dimanche 1 mai 2016

Violences policières sur manifestants menottés le 28.04.2016 à Paris, Place de la République, 1h37 du matin

Texte accompagnant la vidéo ICI
MISE AU POINT Il existe, de fait, au sein de la police, deux polices : une police de la République, qui fait son travail et respecte le citoyen, et une autre police, une police fascisante, le fascisme ici défini comme l'utilisation de la violence non légitime, barbare, imbécile, abjecte, contre le citoyen. Tant que "les autorités" (politiques, policières, législatives, judiciaires), activement ou par laisser-faire, inciteront ou laisseront faire, protégeront même cette police fascisante, la laissant proliférer, elles se discréditeront. Cette police fascisante et ses complices sont le cancer de la République. 
Fabien Rivière

Aucun commentaire:

Publier un commentaire