria Matarrese, commissaire générale du festival, responsable
 de la programmation culturelle et des projets spéciaux du Palais de Tokyo
Gerard & Kelly (Los Angeles), Reusable Parts / Endless Love
variation autour du Le Baiser [Kiss] de Tino Sehgal, durée 2h24 
Stéphane Roy (France, vit et travaille à Bruxelles, Belgique)
The Laboratory of Anger Management
 
on vous prête une batte de baseball, et vous pouvez tout détruire
Une autre Pamela Anderson, toujours du Arnaud Cohen 
Sisyphus is a woman (Play it again Pam reloaded)
Luca Resta (Italie) Superposition : il recouvre une surface du musée de scotch
Mel O'Callaghan (Australie, travaille et vit à Paris) Parade 2014 : « Gymnase de l'absurde »
École Supérieure d'Art de Clermont Métropole (ESACM) : 
reconstituer un puzzle avant la fin du festival
Cesar Brun (Bruxelles, Belgique) Mascotte (Paysages avec arbres) :
une créature itinérante
Cirkus Cirkör (Suède) & Rachel Armstrong (Royaume-Uni) The Temptation of the Non-Linear Ladder : du cirque, un bassin, des poissons
Espace occupé par Delta Total (École Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen (ESADHaR)) : L'homme recouvre une balançoire de Nutella
Nous avons pu visiter le festival " Do Disturb ! - performance, danse, cirque, design... " deux heures avant son ouverture qui a eu lieu ce vendredi 8 avril à 18h. Pour cette deuxième édition, une cinquantaine de propositions se déploient au Palais de Tokyo jusqu'à dimanche. Il s'est agi, nous explique-t-on, de trouver ce qu'il y a « de plus frais, de plus expérimental, de plus étrange ». En allant voir du côté des écoles d'art et de certains artistes. Le résultat se situe entre art et divertissement (ou animation). 
Fabien Rivière
PHOTOS Fabien Rivière pour Espaces Magnétiques ©

Programme (format Pdf)

Festival Do Disturb !, 1ère édition, 2015
Du 10 au 12 avril 2015. « 60 événements » 
Pour cette 1ère édition, le Palais de Tokyo a invité le MoMA PS1 (New York), la Tate Modern (London), le Matadero Madrid, le Centre National des arts plastiques (CNAP, Paris), the 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine (Metz, France) et le Berghain (Berlin).
Avec Mårten Spångberg La substance, picflare triangel remix - Aung Ko (Sorry... We are making delicious) [il cuisine] - Saâdane Afif Blue Time (composé par Schneller Angereichert, Angelika Reichert & Philippe Schneller) [musique] - Alexandra Guillot Silencio - Alastair MacLennan (Royaume-Uni) Macs Scam [homme enfermé dans une cage grillagée] - Hajnal Nemeth Imagine War [musique] - Lucas Abela Temple of Din [jouer au flipper] - Los Torreznos 35 minutos - Cristina Lucas La liberté raisonnée - Adam Linder (Australie - Allemagne) Choreographic Service n°1 : Cleaning Service - Meryll Amper Magnitudes -32° 32.4 [musique] - Anne Imhof (Francfort et Paris) Deal [performance] - Julien Prévieux What Shall We Do Next ? [performance] - Selma & Sofiane Ouissi (Tunisie) Les yeux d'Argos [performance] - Cristina Lucas (Espagne) Exercices d'empathie [cours de fitness avec les visiteurs] - Stéphane Thidet L'orchestre (... et la mort attendra) [musique, orchestre] - Gaétan Rusquet (Belgique - France) Meanwhile [performance avec tables et briques]  - 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire