lundi 20 octobre 2014

Trans, la marche amère

HÉLÈNE HAZERA, COFONDATRICE DE LA COMMISSION TRANS D’ACT UP-PARIS


TRIBUNE Pour la 18e fois, les trans et celles et ceux qui les soutiennent vont marcher dans Paris. C’est un moment de visibilité importante pour notre communauté, et un moment pacifique et joyeux. Mais cette année, le cœur y est à peine. En 2006, François Hollande avait promis une loi permettant aux trans un changement d’identité sans opération stérilisante. Il a réitéré cet engagement dans ses promesses électorales : la définition de transsexuel a évolué en «trans» incluant des personnes vivant leur vie sociale dans un autre genre sans changement de sexe génital.

Et puis, les égouts du Moyen Age se sont ouverts avec la Manif pour tous, et si le gouvernement a pu faire voter le mariage égalitaire, avec la PMA des lesbiennes, nous avons été sacrifiéEs aux cathos-fachos. Le gouvernement a eu peur. Avec le passage récent du Sénat à droite les chances que cette loi soit votée sont plus que ténues. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire