vendredi 24 avril 2015

Revue de presse - Domination masculine

Livre - Beauté fatale. Les nouveaux visages de l'aliénation féminine, de Mona Chollet, Éd. La Découverte. Parution du format poche en avril 2015. ICI

—————

(Australie) Une école islamique interdit aux filles de courir car "elles risquent de perdre leur virginité", LaLibre.be, 23 avril 2015. ICI

—————

Montélimar - Ces deux lycéens ont sauvé une jeune femme rouée de coups, LeDauphine.com, 24 avril 2015. ICI 
Elle était défigurée, en sang. (...) Sa victime, Marion, avait refusé ses avances. 
« quand je repense à son visage… on aurait dit Rocky après un combat de boxe. Elle ne pouvait plus ouvrir les yeux. Et il y avait cette odeur de sang, il y en avait beaucoup sur un rocher à côté d’elle ».

Elle refuse ses avances, il la roue de coups, LeDauphine.com, 21 avril 2015. ICI

—————

Le témoignage d'une mannequin taille 38 considérée comme "ronde", Closer17 avril 2015. ICI
—————

Annecy : serviettes hygiéniques et sang de cochon pour dénoncer les violsLeDauphine.com, 24 avril 2015. ICI 

—————

À Toulouse aussi, la violence sexiste déborde, La Dépêche, 18 avril 2015. ICI
  
—————

Une joggeuse agressée sur le parcours santé (à Pouzac, département des Hautes-Pyrénées, région Midi-Pyrénées), La Dépêche, 18 avril 2015. ICI

—————

(vidéo) Ce que m'ont dit les femmes harcelées dans l'armée française, L'Obs, 27 février 2015. ICI  

L'armée française, l'une des plus mixtes au monde malgré les résistances, LeFigaro.fr Madame, 23 avril 2015. ICI 
Si l’armée française est l’une des plus féminisées au monde, les femmes engagées doivent encore batailler ferme pour être respectées et pour obtenir des postes à responsabilité… Un rapport du Sénat épingle le traitement qui leur est réservé.

—————

« Notre féminisme, une haine assumée », FEMEN (collectif), 17 mars 2015. ICI 

—————

(Belgique) Liège enterre son projet de centre de  la prostitution, l'Eros Center, LeSoir, 23 mars 2015. ICI 
—————

En Iran, un professeur licencié à cause de sa voix, Anastasia Ivanova, Le Figaro, 17 mars 2015. ICI 

L'université Khajeh Nasir Toosi à Téhéran a estimé que l'enseignant de physique avait une voix trop « efféminée » pour enseigner. 

—————

Un député veut interdire les mannequins squelettiques et l'apologie de l'anorexie, Le Parisien, 15 mars 2015. ICI 

Interdiction des mannequins trop maigres : le député PS s'explique, Le Parisien, 16 mars 2015. ICI
Une amende de 75 000 euros et six mois d'emprisonnement pour les agences de mannequinat qui ne respectent pas l'interdiction de faire défiler des modèles trop maigres? C'est ce que veut le député PS Olivier Véran [neurologue et rapporteur du volet promotion et prévention de la loi santé]. Interview.

Les députés refusent d'interdire les mannequins trop maigres, Lemonde.fr, 18 mars 2015. ICI 
—————

En Israël, les féministes s'élèvent contre le sexisme des ultrareligieuxL'Express, 17 mars 2015. ICI    

Les femmes, victimes collatérales de la Turquie d'Erdogan, Le Point, 11 mars 2015. ICI

Le discours conservateur et religieux du président turc a contribué à l'explosion du nombre de faits de violence contre les femmes en Turquie.

—————

L'Algérie dit halte au harcèlement sexuel !Le Parisien, 21 mars 2015. ICI 

(Algérie) Elle est où, la provocation, quand une femme porte une robe ?, Algérie-Focus (par Courrier international), 8 mars 2015. ICI  

Le coup de gueule de l'éditorialiste Abdou Semmar face à des députés islamistes qui se sont dressés contre un projet de loi criminalisant les violences faites aux femmes. Selon eux, cette loi, adoptée le 5 mars par le Parlement, serait contraire à la charia et menacerait la famille. 
EXTRAIT « J'aime la beauté de la femme parce que j'aime la vie. La beauté d'une femme est pour moi une promesse de bonheur. Et je souhaite vivre heureux. Je ne me culpabilise nullement lorsque je croise une jolie femme. Je ne cauchemarde pas et je ne crie pas au scandale parce qu'une femme a suscité en moi un désir ou une pulsion. Et pourtant, je suis autant algérien que ces députés qui veulent imposer une loi pénalisant les femmes accusées de s'habiller de manière "provocante". »

—————

1000 universitaires contre l’interdiction du voile à l’université, Mediapart, 9 mars 2015. ICI

—————

(vidéo) Une star d'Ultimate Fighting brise quatre côtes à un animateur tété !, Le Figaro, 6 mars 2015. ICI 
Lors d’une démonstration devant les caméras, Ronda Rousey a brisé quatre côte à l’animateur Aaron Tru qui prétendait qu’une femme ne pouvait pas battre un homme...

—————

Épinal - Prostituée poignardée 53 fois pour un rapport trop courtLe Dauphiné.com3 mars 2015. ICI 
—————

Isère - Une femme victime de violences : "j’étais littéralement brisée", Le Dauphiné.com, 8 mars 2015. ICI 
—————

La face sombre des sexboxes (Suisse), Tribune de Genève, 27 février 2015. ICI 
Prostitution. Les témoignages de prostituées dressent un sombre portrait de leur situation depuis l'interdiction de la prostitution de rue.

—————

Contre le harcèlement à Kaboul, elle enfile une armure, Tribune de Genève, 5 mars 2015. ICI 
Afghanistan. Une actrice afghane s'est promenée avec une armure métallique dans le quartier le plus peuplé de Kaboul. L'expérience a tourné court.

Kaboul: une artiste vit recluse après avoir porté une armure anti-attouchements, L'Express & AFP, 8 mars 2015. ICI 

—————

Mellissa Gira Grant, pute pride, Libération, 1er janvier 2015. ICI 

—————

Procès du Carlton : «On ne peut pas nettoyer tout ce qui a été sali», Libération, 18 février 2015. ICI
EXTRAITS : Jade revient sur son entrée dans la prostitution. «Le point commun que je peux constater avec mes copines d’infortune, c’est qu’on a toutes eu un passé où on a été maltraitées. Ce corps a été maltraité et du coup on s’auto-entretient là-dedans, on se dit une fois de plus, une fois de moins, et on en vient à se prostituer. Je voudrais tellement passer un message auprès des jeunes filles ou jeunes gens qui pensent que prendre ce chemin là serait facile pour gagner de l’argent. J’en ai marre qu’on dise "facile". Argent rapide, oui, mais "facile" non.» (...) Jade a le sentiment que tous les autres prévenus «se sont mis d’accord» pour protéger l’ex-directeur général du FMI.(...) On lui demande ce qui l’a «le plus marquée», finalement, dans cette audience, et elle répond : «La gentillesse des policiers, des pompiers, des inconnus, de certains journalistes, qui m’ont dit que j’avais du courage. J’ai eu plus de compassion de la part d’étrangers que de ces hommes que j’ai vus nus et qui n’ont eu aucun mot, aucun regard, aucune attitude qui aurait pu vouloir dire : "je suis désolé". Jusqu’au bout, on a été du "matériel", un objet de jeu, un enjeu.» Un seul prévenu lui fait encore peur: le proxénète belge Dominique Alderweireld, dont elle évoque, comme d’autres ex-prostituées, les «molosses», ou hommes de main. «J’ai deux enfants. J’ai peur des représailles si jamais il devait être condamné.»

—————

La Miss est dite, Libération, 29 janvier 2015. ICI 
Camille Couvry, qui réalise une thèse sur les concours de beauté, relate leur histoire et l’évolution de leurs critères physiques et moraux.

—————

(vidéo) Laurana, paraplégique et candidate à un concours de beauté, Le Parisien, 11 février 2015. ICI
—————

Miss Ronde : des ex-dauphines témoignent de leur aventure, ledauphine.com, 16 janvier 2015. ICI  

__________

La nudité politique des femmes n’est pas érotique, Libération, 21 décembre 2014. ICI
Par un groupe de personnalités et d'associations. 

—————

Millau : un sexe féminin géant dans la vitrine de l'art contemporain, MidiLibre, 30 novembre 2014. ICI

Moulage géant d’un sexe féminin à Millau : un "acte de santé publique", MidiLibre, 5 janvier 2015. ICI
—————

Leelah Alcorn, 17 ans, morte parce que transgenre, Libération, 2  janvier 2015. ICI 

—————

Christiane Lecocq, la pionnière du mouvement naturiste, est décédée à 103 ans, SudOuest, 2 janvier 2015. ICI 
—————

Pau : Sandra et Dadou, deux prostituées sexagénaires épinglées, SudOuest, 9 octobre 2014. ICI  

Olivier Dubois contesté au Ballet du Nord

Olivier Dubois, Photo DR

Le Ballet du Nord - Centre chorégraphique national (CCN) de Roubaix Nord-Pas de Calais traverse une crise qui tourne beaucoup autour de la personnalité du nouveau directeur, Olivier Dubois. Les méthodes de management de cet artiste qui a succédé début 2014 à l’emblématique Carolyn Carlson sont contestées. Un audit social a été commandé pour mesurer la « souffrance » des salariés du Ballet du Nord, qui connaît en outre des difficultés financières. (La Voix du Nord.fr - 23 avril 2015)
> ICI  

En plus de la crise sociale que traverse le Ballet du Nord, la structure semble s’éloigner de sa ville d’ancrage. Certains acteurs associatifs estiment que le CCN a pris ses distances de Roubaix. Ce n’est l’opinion ni du directeur, Olivier Dubois, ni de Frédéric Minard, l’adjoint roubaisien à la culture. (La Voix du Nord.fr - 23 avril 2015)

Alors que le Ballet du Nord traverse une crise sociale et financière, son directeur Olivier Dubois a affirmé hier, pour montrer sa volonté de transparence, qu’il avait demandé une inspection budgétaire au ministère de la culture. En fait, ce contrôle a été demandé par la Direction régionale des affaires culturelles. (Nord éclair - 23 avril 2015) 
> ICI  

La campagne de mécénat participatif du Théâtre de l'Odéon dénoncée

L'Odéon Théâtre de l'Europe, qui est un théâtre national, a lancé une campagne de mécénat participatif, Génération(s) Odéon. Aidez des élèves à vivre un projet artistique européen !, du 9 mars au 19 avril ICI

L'objectif, trouver 30.000 €, est présenté ainsi : « Ce projet éducatif accompagne sur deux ans des élèves de quatrième dans un parcours de découverte et de pratique théâtrale. Il est particulièrement destiné à des jeunes scolarisés en réseau d'éducation prioritaire à une étape importante de la scolarité. »

Le 14 avril, près de quarante artistes du théâtre public, comédiens, metteurs en scène, dénoncent la campagne de mécénat participatif lancée par le Théâtre de l'Odéon auprès du public, destinée à financer une initiative d'action culturelle auprès de collégiens scolarisés en réseau d'éducation prioritaire. Ils demandent à Luc Bondy, son directeur, de renoncer à cet appel aux dons.  > ICI

Le directeur de l'Odéon, Luc Bondy, a demandé un droit de réponse, long texte paru le 17 avril. > ICI 

La comédienne Hélène Duret a répondu à Luc Bondy.  ICI
Fabien Rivière

Amaury Leveaux parle de son livre, "Sexe, drogue et natation"


Les Majoret's, majorettes masculines

Les Majoret's, Photo DR

(Blagnac, nord-ouest de Toulouse) La troupe des majorettes masculines, Les Majoret's, a été créée en 1976, et fêtera l'année prochaine ses 40 ans. 

Du côté de la danse, le Madison constitue le pas de base accompagné d'une vingtaine de chorégraphies reproduites le plus souvent sur un air de Patrick Sébastien. 

Source : LaDepeche.fr

dimanche 12 avril 2015

jeudi 9 avril 2015

Thomas Giddings, Icarus (avec Arran Topham)

Icarus Rises

Water Powered Jetpack Turns Man into Sea Monster in Thomas Giddings' Futuristic Short

Rising imperiously from the waves, making jet-propelled dolphin jumps and backwards somersaults, professional stuntman Arran Topham appears as a waterborne Ironman in filmmaker Thomas Giddings’ new short, Icarus
Taking its name from the Greek myth of the child who flew too close to the sun and fell to a watery death, the film stars Topham—who has appeared in The Bourne Ultimatum,X-Men: First Class and the upcoming Bond movie Skyfall—performing delphine acrobatics made possible by the Flyboard. 
Invented by world champion jet-ski racer Franky Zapata, the luxurious high-tech toy is designed simply for pleasure, allowing anyone to connect with their inner Flipper. “I found out about this machine and flew to Marseilles, where Zapata is based, because I just thought it was so insane,” Giddings recounts. “It has this otherworldly quality; it’s blowing the boundaries between flying and swimming, and as soon as I saw it I wanted to capture it.” 
During monochrome downpours on the UK’s Dorset coast, the director filmed from a small boat through dusk and dawn to capture the overcast sci-fi footage. For his next project Giddings is journeying deeper into the hidden world of stuntmen, documenting their lives behind the Hollywood scenes for a solo exhibition and book to launch in London and Los Angeles next year.    (August 14, 2012)
STATS FROM ON SET
Location
Poole harbor, Dorset.
Distance to the Sea of Crete where, according to Greek myth, Icarus drowned 
2,318 miles.
Highest altitude reached
Eight meters.
Minimum depth of water required to operate
2.5 meters.
Highest velocity in the air/underwater
Ten knots/4 knots.
Horsepower
300.
Volume of water ejected by Flyboard 
1,000 liters a minute.
Flyboard cost
$10,000.
Number of times Topham had flown the Flyboard before filming
Three.
Number of times Tophan had to be pulled out of the water
Two.
Safety team
One local expert and two other stuntmen on jet skis.
Liquid consumed on set
Water.
Climate
Twelve hours of torrential rain.

Time it took to recover
Five days.

Dashaun Wesley dans "House of Evisu", de Michael Hemy


Deep in Vogue

New York Ballroom Legend Dashaun Wesley Proves Paris is Burning Brighter Than Ever

Voguing master Dashaun Wesley maintains his composure through fierce dips and spins in today’s black-and-white short by photographer and filmmaker Michael Hemy. 

In the 1980s, when the grandfather of voguing Willi Ninja still ruled the New York scene, the dance style was an underground movement among the city’s black and Latino gay communities. 

Today, thanks to YouTube’s global reach, awesome battles and jaw-dropping performances are just a few keystrokes away, inspiring a whole new generation of voguers from Finland to Taiwan. Leading the pack is 28-year-old Wesley, a member of the House of Evisu community who frequently travels to far-flung places preaching the voguing gospel and insists there’s more to the style than meets the eye. “People only see the floor slams, the layouts and the dips,” he says. “It’s not about that—it’s about your personal experiences, which you display through your body movements.” 

In today’s film, co-conceived by New York journalist and entrepreneur Robert Cordero, Wesley weaves a compelling narrative based on his ballroom antics. “You can almost feel the camera shaking and hear the crowd go wild when you see him perform a drop,” says director Hemy of his subject’s delirious Vogue Femme technique, evolved from previous generations’ methods. NOWNESS caught up with the dance hero for some more insight into how and why voguing has become a worldwide phenomenon Willi Ninja would have been proud of.    (March 4, 2013)
What’s the biggest difference between voguing in the 1980s and now?
Dashaun Wesley: YouTube has had the biggest impact on voguing. Social media such as Facebook, Myspace, Tumblr, Twitter, etc. have all played a part in making it more popular. Although Madonna kicked off the whole trend, today people can just type in a few letters and you can get a voguing video. The energy is so high.
Why is voguing so incredible to watch? 
DW: When a person vogues, their character comes out. It’s like telling a story, and the way I align my body or throw my hand may be different from someone else.
Can it be taught?
DW: You have people teaching voguing who have never walked in a ball. When you get someone from the scene, you get the real stuff, so I think it’s important that I travel and teach. I found that people only think that voguing is what they see on YouTube—and it’s really not.
How do your students outside New York react differently to the hands-on experience? 
DW:  In the US, my students can’t do a lot of things I teach. But when I go to Russia, they do everything. I also teach them there’s a difference between knowing how to do things, and knowing why you’re doing it. 

Des visages des figures - Madona

Madona, 28 mars 2015, Paris , Capture d'écran Espaces Magnétiques (vidéo ici)

lundi 6 avril 2015

Chambéry - Mobilisations contre les menaces pesant sur le milieu culturel et la Scène nationale

Vue de la salle de l'Espace Malraux - Scène nationale de Chambéry, Photo DR

Chambéy est une ville de plus de 58.000 habitants située dans le département de la Savoie dont elle est la préfecture, en région Rhône-Alpes. 

Lors des dernières élections municipales de 2014, un maire UMP a succédé à un PS. 

Dans le domaine culturel, l'Espace Malraux - Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie, est un établissement important proposant théâtre, danse. musique, cirque, et spectacle jeune public.  

Le quotidien Le Dauphiné vient de donner l'alerte le 5 avril avec un article intitulé La culture chambérienne au régime sec avec la baisse prévue des subventions (à lire ICI). On y trouve ceci : 
Le 13 avril prochain, le conseil municipal votera les subventions. Celle destinée à l’Espace Malraux devrait être réduite de 22 %, soit 320 000 €. Dès vendredi, les salariés distribuaient un tract faisant état d’une “décision impitoyable et d’une annonce tardive sans concertation”, qui compromettrait l’avenir de l’établissement. Ils redoutent une mise en chômage technique pendant plusieurs mois et une remise en cause de la programmation de la prochaine saison. L’Espace Malraux emploie 36 salariés permanents et près de 80 intermittents. Ils mettent en avant le rayonnement d’une “scène nationale” – elles sont 70 en France – qui aura accueilli 73 spectacles et 110 000 spectateurs cette saison. Les salariés rappellent aussi les retombées économiques pour la ville (fournisseurs, hôtels, restaurants, commerces…). (...) 
Vendredi soir, un collectif se créait, réunissant salariés de l’Espace Malraux, de la MJC, de centres sociaux, artistes, administrateurs du Festival du premier roman… Tous craignent une baisse de leur subvention. Et ils comptent bien s’inviter au prochain conseil municipal.
L'adjointe à la culture explique que Chambéry a trop longtemps assumée seule une grande partie du financement des équipements culturels qui profitent bien au delà de la ville. 

Mais les acteurs culturels redou-tent que si Chambéry se désen-gage, les autres collectivités en fassent de même. 

D'un côté, on peut indiquer l'éditorial du dernier numéro du journal municipal, Chambéry Magazine (1), où le maire fait état des problèmes financiers graves de la ville : 
Faire face à une baisse des dotations de l’État, annoncée au lendemain des élections municipales, qui fera vraisemblablement perdre à Chambéry 25 millions d’euros de recettes entre 2015 et 2019.
Faire face à une baisse importante des fonds de concours et des cofinancements du Département et de la Région, impactés eux aussi par les baisses de dotations de l’État.
Faire face à l’envolée du franc suisse et à l’effondrement du rapport euro/franc suisse qui fait grimper de manière vertigineuse le taux d’un de nos emprunts toxiques à 26 %, soit une augmentation des annuités estimée à 900 000 euros sur une année.
Région Rhône-Alpes (avec Lyon, Grenoble, Annecy et Chambéry)

D'un autre côté, dans le même journal municipal, le Groupe majoritaire explique (p. 47) : 
Nous devons positionner Chambéry à coté de Lyon et Grenoble, devenues métropoles, et face à Annecy qui s’est engagée dans une démarche de fusion avec 13 autres communes pour créer une ville nouvelle de plus de 135.000 habitants. Cette concurrence entre villes voisines est une course que l’on ne peut se permettre de perdre. [cf. carte de la région Rhône-Alpes ci-dessus] 
Alors que les offres culturelles de Lyon, Grenoble et Annecy sont bonnes, c'est pour Chambéry, si elle veut demeurer compétitive, se tirer une balle dans le pied que d'affaiblir considérablement la sienne. 
Fabien Rivière
(1) Trimestriel, n° 121, février - mars - avril 2015, page 3. À consulter ICI (format pdf)

dimanche 5 avril 2015

Danse - Promotion de la Légion d'honneur de Pâques : Susan Buirge désignée

Trois fois par an — le jour de l'An, à Pâques et le 14 juillet —, l'État distribue ses Légions d'honneur. 

Du côté des civils — les militaires ont un autre régime — le "parcours" progresse ainsi : on débute en étant promu pour prendre rang au grade de chevalier, puis officier et commandeur; on est élevé aux dignités de grand'croix et de grand officier.   

La promotion civile de la Légion d'honneur de Pâques 2015, publiée dimanche au Journal Officiel, compte 512 décorés dont 425 chevaliers, 63 officiers, 16 commandeurs, six grands officiers, ainsi que deux grand'croix. (Pour une présentation détaillée)

Croix de Chevalier de la Légion d'honneur

Affaires étrangères et développement international
PROTOCOLE
Au grade de chevalier
     Mme Buirge (Susan), chorégraphe (Japon) ; 52 ans de services.   
Susan Buirge, 74 ans, en septembre 2014 à Royaumont (nord de Paris), Photo DR

Joyeuses Pâques ! - Happy Easter!

samedi 4 avril 2015

Interview de Jérémie Bélingard (radio Piiaf)

Jérémie Belingard est l’un des neuf danseurs étoile de l’Opéra national de Paris.
(de 01:50 à 30:05)  Émission du 4 mars 2015

Jérémie Bélingard et sa fiancée Aurélie Dupont en 2011. source

Yuri Ancarani, The Chief (extrait) - Au sujet de l'extraction du marbre en Carrare, Italie

The Chief

Yuri Ancarani extracts a striking portrait of marble

“Marble quarries are places so unbelievable and striking, they almost feel like they are big theaters or sets,” says Yuri Ancarani, the filmmaker behind today’s excerpt from the documentary, Il Capo (The Chief), which follows a quarry boss as he guides his men through the extraction process, using a silent language of gesture and sign. 

Ancarani was captivated by the otherworldly landscapes of the quarry. He spent nearly a year filming on Monte Bettolgi, in the Carrara region of the Apuan Alps, in Northwest Italy, eventually deciding to focus his film on the hypnotic, and rather dramatic moment when the monumental marble blocks are freed from the mountainside, and fall to the ground with an earth-shattering thud.
“I was so taken by the chief. How he can move gigantic marble blocks, but his own movements are light”
“I was so taken by the chief, watching him work,” says Ancarani, who’s film is currently showing as part of Artists’ Films International, a touring program of film, video and animation, at the Whitechapel Gallery in London. “How he can move gigantic marble blocks using enormous excavators, but his own movements are light, precise and determined."


Il Capo is on show at the Whitechapel Gallery until October 12, 2014. 

vendredi 3 avril 2015

Auditions de l'école supérieure de danse du CNDC

« Nous avons suivi quatre jeunes danseurs au cours de cette première journée de sélection pour intégrer l'école de danse supérieure du CNDC [Centre national de danse contemporaine] à Angers  [ouest de la France, département de Maine-et-Loire dans la région Pays de la Loire] ». En savoir + (vidéo mise en ligne le 2 avril 2015)

jeudi 2 avril 2015

Danse - Rachid Ouramdane : "Polices !" secours

Photos Patrick Imbert

Comment la danse peut-elle parler du monde, et singulièrement de la police ? Plutôt que de partir, comme souvent dans la danse, de soi dans sa dimension "sensible", le chorégraphe Français Rachid Ouramdane préfère un sensible moins auto-centré. Dans ce cadre, Polices ! qu'il présente ces jours-ci au Théâtre de la Ville (Paris) est un projet ambitieux et nécessaire. 

Il réunit 4 danseurs professionnels, « une chorale d'enfants des conservatoires à rayonnement communal de Garges-lès-Gonese et de Gonesse » (au nord de Paris dans le département du Val d'Oise) (au nombre de 12), « et une foule d'habitants de Paris et de la région parisienne » (18 personnes). Ils sont tous très biens, gestes précis et esprits concentrés. Bravo. 

La pièce a été créée en novembre 2013 à Rennes, puis présentée successivement à Château-Arnoux (ouest de Digne-les-Bains, département des Alpes-de-Haute-Provence), Strasbourg, Pontoise (région parisienne), Annecy,  et enfin Paris. Chaque fois ou presque il faut reconstituer et faire répéter une équipe d'amateurs du coin. 
  
Sur le plateau, on découvre une très belle, moderne et chaleureuse scénographie signée Sallahdyn Khatir. Au sol des bandes bleues, ou oranges. Au fond, un mur, vaste étendue recouverte d'une feuille métallisée. 

"Les gens" portent des bleus de travail, les danseurs la même chose, mais de couleur orange. 

Les corps, même dans un affrontement entre deux personnes au début (cf. photos ci-dessus), ne sont jamais agressifs, dégagent constamment de la douceur. Ils traversent le plateau de  droite à gauche, puis investissent la scène, puis courent. 

En voix off, des témoignages et des analyses. Le tout s'appuie sur le livre au titre similaire de Sonia Chiambretto, paru en 2011 aux éditions Grmx (en savoir +). Au début les témoignages sont dits sur un ton trop plat. Sur le fond, un enfant parle de la situation dans sa cité et de l'injustice faite à son grand frère. Il est question des dangers de la nouvelle loi anti-terroriste, du procès Papon en octobre 1997, des ratonnades et des meurtres de maghrébins (jetés dans la Seine) par la police à Paris le 17 octobre 1961 (le préfet de police est le même Maurice Papon) et des rafles policières du Vel' d'Hiv (pour Vélodrome d'Hiver ) le 16 juillet 1942. 

Le texte veut rassembler ces violences historiques en une réflexion générale. Le programme de salle parle de « réalité documentée », de « pièce citoyenne en même temps qu'artistique », de « psychanalyse collective »  qui « engage à l'élévation des pensées ». Rien de moins. 

En réalité le texte manque de travail documentaire. Il est paresseux. Plutôt que de nous présenter "les polices" comme une réalité qui plane au dessus de la société, il aurait été plus pertinent d'indiquer que les lois anti-terroristes, par exemple, sont une création du pouvoir politique et ont été votées par des parlementaires (Assemblée nationale et Sénat réunis). "Les polices" savent qu'elles seront protégées (ou pas). Elles sont aussi instrumentalisées par le pouvoir politique. Le démantèlement de la police de proximité remplacée par la BAC [Brigade anti-criminalité] est bien une décision du politique. Il y a le cynisme de maires qui savent que les immigrés ne peuvent voter et ne peuvent donc peser. Quant à la situation des quartiers, elle relève d'une politique de l'emploi (beaucoup de jeunes sont ainsi abandonnés au chômage) et d'un certain état du capitalisme (préférer le capital au travail). Faire porter le chapeau aux "polices" est bête, en opposant les méchants policiers aux gentils immigrés. Il aurait fallu travailler avec de bons historiens et sociologues. Car Polices ! ne nous apprend rien. 

L'articulation entre une scénographie et des corps doux avec un texte dur demeure problématique. Les premiers sont censés contrebalancer le second, nous dit-on. Il est vrai que nous sommes saturés de violence. Une pensée moins raide et mieux construite permettrait une incarnation plus réaliste sinon plus crue (nous songeons aux corps que présente Jan Fabre; une violence libératrice et non simplement tautologique). 
Fabien Rivière

Rachid OuramdanePolices !, Théâtre de la Ville (Paris), du mercredi 1er au vendredi 3 avril 20h30. En savoir + 

ON PEUT LIRE AUSSI
Libertés publiques - Renseignement : la Commission des lois a encore durci le texte, Mediapart, 3 avril 2015. ICI 

samedi 28 mars 2015

Paris - Les Travailleuses et Travailleurs du sexe manifestent ce samedi contre la pénalisation


Syndicat du Travail Sexuel - STRASS

Théâtre de l'Odéon - Hommage à Tadeusz Kantor

—— Lundi 13 Avril 19h30, Odéon Théâtre de l'Europe, Grande Salle. En savoir +

Tadeusz Kantor, un artiste du XXIe siècle
Célébration du centenaire de sa naissance.

Peintre, scénographe, metteur en scène, auteur, théoricien, l'artiste polonais Tadeusz Kantor aurait eu cent ans en 2015.

Mais dans ces ténèbres je continue à bâtir mes cloisons, fenêtres, portes.
À nouveau !
Dans l'imagination.
Seulement l'imagination !
Et dans la solitude
Quelle obstination !!!
Et la cheminée se dresse.
Comme le squelette de la maison ! ...
Il est déjà tard.
Il est sans doute temps de fermer
Ma Pauvre Chambre de l'Imagination.
Tadeusz Kantor (1990), Ma Pauvre Chambre de l'Imagination (Kantor par lui-même), traduction Marie-Thérèse Vido-Rzewuska, éd. Les Solitaires Intempestifs (2015)


Pour fêter cet immense artiste et la parution en français de ses Écrits (éd. Les Solitaires Intempestifs, En savoir +), l'Odéon-Théâtre de l'Europe lui consacre une grande soirée orchestrée par Michelle Kokosowski et Jean-Pierre Thibaudat en présence de Marie-Thérèse Vido-Rzewuska, traductrice des Écrits.

Premier acte :  archives sonores et visuelles, textes inédits lus par Marcel Bozonnet, Ariel Garcia-Valdès et Micha Lescot.

Second acte : projection du film La Classe morte, réalisé par Nat Lilenstein à Paris en 1989 à partir du spectacle de Tadeusz Kantor, La Classe morte créé en 1975.
_________________________

 Le Théâtre de Tadeusz Kantor, de Denis Bablet, 1985. Durée : 147 mn. 

Bruxelles - La maison du poulet

Bruxelles, Belgique, mars 2015, Photos Espaces Magnétiques ©

jeudi 26 mars 2015

Genève - Sébastien Boucher nous parle du hip hop

Sébastien Boucher est le directeur du Festival Groove’N’Move à Genève (Suisse) qu'il a fondé en 2011, dont l'édition 2015 s'est déroulée du 20 au 28 février.
Sébastien Boucher, fondateur du Festival Groove’N’Move, 
Capture d'écran Espaces Magnétiques

lundi 23 mars 2015

Agenda Danse et performance - Paris et sa région - Avril 2015

1  Théâtre de la Ville 
2  Théâtre de la Ville - Les Abbesses 
3  CentQuatre
4  Nanterre-Amandiers - Centre dramatique national 
5  Ménagerie de Verre
6  studio Le Regard du Cygne
7  Les incandescences 

8  Châtelet
9  La Commune - Aubervilliers - Centre dramatique national 
10  Maison des Arts de Créteil
11  Atelier de Paris - Carolyn Carlson
12  La Villette
13  Escales Danse en Val d'Oise
14  Rencontres Essonne Danse
15  Opéra national de Paris
16  Théâtre de Vanves
17  Centre Pompidou
18  Théâtre Montansier - Versailles
19  Le Prisme - Saint-Quentin-en-Yvelines
20  Théâtre du Rond-Point
21  Le Palais des Congrès de Paris
22  Centre national de la danse
23  Musée national des arts asiatiques - Guimet
24  Espace 1789 - Saint-Ouen
25  Point Éphémère



1 - Théâtre de la Ville (4°)
Rachid Ouramdane Polices !  CRÉATION               Attendu 
Du mercredi 1er au vendredi 3 avril 20h30. Photos Patrick Imbert   En savoir + 

2 - Théâtre de la Ville - Les Abbesses (18°)
Martin Zimmermann  Hallo  solo - tout public à partir de 10 ans CRÉATION
Du jeudi 16 au mercredi 29 avril 20h30 (11 représentations). En savoir + 
Martin Zimmermann, Photos Augustin Rebetez

3 - CentQuatre (19°) 
    Séquence Danse Paris 2015    
Danse  contemporaine. 3° édition En savoir +
 Du vendredi 27 mars au lundi 27 avril. 
Chloé Moglia  Aléas 
Du mardi 31 mars au samedi 4 avril, 20h30. 

Olivier Dubois / Germaine Acogny  Mon élue noire - Sacre #2 
Du mardi 7 au jeudi 9 avril, 19h30. Germaine Acogny, Photos François Stemmer 

Christophe Huysman  777 
Du mardi 7 au dimanche 12 avril. GRATUIT

   Wim Vandekeybus    What the Body Does Not Remember   RE-CRÉATION 2013  
Avec le Théâtre de la Ville. Du jeudi 9 au mercredi 15 avril 21h. En savoir +
Photos Danny Willems

Robyn Orlin At the same time we were pointing a finger at you, we realized we were pointing three at ourselves...
Avec le Théâtre de la Ville.
Du samedi 11 au dimanche 12 avril (3 représentations). Photos Chloé Gwinner  En savoir +

HORS LES MURS - AU PANTHÉON (5°) Radhouane El Meddeb  Heroes, prélude 
Mardi 14 et mercredi 15 avril. 

Halory Goerger  Corps diplomatique  CRÉATION 2015 
Du mardi 14 au dimanche 19 avril 19h. 


  Badke   de Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero - Les Ballets C de la B (Gand, Belgique) & Hildegard De Vuyst (KVS, Bruxelles). Photo DR
Du jeudi 16 au samedi 18 avril 21h.
« Badke. Changez quelques consonnes de place et vous arrivez à dabke, la danse populaire palestinienne. 10 jeunes danseurs palestiniens de différentes disciplines (la danse contemporaine, le hip hop, le cirque…) sont partis à la recherche du dabke original et ont confronté cette tradition locale de danse à des éléments de la culture de la danse populaire mondiale. Badke étale la pulsion de vie et l’envie de danse comme des formes de résistance. (...)

Badke est une inversion pour dire l’esprit de renouveau qui souffle au Proche-Orient. Un mot détourné pour renverser la vision que l’on porte sur cette région. Une sonorité qui claque pour dire l’espoir d’un futur différent que dix danseurs et comédiens palestiniens appellent, de Gaza à Ramallah» 

RStyle Urban Party / Afterworks 
Vendredi 24 avril 18h à 22h. GRATUIT 

Miguel Morera & Romeu Runa (Portugal) Pântano    Attendu
Samedi 25 et dimanche 26 avril 19h. Photo Helena Gonçalves

   Christian Rizzo   d'après une histoire vraie     Excellent
Avec le Théâtre de la Ville. Du samedi 25 au lundi 27 avril 20h45. En savoir +
Photo Marc Domage

4 - Nanterre-Amandiers - Centre dramatique national (CDN), Nanterre (92)
Gisèle Vienne  This is how you will disappear      Conseillé
Du mardi 31 mars au dimanche 5 avril. Photo Mathilde Darel  En savoir + 


5 - Ménagerie de Verre (11°)   En savoir +
(ci-dessous, première affiche)
Marlène Saldana & Jonathan Drillet - The United Patriotic Squadrons of Blessed Diana
Fuyons sous la spirale de l’escalier profond 
Les mardi 31 mars et mercredi 1er avril 20h30

Antonija Livingstone  The Part 
Du jeudi 2 au samedi 4 avril 20h30

Clara Le Picard  All Bovarys  CRÉATION
Les mardi 7 et mercredi 8 avril  20h30

Maxime Kurvers  Pièces courtes 1-9   CRÉATION
Du jeudi 9 au samedi 11 avril  20h30

Rodrigo García  Accidens + Flamme  CRÉATION 
Du mardi 14 au samedi 18 avril 20h30. 
ON PEUT LIRE (au sujet de Accidents (Killing to eat), autre nom de Accidens) ICI 

Sigrid Bouaziz & Valentine Carette  Je veux, je veux  CRÉATION 
Du mardi 21 au jeudi 23 avril  20h30

Volmir Cordeiro & Marcela Santander Corvalàn  Époque   En savoir + En savoir +
Vendredi 24 et samedi 25 avril 20h30. Photo Alain Monot

6 - studio Le Regard du Cygne (20°), 
       Festival Signes de Printemps      
—— Jeudi 2, vendredi 3 avril 20h20  En savoir +
Carlo Locatelli  The Wind and me   Portrait, photo ci-dessus - Paris, 2012
Tamara Stuart Ewing  Erratic

—— Vendredi 10, samedi 11 avril 20h20  En savoir +
Ashley Chen et Philip Connaughton  Whack!!   Photo Jean Gros-Abadie

—— Jeudi 16, vendredi 17 avril 20h20
Laura Simi  Shut up! 
Damiano Foà  Titre Inachevé  Photo DR

—— Exposition d'œuvres de Lorenzo Gatto, photographe italien.

7 -   Les incandescences       En savoir +
                                  Festival des émergences chorégraphiques en île-de-France
Du mardi 10 mars au vendredi 17 avril. 

8 - Châtelet (1°)
L.A. Dance Project 3  (direction Benjamin Millepied)
Benjamin Millepied  Hearts and Arrows  [Coeurs et Flèches]  17 mn.
Roy Assaf  Acts of the Blind   [Actes des aveugles]  20 mn. - 
créé le 25 septembre 2014 à l'Opéra de Saint-Étienne
Sidi Larbi Charkaoui  Création mondiale 
Du mercredi 8 au samedi 11 avril, 20h. En savoir +
NOUS AVONS PUBLIÉ :
Le Théâtre du Châtelet censure Espaces Magnétiques 
(du haut vers le bas) Portraits de Benjamin Millepied par Cat Deakins, 
Roy Assaf par Volker Beinhorn et Sidi Larbi Cherkaoui par Koen Broos
(du haut vers le bas) L'élégant et puissant Morgan Lugo dans Hearts and Arrows de Benjamin Millepied, Photo Shayna Batya pour Yatzer [magnifique reportage ici],  Acts of the Blind de Roy Assaf Photo Laurent Philippe


9 - La Commune - Aubervilliers - Centre dramatique national (93) 
Jérôme Bel et Pichet Klunchun  Pichet Klunchun and myself
Du mercredi 1er au dimanche 5 avril. En anglais traduit simultanément  En savoir +

10 - Maison des Arts de Créteil (94) 
Festival       EXIT      26 mars > 5 avril
—— Vendredi 3 et samedi 4 avril 
19h30 - THÉÂTRE Sophie Perez & Xavier Boussiron  Biopigs  En savoir +
20h30 - Jonah Bokaer & Antoine Dufeu The museum of nothing  En savoir +
21h - Hiroaki Umeda split flow / Intensional Particle   En savoir +


Bill Vorn / Louis-Philippe Demers (Québec)  Inferno En savoir + 

Jonathan Capdevielle Saga    THÉÂTRE 
Du mardi 14 au vendredi 17 avril 20h30. Photo DR  En savoir +

11 - Atelier de Paris - Carolyn Carlson (12°) 
Vincent Dupont  Stéréoscopia  tout public à partir de 9 ans 
Avec le Théâtre de la Ville.Jeudi 16 10h30 & 14h30, Vendredi 17 10h30 & 14h30 et samedi 18 avril 17h. En savoir +
 Photo Marc Domage  

12 - La Villette (19°)
Hautes Tensions. Festival de cirque contemporain. 5° édition.  Festival jadis intéressant
Du 31 mars au 12 avril. En savoir +


13 - Escales Danse en Val d'Oise (95),   nord de Paris   En savoir + 

14 - Rencontres Essonne Danse (91)   En savoir +

15 - Opéra national de Paris
—— BASTILLE (12°) Rudolf Noureev Le lac des cygnes
Du mercredi 11 mars au jeudi 9 avril. En savoir +
TARIFS : 5€, 15€, 20€, 35€, 50€, 65€, 85€, 105€, 130€ 
Durée : 2h43 avec un entracte

—— GARNIER (9°)  Kenneth MacMillan [1929-1992]  L'histoire de Manon  
Kenneth MacMillan en 1989. Photo David Sillitoe/Observer. 
Du lundi 20 avril au mercredi 20 mai. En savoir +
TARIFS  (entre parenthèses : mauvaise visibilité)
(12€, 25€, 50€, 80€,) 110€, 130€
20 avr, 18 mai (12€, 22€, 45€, 72€,) 99€, 117€
8 mai (12€, 27€, 55€, 88€,) 121€, 143€
DIFFUSION en direct au cinéma le 18 mai (avec les adieux d'Aurélie Dupont)
                    en différé sur Culturebox à partir du 19 mai, puis ultérieurement sur France 3 

16 - Théâtre de Vanves (92)
   FESTIVAL ARTDANTHÉ      
Attention : Deux salles - Théâtre de Vanves (noté T) et Salle Panopée (P) (cf. plan ICI)

Jeudi 2 avril
19h30 P - Yan Allegret  La plénitude des cendres  RECRÉATION
21h T - Collectif Colette - D'après le scénario du film écrit par Eric Rohmer et autres matériaux - Laurent Cogez Pauline à la plage

Samedi 4 avril 
20h15 P - Delgado Fuchs  Latex Remix  CRÉATION
21h15 T - Marlene Monteiro Freitas De Marfim e carne CRÉATION 2014
  [D'ivoire et de viande - Les statues souffrent aussi]
Notre avis Belle scénographie, beaux costumes et belle musique. Mais les corps maintiennent constamment une unique tension et les visages des rictus, qui se révèlent assez monotones. Cela manque de modulation. Le programme promettait ceci : « Les pulsions, souffrances et réminiscences de vies antérieures autant qu’intérieures les traversent : gueules ouvertes et roulements d’yeux, ils se contorsionnent, saccadent, poussent des cris figés. » (vu à La Ferme du Buisson en février) Photo DR  

17 - Centre Pompidou (4°)
Aude Lachaise  Marion 
Vendredi 24 et samedi 25 20h30 et dimanche 26 avril 17h. En savoir + 

18 - Théâtre Montansier, Versailles (78)
Christine Bayle  Ballet de la Merlaison 
Vendredi 10 et samedi 11 avril. En savoir +  

19 - Le Prisme, centre de développement artistique, Saint-Quentin-en-Yvelines (78),
Michel Schweizer  Cartel   Conseillé 
Jeudi 2 avril. En savoir +      Photo Frédéric Desmesure

20 - Théâtre du Rond-Point (8°) 
Antoine Defoort et Halory Goerger  Germinal 
Du mercredi 15 au samedi 25 avril. En savoir +
La seconde semaine, présence de l'épatant danseur Denis Robert
(du haut vers le bas) Photo Alain Rico - Photos Beaborgers 

21 - Le Palais des Congrès de Paris (17°) 
  Maurice Béjart - Béjart Ballet Lausanne   
Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat…   1997
Musique Queen et Mozart, Costumes Gianni Versace
Samedi 4 avril 15h30 et 20h30, dim. 5 avril 15h30 et 20h30, lundi 6 avril 13h30. 
Durée 105 mn. (1h45). De 120 à 30 €. En savoir + 

22 - Centre national de la danse (CND),  à Pantin (93) 
—— Magali Milian & Romuald Luydlin - Cie La Zampa  Spekies
Jeudi 9 et vendredi 10 avril 20h30. En savoir +  

——        La Cinémathèque de la danse à La Cinémathèque française  (12°)   
Cycle de projections - Jana Boková Bahia of all the Saints 
En présence de la réalisatrice Jana Boková
En 1994, Jana Boková traça le portrait d’une des plus anciennes et importantes cités du Brésil, Salvador de Bahia, à travers les expressions musicales, culturelles et religieuses encore vivantes, du candomblé, la religion des anciens esclaves, à la samba. 
Dimanche 12 avril 11h30. En savoir +   Drapeau du Brésil

—— Formation à l'outil pédagogique - Exposition découverte : La danse contemporaine en questions 
Cette nouvelle exposition permet d'interroger et de mieux comprendre le monde de la création chorégraphique à l'aide de 12 affiches et d'un livret pédagogique qui en font un outil complet et accessible à tous. 
Mardi 14 et mercredi 15 avril de 10h à 12h et de 13h à 16h. En savoir +

—— Rencontre professionnelle : La licence d'entrepreneur de spectacles : une obligation pour tout producteur ou organisateur professionnel de spectacles vivants 

Jeudi 16 avril de 10h30 à 12h30. En savoir +   

——  Rencontre : Elisabeth Lortic & Marina Rocco À pieds joints dans les livres 

Cette deuxième rencontre permettra d’aborder d’autres choix de livres pour la jeunesse.
Vendredi 17 au dimanche 19 avril de 10h à 13h et de 14h à 17h. En savoir +

23 - Musée national des arts asiatiques - Guimet (16°)
Kathakali – Les antagonismes féminins    Photo DR
Artistes du Kerala Kalamandalam et des grandes écoles invités par le Centre Mandapa et Kaléïdans’Scop
Avec Nellyode Vasu Namboodiri et KKM Balasubramanian (acteurs), Nedumpilly Ram Mohan et Kalanilayam Rajeev (chanteurs), KKM Ravishankar et KKM Hariharan (percussions chenda et maddalam) et Kalanilayam Padmanabhan (maquilleur, accessoiriste)
Vendredi 3 avril 20h30. En savoir + 

24 - Espace 1789, Saint-Ouen (93)
Pierre Rigal  Arrêts de jeu    55 mn.
Jeudi 16 avril 20h. En savoir + 

25 - Point Éphémère (10°) 
GRATUIT - RÉPÉTITION OUVERTE : 
—— Pierstein Leirom (France) 
                Jeudi 23 avril 19h30. Photo DR  En savoir +