lundi 27 février 2017

Étude - Dépenses culturelles des collectivités locales (2015 - 2017)


GRATUIT - Vient de paraître - Format Pdf (15 pages) > ICI
Auteur : Observatoires des politiques culturelles (Grenoble, France) 

   RÉSUMÉ :  

Cette note de conjoncture présente des résultats relatifs à l’évolution des dépenses culturelles des régions, des départements et des villes de plus de 100 000 habitants entre 2015 et 2016.

Globalement, la tendance majoritaire qui se dessine en 2016 est celle d’une baisse des budgets de fonctionnement, dans des proportions qui restent contenues en moyenne à hauteur de -4 % pour les régions, -5 % pour les départements et -7 % pour les villes de plus de 100 000 habitants.

Si en 2017, plus de la moitié des régions de notre échantillon affiche un espoir de stabilité de leur effort pour la culture, ce n’est pas le cas des départements et des villes de plus de 100 000 habitants qui sont partagés entre des perspectives de baisse ou de stabilité. Respectivement 27 % des départements et 29% des villes de plus de 100 000 habitants envisagent une baisse de leur effort, tandis que 34% des départements et 36% de cette caté- gorie de villes projettent une stabilité de leurs dépenses cul- turelles.

Photos - Walker Art Center, Minneapolis : Extérieur

Je suis à Minneapolis, au nord des États-Unis, à l'occasion de l'exposition Merce Cunningham CO:MM:ON TI:ME au Walker Art Center, en abrégé le Walker. Et le moins que l'on puisse dire est que je ne suis pas déçu ! Cela vaut en effet le déplacement. Aussi bien pour l'exposition (j'y reviendrai), le bâtiment, et la ville. 

Le Walker est un musée fondé en 1879 par Thomas Barlow Walker. Il se trouve à son emplacement actuel depuis 1927. Il est établi sur une propriété de plus de 69 000 m² qui comprend deux bâtiments et des parcs. L'aile nord [deux photos ci-dessus, en bas] ouverte en 1971 fut dessinée par Edward Larrabee Barnes. En 2005, une extension conçue par les architectes suisses Herzog & de Meuron est ouverte, doublant ainsi la surface d'exposition du musée et offrant également un restaurant [Esker Grove], un théâtre de 385 places [Mc Guire Theater] (source : Wikipedia), une librairie, une boutique, une médiathèque et des bureaux pour l'administration. Le tout est situé à dix minutes en bus du centre ville. 

Le Mc Guire Theater a proposé cette saison de la danse, de la musique et un peu de théâtre. 

Côté danse, l'excellent Alesandro Sciarroni (Italie), Pavel Zuštiak (New York), Jérôme Bel avec GALA, Jérôme Bel et une rencontre Talking Dance and Screening, Karen Sherman (Minneapolis), Out There - A Festival of Performance Alternatives en janvier (avec Andrew Schneider (New York), Faye Driscoll, Okwui Okpokwasili et Philippe Quesne (théâtre, France)), la Batsheva Dance Company, une programmation associée à l'exposition Cunningham avec d'anciens danseurs de la dernière formation de la Merce Cunningham Company (Events avec Dylan Crossman, Silas Riener, Jamie Scott et Melissa Toogood sous la direction d'Andrea Weber), le ballet de Lorraine présentant trois pièces de Cunningham, Sounddance, Fabrications et Devoted, et enfin, des travaux de Maria Hassabi, Rashaun Mitchell + Silas Riener + Charles Atlas et Beth Gill. 

Côté musique Colin Stetson, David Lang, Amir ElSaffar, Mbongwana Star, Kneebody + Daedelus = Kneedelus, Roomful of Teeth, Steve Coleman's Natal Eclipse et Tunde Adebimpe (TV on the Radio).

Ah oui, n'oubliez pas : les armes à feu sont bannies du musées. À l'entrée, il est ainsi écrit : « The Walker Art Center bans guns in these premises » (Le Walker Art Center interdit les armes dans ces locaux) (cf. photo ci-dessous).
Fabien Rivière
PHOTOS FABIEN RIVIÈRE ©
« The Walker Art Center bans guns in these premises »
Couverture du programme 2016 - 2017 de la Performing Arts Season du Walker Art Center 

jeudi 23 février 2017

Anne Teresa de Keersmaeker à l’Opéra : pour quels enjeux ? (« Così fan tutte » de Mozart)

Vues de la scène du Così fan tutte d'Anne Teresa De Keersmaeker avant le début 
de la représentation (haut), et aux saluts (bas), Photos Fabien Rivière ©

Proposer à un/e chorégraphe contemporain/e la mise en scène d’un opéra est peut-être une bonne idée. Mais peut-être pas. À vrai dire la question reste ouverte. Ainsi l’Opéra national de Paris présentait du 23 janvier au 19 février 2016 pour une série de 6 représentations un Così fan tutte. Opera buffa en deux actes que signe la Belge Anne Teresa De Keersmaeker. La production sera reprise la saison prochaine du 12 septembre au 21 octobre 7 fois (En savoir +). On peut préciser qu'un opéra bouffe est un opéra traitant d'un sujet comique ou léger. 

Così fan tutte, qui date de 1790, est le dernier opéra de Wolfgang Amadeus Mozart, qui meurt en 1791 à 35 ans. Le livret est de Lorenzo Da Ponte

Ce qui frappe, dans un premier temps, c’est le décalage qui existe entre la qualité de la musique et la relative faiblesse du texte du livret, qui comprend des discussions assez banales et des réflexions plus générales assez belles sur le sujet abordé. L’enjeu est simple : des hommes vont tester la fidélité de femmes. Sans doute, pour l’époque, on peut noter l’égalité entre les hommes et les femmes, et l’intervention d’une servante avec qui l’on discute sur un pied d’égalité en quelque sorte.

Nous avons assisté à la 5° (et avant-dernière) représentation, du deuxième balcon face. Quand on regarde vers le bas, vers la corbeille, on observe une majorité de chevelures blanches. Pour le renouvellement du public, on repassera. Dans un théâtre à l’italienne seules certaines catégories de places, les plus chères, jusqu'à la catégorie "Optima" à 210 € pour ce programme, permettent une bonne visibilité. Les autres places ne permettent de voir qu’une partie de la scène.    

La scène est vide, — si ce n’est 7 hauts panneaux rectangulaires verticaux transparents et pas très larges installés les uns à côté des autres sur une ligne qui va vers le fond du plateau, à droite et à gauche en bord de scène, — d’une scène immaculée de blanc, qui suggère un vaste loft - hangar, avec au fond cette lourde, haute et large porte métallique fermée.  

Le chef Suisse Philippe Jordan, directeur musical de l'Opéra national de Paris, dirige l’orchestre et les choeurs. C’est professionnel. Façon de dire qu’il manque un élément fondamental : l’émotion. C’est un peu gênant. Chaque chanteur est doublé par un danseur. À l’origine il y avait deux distributions de danseurs, l’une venant du Ballet de l’Opéra de Paris, l’autre de la compagnie de la chorégraphe, Rosas. Les premiers ont été remerciés à Noël pour une raison qui demeure inconnue, justifiée ou pas (mais ils semblent déçus de cette fin abrupte). Côté danse, on est frappé par la grande et constante pauvreté de la gestuelle. 

On passe donc une soirée « tranquille », « propre », sans émotion et sans écriture des corps. On peut penser à un gentil spectacle bourgeois. On aurait aimé que la chorégraphe manifeste un peu plus de tempérament, elle en a, en secouant un peu tout cela, qu’elle soit un peu moins « timorée », « bien élevée », sinon « sage », comme une image. Elle semble avoir perdue en route la nécessité du projet, pour autant qu’il y en ait eu une au commencement. 
Fabien Rivière

lundi 20 février 2017

Rennes - Paperboard, série sur la conférence d'artiste, du 8 au 10 mars




Au croisement de la théorie et de la performance, du cours et du corps-à-corps, la conférence d’artiste s’est imposée comme un modèle réflexif et souvent ludique, interrogeant simultanément le statut de l’acte et de la parole. Qu’ont à nous apprendre ces artistes qui réfléchissent leur pratique en incarnant un discours ?

L’Université Rennes 2 et le Musée de la danse s’unissent pour proposer un temps de réflexion et de représentation, autour de cette forme qui fait ce qu’elle pense et dit ce qu’elle fait...

       AU PROGRAMME :        

            colloque : La conférence comme performance

jeudi 9 et vendredi 10 mars, Université Rennes 2, amphithéâtre L3

Performances et Conférences performées :

Vox artisti : la voix de ses maîtres / Guillaume Désanges avec Mélanie Mermod
mercredi 8 mars, 19h, auditorium EESAB

inging / Jeanine Durning, par Simon Tanguy
jeudi 9 mars, 11h45, Université Rennes 2, bâtiment Mussat, atelier 2
NOUS AVONS PUBLIÉ Simon Tanguy parle le « inging »

Quand le corps délivre des images / Anne Creissels
jeudi 9 mars, 15h30, amphi L3

Oblivion / Sarah Vanhee
jeudi 9 mars, 20h, Musée de la danse / St-Melaine

Performer la recherche : faire de l’in situ dans l’oeuvre de Deborah Hay / Laurent Pichaud
vendredi 10 mars, 10h, amphi L3

La langue brisée (1) / Pauline Le Boulba
vendredi 10 mars, 11h30, amphi B4

Marco Decorpeliada, l'homme aux schizomètres / Marcel Bénabou, Baptiste Brun,
Dominique De Liège, Jean-Luc Deschamps, Yan Pélissier, Olivier Vidal
vendredi 10 mars, 16h, amphi L3

Échauffement public avec Laurent Pichaud
dimanche 12 mars, 12h, place du recteur Henri Le Moal

café 420 n°3 : Les artistes font-ils les poubelles ? par la Collective et la Belle Déchette 
du 10 au 12 mars, Ateliers du Vent


Revue - Arts sacrés : "Danse, rythme et mystique"

Le danseur et chorégraphe espagnol de flamenco Israel Galván 
en couverture de la revue Arts sacrés. Photo Javier del Real

La revue trimestrielle Arts sacrés, basée à Perpignan (France) et dont le directeur est le Frère Philippe Markiewicz, dans son numéro de janvier - mars 2017, n° 35, consacre un dossier de 50 pages au sujet suivant : Danse, rythme et mystique. 
Prix : 15,90 €
 SOMMAIRE
Le corps dansant : entre ivresse et guérison  France Schott-Billmann
Danse et christianisme : des relations difficiles ?  Jean-Claude Schmitt
La danse sacrée dans la spiritualité juive : la danse hassidique  Paul B. Fenton 
Les danses soufies  Thierry Zarcone 
La danse des Orixás  Stefania Capone 
Entre Rajasthan et Andalousie. Une enquête expérimentale  Miriam Phillips
Chorégraphes modernes, danseurs enthousiastes  Élodie Verlinden 

dimanche 19 février 2017

Sergei Polunin dans la campagne « Make Love not Walls » de Diesel, filmée par David LaChapelle

C'est le danseur né en Ukraine Sergei Polunin qui ouvre le clip de la campagne printemps - été 2017 (Spring - summer) de Diesel, Make Love not Walls (Faites l’amour, pas des murs), mis en ligne le 14 février. 

« Diesel takes on the Wall, a symbol of separation by definition, breaking it down to create strong storytelling throughout the imagery developed around it: walls are built and the Diesel love tank breaks it with a heart shape turning a symbol of separation into a happy place full of flowers of celebration of freedom and love.

“At Diesel, we have a strong position against hate and more than ever we want the world to know that,” explains Artistic Director Nicola Formichetti. “Love and togetherness is cru-cial in creating a society we all want to live in, and the future we all deserve.”

Committed to diversity and the rights of individuals around the world, the iconic American artist and photographer David LaChapelle collaborates with Formichetti to break down barriers. »

Song: Higher Love by Alex Vargas

Vitry : au Mac/Val, ils veulent tous un câlin de l’artiste Jean-Luc Verna nu

Vue de l'exposition de Jean-Luc Verna au Mac/Val


 .
Le Parisien, Laure Parny, 19 février 2017.

L’artiste Jean-Luc Verna, dont l’exposition cartonne au musée d’art contemporain Mac/Val de Vitry-sur-Seine [sud de Paris, France] jusqu’au 26 février proposait ce dimanche une performance entièrement nu. On a testé pour vous. > SUITE 

Livre - La vie d'une école historique : « Mudra, 103 rue Bara. L'école de Maurice Béjart 1970 - 1988 »

Couverture de l'ouvrage

Nous étions à Bruxelles (Belgique), ce vendredi 13 mai 2016, à l'occasion de la sortie du livre Mudra, 103 rue Bara. L'école de Maurice Béjart 1970 - 1988 que signe Dominique Genevois aux éditions Contredanse. Une journée était dédiée à l'événement, Sur les traces de Mudra, qui s'est déroulée de 14h à minuit. De 14h à 17h l'auteure de l'étude a donné un atelier « chorégraphique, vocal, théâtral et musical » dans l'esprit de Mudra.

L'auteure de Mudra, 103 rue Bara, Dominique Genevois, 
lors de la présentation du livre le 13 mai dernier, Photo Fabien Rivière

Nous avons assisté, à 18h30, à la présentation de l'ouvrage par son auteure (cf. photo ci-dessus) devant une salle comble, et en présence d'Anne Teresa De Keersmaeker. La française Dominique Genevois a fréquenté Mudra dès 1972 puis a dansé pour Maurice Béjart pendant quinze ans, avant de rejoindre Maguy Marin à Créteil (France) en 1988. Elle enseigne actuellement la danse classique. 

La rédaction du livre relève du tour de force, un violent incendie ayant détruit les archives de l'école en 1992 (ICI), entreposées dans le vaste hangar qui a accueilli cette aventure humaine pendant dix huit ans, de 1970 à 1988. À l'origine du projet il y a un désir : « Je me suis tellement éclatée dans cette école ! ». Mais Dominique Genevois n'est pas naïve : « Ce sont des écoles qui font des déchets, beaucoup de blessures. »

Il a fallu retrouver tous les Mudristes, comme ils se nomment, répartis sur la planète, au Japon comme à Los Angeles. Un projet où l'oralité a une place de choix :  « C'est la parole de beaucoup de nos camarades », dit-elle. L'index comporte ainsi 850 noms. Le résultat se veut cependant modeste. Il s'agit de « petites pierres à l'édifice de la culture chorégraphique » ; « Je me suis bien gardé de dire que c'est la vérité. » 

La dimension internationale de l'entreprise a été rappelée, militant pour le mélange des cultures, où les langues parlées s'enchevêtraient allègrement. « Ce qu'a réussi Béjart, c'est nous mettre tous ensemble ! »

Intervention de Claudio Bernardo, Photo Fabien Rivière

La présentation de Dominique Genevois s'est accompagnée de témoignages d'anciens élèves que sont Claudio Bernardo (cf. photo ci-dessus), Nicole Mossoux, Diane Broman et Jean Gaudin (cf. photos ci-dessous). On pouvait craindre un caractère trop officiel et donc l'ennui à des « lectures ». Il n'en fut rien. Au contraire, l'émotion fut intense, et constante. 

Voici quelques notes, loin d'être exhaustives : en véritable crooner, Claudio Bernardo mêla parole et chant. Avec franchise, il parla sans pathos de la dureté de ce métier (de chorégraphe), où les uns détestent les autres. Profitant de la dimension mystique de Béjart, le visage en direction du ciel, il l'apostropha, lui demandant de venir. Le défunt avait été très critiqué, disait-il, mais sa présence demeurait. Nicole Mossoux, timide, parlait de « cicatrice », et de l'anorexie qu'elle avait dû affronter. « Nous étions malléables et fragiles. » Diane Broman rappelait qu'au moment de partir de l'école, l'image qui lui était venu à l'esprit était celle d'une porte qui s'ouvrait et ... d'un coup de pied au cul. Elle poursuit : « Je venais d'une famille désargentée et j'ai pu faire çà. Je peux le dire aujourd'hui, il y a prescription. Maurice me donnait de l'argent de sa poche pour [que je puisse] faire l'école. »  

Intervention de Jean Gaudin, Photos Fabien Rivière

Pour Jean Gaudin, très détendu, Maurice Béjart nous apprend à nous sentir libre. Il lâche le micro, on lui demande de s'en saisir pour l'enregistrement, il le reprend, devant un parterre qui apprécie son esprit. Il danse, très en forme. Il lâchera le savoureux « On a jamais appris le répertoire de Maurice Béjart ! », échappant ainsi au danger d'une certaine forme de reproduction stérilisante du style du Maître. Il remarque l'incroyable pluralité des trajectoires et surtout des styles des élèves sortis de l'école, témoignage de la liberté qu'il a évoqué au début de son propos.

Nul doute que, s'il doit y avoir une réédition du livre, elle devra comporter l'intégralité (sans coupes) des interventions des quatre protagonistes. 

LE LIVRE : MUDRA, 103 RUE BARA 
Inauguration de Mudra avec Maurice Béjart, page tirée de Mudra, 103 rue Bara

Avant toute chose, il faut expliquer que si la vie artistique et d'enseignement du chorégraphe Français Maurice Béjart se développe à Bruxelles et pas à Paris, c'est que la capitale française est aux mains des balletomanes, qui ne reconnaissent pas la valeur de sa danse novatrice, dite « moderne ». Il devra en conséquence s'expatrier. Il a la chance d'être accueilli par Maurice Huisman, le directeur du Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles, qui lui donnera les moyens de travailler à partir de 1959. L'ouvrage montre bien que l'entreprise est indissociablement artistique et politique, au sens où il a fallu constamment batailler (et s'épuiser) avec les autorités politiques pour obtenir les financements nécessaires. 
Fabien Rivière

Mudra, 103 rue Bara. L'école de Maurice Béjart 1970 - 1988, Dominique Genevois, Éditions Contredanse (Bruxelles, Belgique), 444 pages, 28 €, diffusé en France. SITE

SOMMAIRE 

samedi 18 février 2017

Affiches - Publicité - Guillaume Babouin, champion du monde de boxe thaï

Affiches, vitrine d'un magasin, 16 février 2017, place de l'Opéra [Garnier], Paris, France, 
Photos Fabien Rivière ©

Agenda Danse et performance - Paris et sa région Mars 2017

1 — Théâtre de la Ville à la Philharmonie de Paris - Cité de la musique
2 — Théâtre de la Ville - Les Abbesses
3 — Théâtre de la Ville au CentQuatre - CentQuatre
4 — Théâtre de la Ville à la Maison des Arts de Créteil
5 — Biennale de danse du Val-de-Marne
6 — La Ferme du Buisson
7 — La Villette + Salon de la Danse 
8 — Centre culturel Suisse
9 —  L'Onde Théâtre - Vélizy-Villacoublay 
10 — Théâtre de l'Agora - Evry  
11 — Musée du Quai Branly
12 — Ménagerie de verre 
13 — studio Regard du Cygne Festival Signes de Printemps 
14 — Théâtre de Vanves Festival Artdanthé
15 — Festival Les incandescences  
16  — Théâtre des Champs-Élysées 
17 — Centre national de la danse - Pantin 
18 — Opéra national de Paris
19 — Maison de la Culture du Japon à Paris
20 — Atelier de Paris Carolyn Carlson 
21 — TND Chaillot 
22 — Centre des Arts - Enghien-les-Bains
23  Le Tarmac
24 — Espace 1789 - Saint-Ouen
25 — MC 93 à : la Salle Pablo Neruda - Bobigny + Théâtre du Fil de l'eau - Pantin 
26 — La Maison des Pratiques Artistiques Amateurs - Paris
27 — Le Générateur - Gentilly
28 — Centre Pompidou 
29 — MAC VAL - Musée d'art contemporain du Val-de-Marne



1 — Théâtre de la Ville à la Philharmornie de Paris - Cité de la musique (19°)
  Robyn Orlin    Beauty remained for just a moment then returned gently to her starting position [La beauté demeura juste un moment puis retourna doucement à sa position de départ]   2012
Du jeudi 9 au dimanche 12 mars. Photos DR  En savoir +


2 — Théâtre de la Ville - Les Abbesses (18°) 

Igor & Moreno [Igor Urzelai & Moreno Solinas] (Royaume-Uni) Idiot-Syncrasy 
+ Ben Duke (Royaume-Uni) Paradise Lost (lies unopened beside me)
Du vendredi 3 au mardi 7 mars. En savoir +
(haut et milieu) Igor & Moreno, Photo Alicia Clarke, (bas) Ben Duke, Photo Zoe Manders

Ambra Senatore (France)  Pièces
Du mercredi 15 au dimanche 19 mars. Photo V Berlanga  En savoir + 


3 — Théâtre de la Ville au CentQuatre (19°)
Emanuel Gat  Sacre + Gold  
Du samedi 25 au jeudi 30 mars. Sacre, Photo DR  En savoir + 

CENTQUATRE seul :

    Séquence Danse Paris 2017     
Un focus sur la danse contemporaine 
Du 14 mars au 9 avril - 5° édition En savoir + 
Kaori Ito et Olivier Martin Salvan  Religieuse à la fraise   COMPLET   14>16 mars
HORS LES MURS Compagnie Black Sheep  FACT   16>25 mars
Radhouane El Meddeb  Heroes     17>19 mars
Jacques Gamblin et Bastien Lefèvre  1 heure 23’ 14’’ et 7 centièmes   22 mars>2 avril
Emmanuel Gat  Sacre  +  Gold    25>30 mars
HORS LES MURS Alban Richard  Nombrer les étoiles   25 mars
Amala Dianor  Quelque part au milieu de l'infini   28>30 mars
  Anne Teresa De Keersmaeker & Slava Sanchis   A Love Supreme   5>9 avril Photo DR




.

4 — Théâtre de la Ville à la Maison des Arts de Créteil (94)
Tao Dance Theater (Chine)  6 + 7   reprise     Conseillé
Du mercredi 29 au jeudi 30 mars 20h. Photo Fan Xi  En savoir +  


 Biennale de danse du Val-de-Marne (94)
On peut consulter notre article : 


6 — La Ferme du Buisson (77)
Festival 
    Des Hommes qui dansent    
Week-end danse 2017 - 17 & 18 mars
Robyn Orlin / Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza  And so you see… our honourable blue sky and ever enduring sun… can only be consumed slice by slice…
Radhouane El Meddeb À mon père, une dernière danse et un premier baiser   
Qudus Onikeku Africaman original sur la musique de Fela Kuti
Venez danser : Musique - Marathon Ensemble Links / Fabrizio Rat / Heptatonia
Du vendredi 17 au samedi 18 mars.  En savoir +


7 — La Villette (19°)
  Let’sDANCE®  Salon de la danse    2° édition
Grande Halle de la Villette 
Samedi 11 9h30-23h et dimanche 12 mars 9h30-18h 
Finale du Grand Prix de Paris (11 mars 18h30-23h)
40 exposants
4 studios - 1 espace bal
50 cours et masterclasses - 50 mini shows
40 conférences  
letsdancemag.com  

        Festival 100 % AFRIQUES         
Du jeudi 23 mars au dimanche 28 mai  En savoir +
 Danse - musique - théâtre - expositions - ateliers jeune public
DANSE : 
JEUDI 23 MARS — Grande Halle 19h
   Simply The Best  West Africa   Concours de soli - 18 candidats 

JEUDI 23, VENDREDI 24 et SAMEDI 25 MARS —  Grande Halle 20h
 Golden Stage - Plateau hip hop international  
Laure Courtellemont  Dare to Dancehall    20 mn. 
Indigenous Dance Academy  Yithi laba (This is us)   20 mn.     Photo Crisp
Swnsng  Traplord of the Flyz     15 mn.   Photo DR
Philippe Almeida  Kickxplicit     20 mn. 

JEUDI 23, VENDREDI 24 MARS — Théâtre Paris Villette 20h
Faustin Linyekula Sur les traces de Dinozord (re-création de Dinozord : The Dialogue Series IV)   Photo Sammy Baloji

VENDREDI 24 et SAMEDI 25 MARS — Grande Halle 19h
Dana Michel  Mercurial George  Photo Sammy Rawal
Jeannot Kumbonyeki Le Kombi  Photo Oscar Oe Ryan - Courtesy Africa Centre

                                             Génération A     28 mars > 1er avril — Théâtre Paris Villette
MARDI 28 MARS
Germaine Acogny & Olivier Dubois (Sénégal, France) Mon élue noire Sacre #2  solo
Hardo Ka & Gnagna Gueye + Adama Ka (Sénégal)  Répétition à la maison  duo
MERCREDI 29 MARS
Michele Ndjongui & Sigue Sayouba (Cameroun, Burkina Faso) Attends un peu   duo
Wajdi Gagui (Tunisie)  Skett    solo
JEUDI 30 MARS
Alioune Diagne (Sénégal)  Siki     solo
Maman Sani Moussa (Niger) Tout n’est pas perdu    solo
VENDREDI 31 MARS
Adonis Nebie & Marion Alzieu (Burkina Faso, France)  Ballet démocratique    duo
Wanjiru Kamuyu  (États-Unis, Kenya) Spiral    solo
VENDREDI 1 AVRIL
Cognes Mayoukou (République du Congo)  Tu fais, je fais   solo
Souleymane Ladji Kone & Erwan Bouvier (Burkina Faso, France) Maa Labyrinthe   duo


8 — Centre culturel Suisse (3°)

Gilles Jobin (Genève, Suisse)  Força Forte
Danse : Susana Panadés Diaz et Gilles Jobin. 
Mercredi 22 et  jeudi 23 mars 20h. Photo Gregory Batardon  En savoir +


9 —  L'Onde Théâtre, Vélizy-Villacoublay (78)      sud-ouest de Paris 
 Anne Teresa De Keersmaeker  Rain    Conseillé 
Mardi 28 et mercredi 29 mars 20h30. En savoir + 


10 — Théâtre de l'Agora, Evry (91)     sud de Paris
  Anne Teresa De Keersmaeker   Rain    Conseillé 
Vendredi 31 mars 20h. En savoir + 


11 — Musée du Quai Branly (7°)
Phuphuma Love Minus (Afrique du Sud  isicathamiya
Chœur masculin, tradition chantée et dansée propre à la culture zouloue.
Du samedi 25 mars au dimanche 2 avril. Photo DR  En savoir +





 
12 — Ménagerie de verre (11°)
Festival Étrange Cargo 
Du mardi 14 mars au dimanche 9 avril - 20° édition  
    Yves-Noël Genod    
     La Beauté contemporaine  CRÉATION 
     Du mardi 14 au jeudi 16 mars 20h30. 
     Cf notre Le projet d'Yves-Noël Genod autour de Proust
    Jean-Luc Verna       
     Uccello, Uccellacci and The Birds  CRÉATION 
     Vendredi 17 et samedi 18 mars 20h30

Gaëlle Bourges
     Conjurer la peur  CRÉATION  
     Mardi 21 et mercredi 22 mars 20h30
Galerie (Adriano Wilfert Jensen et Simon Asencio)
     Group Show CRÉATION 
     Du jeudi 23 au samedi 25 mars 20h30
Fanni Futterknecht
     Across the White. Une imagination en couleur, forme, mouvement et son
     Mardi 28 et mercredi 29 mars à 20h30
Malika Djardi
     Horion 
     Du jeudi 30 mars au samedi 1er avril 20h30
Giuseppe Chico & Barbara Matijevic
     I’ve never done this before 
    Du mardi 4 au jeudi 6 avril 20h30
       Raimund Hoghe       
     Lettre Amorose, 1999 – 2017
     Vendredi 7 et samedi 8 avril 20h30, dimanche 9 avril 16h. Photo Rosa Frank 


13 — studio Regard du Cygne (20°)
          Festival Signes de Printemps        
Du jeudi 9 au vendredi 31 mars   En savoir +
Jeudi 9 et vendredi 10 mars
Soirée Double
19h30 – Deux pièces courtes :
Eva Assayas et Ariane Derain  Obscur à soi-même  
+ Raphaël Soleilhavoup  SOLILOQUE  (version courte)
Raphaël Soleilhavoup dans SOLILOQUE Capture d'écran Espaces Magnétiques
21h –  Christina Towle et Djino Alolo Sabin   Debout – Se Relever
 (bas) Djino Alolo Sabin, Capture d'écran Espaces Magnétiques  
 
Jeudi 16 et vendredi 17 mars
Rétrospective incomplète - Cie Les Gens du Quai :
Jeudi 16 mars
19h00 – entrée libreAnne Lopez  Mademoiselle Lopez 
Soirée Double
19h30 – Anne Lopez  Celui d’à côté
21h00 – Anne Lopez  Paradox  
Vendredi 17 mars 
Soirée Double
19h30 – Anne Lopez  Paradox 
21h – Anne Lopez  Comment j’ai réussi à ne pas aplatir mon mari  
Samedi 18 mars 
20h – Olivier Lefrançois  Conférence Dansée – Viens tel que tu es !  
Olivier Lefrançois, Photo Facebook
Mardi 21 mars 
14h30 – Répétition Publique – Aurélien Richard PARADIS/ENFER  
Jeudi 23 et vendredi 24 mars
15h et 19h30 – Spectacles Sauvages
Jeudi 23 mars
Andrea Sitter  Glück 
Dorine Aguilar  Je viens du deux  
Harris Gkekas  Mille   
Anaïs Rouch  PAS S’ÂGE  
Guillaume Barre - Collectif AntiGoutte  Les Niobides   
Harris Gkekas Photo DR
Vendredi 24 mars
Andrea Sitter  Glück  
Aurore Del Pino   MurMur  
Les étudiantes du RIDC [Rencontres Internationales de Danse Contemporaine, Paris]  Promenades  
Maria Montero et Raquel Iniesta   Men’s day 
Stéphanie Roussel  SUSPENSION  
Mardi 28 mars
14h30 – Répétition Publique – Anan Atoyama - Cie AToU Hidden Body  
Jeudi 30 et vendredi 31 mars
Soirée Double
19h30 – Carte Blanche – Nadia Vadori-Gauthier - Cie le prix de l’essence Mémoires des 800 derniers jours (une minute de danse par jour) 
21h – Création – Philip Connaughton (Dublin, Ireland) Extraterrestrial events  
Philip Connaughton, Photo Twitter


14 — Théâtre de Vanves (92)
      FESTIVAL ARTDANTHÉ    
Du 25 février au 1er avril - 19° édition
MERCREDI 1ER MARS
Teilo Troncy  Impostures  CRÉATION 
Ali Moini  lives
SAMEDI 4 MARS
Dominique Gilliot et Maeva Cunci  Un lapin, un rideau  CRÉATION 
Salvatore Calcagno (Belgique)  Io Sono Rocco
Aymeric Trionfo (Belgique)  Histoire d’Amor  LECTURE 
Lotus Edde-Khouri  Structure-couple - cosy
Matthias Jacquin  Jeunesse   FILM
MARDI 7 MARS
Ann Van den Broek (Pays-Bas)  We Solo Men 
JiJa Sohn (Corée-Pays-Bas)  Geisha Miracle
JEUDI 9 MARS
David Wampach Urge    
David Wampachi, Capture d'écran Espaces Magnétiques
Sabine Molenaar (Pays-Bas)  That’s it
SAMEDI 11 MARS
Perrine Mornay  Non que ça veuille rien dire (Brefs entretiens avec des hommes hideux) CRÉATION 
Tamar Bloom & Francesca Lazzarini (Pays-Bas)  When everything is human...  Photo DR
Afshin Gaffarian (Iran - France) PERFORMANCE
MARDI 14 MARS
Sonic Protest [trois concerts]
MERCREDI 15 MARS
Volmir Cordeiro & Marcela Santander  Epoque
 Carte blanche à Jan Martens  (Pays-Bas) :
Jan Martens Ode To The Attempt (solo for myself)
// Joris van Oosterwijk    EXPOSITION-PERFORMANCE

SAMEDI 18 MARS
Aina Alegre  No se trata de un desnudo mitologico
Thibaud Croisy Témoignage d’un homme qui ne voulait pas en castrer un autre [création]
Daniel Léveillé (Québec) Crépuscule des océans    
Daniel Léveillé, Photo Denis Farley
Lotus Edde-Khouri  Structure-couple - pourquoi tu pars ?
MARDI 21 MARS
Jean-Luc Vincent & M. Duras  Détruire, dit-elle CRÉATION 
Marianne Baillot  Paper Less, Paper Dress  CRÉATION 
A. Pi, C. Bengolea, F. Chaignaud Le Tour du monde des danses urbaines en 10 villes
JEUDI 23 MARS
Lorenzo de Angelis  De la force exercée 
Ana Pi Noir  Blue  CRÉATION 

SAMEDI 25 MARS  La (Déca)danse : work in progress 
Gaspar Claus et François Olislaeger   DESSIN ET MUSIQUE LIVE 
Clémentine Baert  Looking for   LECTURE-PERFORMANCE
Vincent Thomasset et Dana Michel (Québec)  PERFORMANCE
Aina Alegre  Le Jour de la bête
Lorenzo de Angelis  De la force exercée (Part 2)
Evangelos Biskas (Grèce - Pays-Bas)  Eternal Chilling
Capture d'écran Espaces Magnétiques
Tommy Milliot  Voyage d’hiver  MISE EN ESPACE
Yuval Rozman  Tunnel Boring Machine  LECTURE
Guillaume-Van Roberge  dialogues
Marteen Seghers (Belgique) What do you mean, What do you mean and Other Pleasantries   Photo DR
Sabine Molenaar (Pays-Bas)   FILM
Jan Martens (Pays-Bas) Dog Days   FILM

MARDI 28 MARS
Dana Michel (Québec) Mercurial George
JEUDI 30 MARS
Bouchra Ouizguen (Maroc)  Ottof 
Capture d'écran Espaces Magnétiques
Yaïr Barelli  Sur l’interprétation - titre de l’instant  CRÉATION 

SAMEDI 1er AVRIL
 Herman Diephuis  Clan 
Jonathan Schatz  Elephant_Rock         Capture d'écran Espaces Magnétiques

Erwan Larcher  CONCERT 


15 — Festival Les incandescences 
Festival des émergences chorégraphiques en Île-de-France
Du vendredi 3 au vendredi 31 mars   En savoir +
 Vendredi 3 mars  20h — Point Ephémère, Paris
Wendy Cornu et Julie Alamelle  Effacée(s)           CRÉATION 
Nicolas Maloufi  Emb(ar)rasser          PREMIÈRE
Julien Grosvalet  La première vague           CRÉATION 

Jeudi 9 et vendredi 10 mars — studio Le Regard du Cygne, Paris
19h30
Eva Assayas & Ariane Derain  Obscur à soi-même  PREMIÈRE
Raphael Soleilhavoup  Soliloque
21h
Djino Alolo Sabin et Christina Towle  Debout/se relever      
Capture d'écran Espaces Magnétiques

Mercredi 15 mars  20h30 — Théâtre du fil de l’eau - Pantin
Mariam Faquir  Bruisse          CRÉATION 
Louis Barreau  Bolero Bolero Bolero pour 3 performeurs  Photo DR        CRÉATION    

Vendredi 17 mars 20h30 — Théâtre du fil de l’eau - Pantin
Léa Rault et Alina Bilokon  TYJ 

Samedi 18 mars  20h30 — Théâtre Berthelot, Montreuil
Vania Vaneau et Anna Massoni  Ornements          CRÉATION                         

Vendredi 24 mars — Théâtre Berthelot - Montreuil
19h30
Claire Laureau et Nicolas Chaigneau  Les déclinaisons de la Navarre
21h
Nans Martin  D’œil et d’oubli         CRÉATION                   

Mardi 28 mars  20h30 — Le Colombier - Bagnolet 
Eloïse Deschemin  Fluxus Distraction, volet 1 Punk is Dada           PREMIERE   
Jean Magnard  Discours - Etudes    Photo DR

Jeudi 30 mars —  Mains d'Œuvres - Saint-Ouen
19h30
Marion Uguen  L’Enfant Phare          PREMIERE                        
21h
Sandra Abouav  À bouche que veux-tu           PREMIERE                           


16  — Théâtre des Champs-Élysées (8°)
Ballet national de Norvège  Le Lac des cygnes 
Du mercredi 29 au vendredi 31 mars. Photo E. Berg  En savoir +


17 — Centre national de la danse, Pantin (93)
Exposition répertoire En savoir + 
+ carte blanche à Cecilia Bengolea et François Chaignaud En savoir +
(8 spectacles) 24.02 > 31.03   

— Emmanuelle Huynh et Jocelyn Cottencin
 A Taxi Driver, an Architect and the High Line  performance (25.02 - 26.02) En savoir + 
+ installation (24.02 > 31.03) En savoir +
Portrait de la ville de New York

— Marlène Saldana et Jonathan Drillet  Le Sacre du printemps arabe
28.02 > 02.03. En savoir +

    MARCO BERRETTINI       iFeel4
Mercredi 15 et jeudi 16 mars 20h30. En savoir + 


18 — Opéra national de Paris
George Balanchine  Le songe d'une nuit d'été
Opéra Bastille, du jeudi 9 au mercredi 29 mars. En savoir +

Dimitri Chamblas et Boris Charmatz  À bras-le-corps   duo - 40 mn.
Palais Garnier, Rotonde du glacier. 
Du jeudi 16 mars au dim. 2 avril (cf. Danse à l'Opéra de Paris : saison 16/17). Photo DR
En savoir +


Spectacle de l'école de danse : 
   George Balanchine Divertimento n°5 
   + William Forsythe The Vertiginous Thrill of Exactitude 
   + Rudolf Noureev D'après Marius Petipa Raymonda, Acte III
Palais Garnier, du vendredi 31 mars au mardi 4 avril. En savoir +


19 — Maison de la Culture du Japon à Paris (15°)
Loss-Layers (solo)A.lter
Conception, Mise en scène, Création Audio & Visuelle : Fabrice Planquette 
Chorégraphie, Performance : Yum Keiko Takayama
Vendredi 17 et samedi 18 mars 20h. Photo Isabel Rancier  En savoir +  


20 — Atelier de Paris Carolyn Carlson (12°)
Sébastien Laurent  Soli.des
16 et 17 mars 20h30. Photo Frédéric Hocké  En savoir + 


21 — TND Chaillot (16°)
Saburo Teshigawara & Ensemble intercontemporain  Flexible Silence
Du jeudi 23 février au vendredi 3 mars. En savoir +


Les Grands Ballets Canadiens de Montréal  La Jeune Fille et la Mort
Du 9 au 17 mars. En savoir +

Arthur Perole  Rock'n Chair
Du 9 au 16 mars. En savoir +

Olivier Dubois  Auguri
Du 22 au 24 mars. En savoir +

Système Castafiore Théorie des prodiges 
Du mercredi 29 au vendredi 31 mars. Photo DR  En savoir + 

22 — Centre des Arts - Enghien-les-Bains (95)   nord de Paris
   DANSE ET ART NUMÉRIQUE   
Vendredi 10 mars   En savoir +
— 19h30 : Ergo-Lab #1 - Une conférence participative de l'Entreprise Ergonomics, spécialisée dans la recherche de solutions intelligentes pour le corps urbain du futur.
— 20h : Maria Donata D'Urso  E-MA Création artistes en résidence - Durée : 50 mn.
— 21h : Performance de Louis Guillard - Étudiant de 2° cycle en danse contemporaine du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) - Durée : 12 mn - En partenariat avec le CNSMDP.
— 21h30 : Pedro Pauwels Side(s), mécaniques du présent - Création 2016 - Durée : 40 mn.


23 — Le Tarmac (20°)
  Ali Chahrour   (Liban) Fatmeh 
Présenté lors du Festival d'Avignon In - 2016  En savoir +
Du vendredi 10 au samedi 11 mars. En savoir +


24 — Espace 1789, Saint-Ouen (93)
  Johanna Faye et Saïdo Lehlouh    Fact  CRÉATION
Jeudi 16 et vendredi 17 mars 20h. Capture d'écran Espaces Magnétiques  En savoir +

Parcours chorégraphique : Anne Nguyen Danse des guerriers de la ville  
Jeudi 16, vendredi 17, samedi 18, mardi 21 et dimanche 26 mars. En savoir + 


25 — MC 93 à ...
... La Salle Pablo Neruda, Bobigny (93)
Sylvain Bouillet, Mathieu Desseigne et Lucien Reynès  Je suis fait du bruit des autres 
Samedi 18 mars 18h, Gratuit. En savoir +
... Théâtre du Fil de l'eau, Pantin (93) 
Sylvain Bouillet, Mathieu Desseigne et Lucien Reynès  La mécanique des ombres
Mardi 21 mars 19h30. En savoir + 


26 — La Maison des Pratiques Artistiques Amateurs (MPAA) (6°)
Rudolf Laban (1879 - 1958) Le titan 
Scène ouverte aux élèves des classes de danse des conservatoires parisiens de Paris, du Conservatoire à rayonnement régional (CRR) de Paris et de l'école municipale de Vitry-sur-Seine (93)
Dim. 12 mars, 15h et 18h. Facebook Christine Caradec  -  Facebook Elisabeth Schwartz

Claude Brumachon D'indicibles violences
Mercredi 15 et jeudi 16 mars 20h. En savoir + 


27 — Le Générateur, Gentilly (94)
Performances de mars !    En savoir +  
Samedi 4 mars 20h30 : Maki Watanabé - David Noir - Thomas Laroppe
Dimanche 5 mars 17h : Bonella Holloway - Eleonore Didier & Lila Derridj - Nadia Vadori-Gauthier et le Corps Collectif


28 — Centre Pompidou (4°)
Catherine Legrand, d'après  Dominique Bagouet    [1951-1992]  
Jours étranges   [distribution féminine] 
                           [dossier documentaire sur la pièce d'origine (1990) - format Pdf  ICI]
Du jeudi 9 au samedi 11 mars. En savoir +


29 — MAC VAL - Musée d'art contemporain du Val-de-Marne (94)
Dance on Mars
— Samedi 4 mars : 
     Mylène Benoit et Frank Smith  Coalition 
     Dans le cadre de Concordan(s)e  En savoir +
— Dimanche 26 mars 15h - 18h : 
       Boris Charmatz    20 danseurs pour le XX° siècle   En savoir +
     Dans le cadre de la Biennale de danse du Val-de-Marne (cf. ci-dessus Lieu n°5)
— Du mardi 28 au vendredi 31 mars : 
     La Cité (éphémère) de la danse    En savoir +
     Dans le cadre du projet européen Dancing Museums Site
     Tous les après-midis, 5 chorégraphes – Tatiana Julien (France), 
     Juan Dante Murillo (Autriche), Fabio Novembrini (Italie), 
     Connor Schumacher (Pays-Bas) et Lucy Suggate (Grande-Bretagne)