samedi 3 décembre 2016

Photos - La danse de FOOZ (Jonathan Foussadier)

FOOZ, ou Jhon Fou (plus communément nommé Jonathan Foussadier), est un danseur français, Paris (France), Photos Fabien Rivière ©

jeudi 1 décembre 2016

Lil Buck at Fondation Louis Vuitton


Lil Buck at Fondation Louis Vuitton

The jookin’ dancer takes on masterpieces by Picasso and Matisse in a moving tour of the museum's latest exhibition

To mark the current exhibition at Foundation Louis Vuitton in Paris, Icons Of Modern Art: The Shchukin Collection, Chicago-born dancer Lil Buck takes London-based director Andrew Margetson on a light-footed tour through the halls of the Frank Gehry-designed building. 
“Lil Buck takes London-based director Andrew Margetson on a light-footed tour through the halls of the Frank Gehry-designed building”
The show pays tribute to noted art patron Sergei Shchukin, with an exhibition of his unmatched collection of French modern art, shown together for the first time since 1948 and including works by iconic modern masters, from impressionists Cézanne and Degas to rule-breakers Picasso and Matisse. 
Icons Of Modern Art: The Shchukin Collection is on at Foundation Louis Vuitton, Paris, through 20 February 2017.

jeudi 24 novembre 2016

Campagne AIDES : « Les séropositifs sous traitement ont beaucoup de choses à nous transmettre. Mais pas le virus du sida. »

22 Novembre 2016
« À la veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida [(jeudi) 1er décembre], AIDES révèle au grand public une information qui pourrait bien tout changer.
C’est une information largement validée scientifiquement mais qui peine encore à se frayer un chemin jusqu’au grand public : une personne séropositive sous traitement ne transmet plus le virus. Les médicaments antirétroviraux sont aujourd’hui si efficaces qu’ils rendent le virus indétectable dans le sang et les liquides sexuels des personnes touchées. Les personnes séropositives ne transmettent alors plus le VIH, même en cas de relation non protégée. Une telle information bouscule en profondeur les représentations sur les personnes vivant avec le VIH. » Suite

mercredi 23 novembre 2016

Prochaines séances du séminaire « Histoire culturelle de la danse 2016 - 2017 »

Jan Oyra and Dorma Leigh (born Dorothy Mabel Woodley), in ‘Tina’, by Alexander Bassano, 
whole-plate glass negative, 19 January 1916. Source : National Portrait Gallery, London.

    « La féminisation du corps de ballet de l’Opéra, 1770-1860 :   
      historiographie, méthodes, résultats »    
Lundi 12 décembre 2016  (Genre) – Vannina Olivesi (Cral)
Lieux et heures : 2e et 5e lundi du mois de 14 h à 17 h (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 14 novembre 2016 au 12 juin 2017.
Lectures conseillées :
Lynn Garafola, « The Travesty Dancer in Nineteenth-Century Ballet », Dance Research Journal, Vol. 17/18, Vol. 17, n° 2 – Vol. 18, n° 1 (Autumn, 1985 – Spring, 1986), pp. 35-40.

Marian Smith, « About the House », in Roger Parker, Mary Ann Smart (ed.), Reading Critics Reading : Opera and Ballet Criticism in France from the Revolution to 1848, Oxford, Oxford University Press, 2001, pp. 215-236.

     « Souvenirs, mémoires et correspondances :   
    l’actrice au miroir de ses mots (XVIIIe-XIXe siècles) ».    
Lundi 30 janvier 2017 (Genre) – Florence Filippi (Université de Rouen)
Lectures conseillées :
Aurore Evain, « Les autrices de théâtre et leurs œuvres dans les dictionnaires dramatiques du XVIIIe siècle », communication, 1ères Rencontres de la SIEFAR : Connaître les femmes de l’Ancien Régime. La question des recueils et des dictionnaires, Paris, 20 juin 2003 ; en ligne [format Pdf].

Viv Gardner, « By Herself : the actress and autobiography, 1755-1939 », in Maggie B. Gale, John Stokes (ed.), The Cambridge Companion to the Actress, Cambridge, NY, Melbourne, Madrid, CT, Singapore, SP, 2007, pp. 173-192.

[Lecture facultative et complémentaire : Edwige Kellet-Rahbé, « ‘Du théâtre ! ma fille !’ : actrices en romancie aux XVIIe et XVIIIe siècles », communication pour la Society for Seventeenth Century French Studies conference, Londres, 10-12 sept. 2009, en ligne.]
— Le programme complet de l’année sera prochainement mis en ligne sur le site de l’Ehess ICI. On peut consulter aussi : ahcdanse.hypotheses.org

Agenda Danse et performance - Paris et sa région - Décembre 2016

1 — Centre Pompidou 
2 — Palais de Tokyo
3 — Monnaie de Paris
— Musée du Jeu de Paume
5 — MAC VAL Musée d'art contemporain du Val-de-Marne
6 — Le Théâtre de la Ville à la Maison des Arts de Créteil 
        Théâtre du Beauvaisis - L'apostrophe - Théâtre-Sénart - Nanterre-Amandiers
7 — Théâtre de la Ville - Espace Pierre Cardin
 Théâtre de la Ville à La Villette 
9 — Théâtre de la Ville - Les Abbesses
10 — Festival KALYPSO
11 — Ménagerie de Verre 
12 — Opéra national de Paris
13 — TND Chaillot
14 — Fondation Louis Vuitton
15 — Centre des Arts d'Enghien-les-Bains
16 — Musée des Arts et métiers CNAM
17 — Le Tarmac - La scène internationale francophone
18 — La Briqueterie - Vitry-sur-Seine
19 — Maison des Pratiques Artistiques Amateurs - MPAA
20 — Théâtre Louis Aragon - Tremblay-en-France
21 — Théâtre de Châtillon
22 — Atelier de Paris - Carolyn Carlson




1 — Centre Pompidou (4°)     Conseillé
FILM    DOMINIQUE BAGOUET    
Charles PIcq  Necesito, pièce pour Grenade  1994, 58 mn. 
Projection suivie d’une rencontre avec Rita Cioffi et Sylvain Prunenec, danseurs et chorégraphes.
Jeudi 8 décembre 19h. Cinéma 2, Forum -1. Photo Marc Ginot

François Chaignaud Cecilia Bengolea  Création
Du jeudi 1er au dimanche 4 décembre. Photo François Chaignaud


2 — Palais de Tokyo (16°)       Conseillé
  Tino Sehgal   

Du mercredi 12 octobre au dimanche 18 décembre. En savoir +
Tous les jours de midi à 20h sauf le mardi. 
15 €. Gratuit pour les moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires des minima sociaux. 


3 — Monnaie de Paris (6°)      Conseillé
EXPOSITION - ART CONTEMPORAIN    Cattelan without Cattelan   
Du samedi 22 octobre au dimanche 8 janvier 2017. En savoir +



4 — Musée du Jeu de Paume (8°)

« Le Jeu de Paume confie la totalité de ses espaces au philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman pour une grande exposition réunissant à la fois des œuvres anciennes et contemporaines.  (site dédié à l'exposition : soulevements.jeudepaume.org)


Soulèvements  est une exposition transdisciplinaire sur le thème des émotions collectives, des événements politiques en tant qu’ils supposent des mouvements de foules en lutte : il sera donc question de désordres sociaux, d’agitations politiques, d’insoumissions, d’insurrections, de révoltes, de révolutions, de vacarmes, d’émeutes, de bouleversements en tous genres.

Le parcours de l’exposition suit un cheminement sensible et intuitif, à travers cinq grandes parties : Éléments (déchaînés), Gestes (intenses), Mots (exclamés), Conflits (embrasés), Désirs (indestructibles). »
Du mardi 18 octobre au dimanche 15 janvier. En savoir +


5 — MAC VAL Musée d'art contemporain du Val-de-Marne (94)
    Jean-Luc Verna, Rétrospective. Exposition monographique   
Du 22 octobre au 26 février 2017. En savoir +

  


6 — Le Théâtre de la Ville à la Maison des Arts de Créteil (94)
       Ballet de l'Opéra de Lyon       
   Lucinda Childs   Maguy Marin    Anne Teresa De Keersmaeker      
     Lucinda Childs  Grande fugue  CRÉATION
     Maguy Marin Grosse fugue   2001
     Anne Teresa De Keersmaeker  Die Grosse Fuge  1992
— Maison des Arts de Créteil > Du mardi 29 nov. au sa. 3 décembre 20h.
— Théâtre du Beauvaisis, Scène nationale de l’Oise en préfiguration  > mardi 6 déc. 
 L'apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du val d’Oise > je. 8 & 9 déc. 
— Théâtre-Sénart, Scène nationale > mardi 13 déc. 
— Nanterre-Amandiers, centre dramatique national > jeudi 15 au samedi 17 déc. 



7 — Théâtre de la Ville - Espace Pierre Cardin (8°)
    Robert Wilson - Mikhail Baryshnikov     Letter to a man
En anglais et en russe surtitré en français, à partir du Journal de Nijinski. 
Du jeudi 15 décembre au samedi 21 janvier (31 représentations). En savoir +
Nijinski


8 - Théâtre de la Ville à La Villette (19°)
Akram Khan  Until the Lions
Du lundi 5 au samedi 17 décembre. Photo Jean-Louis Fernandez  En savoir + 


9 — Théâtre de la Ville - Les Abbesses (18°)
Akram Khan  Chotto Desh    tout public à partir de 7 ans
Du mercredi 21 décembre au vendredi 6 janvier. En savoir +


10 —     Festival KALYPSO       4° édition 
Du samedi 5 novembre au dimanche 18 décembre. En savoir +




11 — Ménagerie de Verre (11°) 
Les Inaccoutumés 2016     8 novembre - 3 décembre  En savoir +




12 — Opéra national de Paris
    Jiří Kylián     
Tar and Feathers  +  Bella Figura  +  Symphony of Psalms 

PALAIS GARNIER Du samedi 26 novembre au samedi 31 décembre. En savoir +

Démonstrations de l'école de danse
PALAIS GARNIER Du samedi 3 au samedi 17 décembre. En savoir +

Rudolf Noureev Le lac des cygnes 
OPÉRA BASTILLE Du lundi 5 au samedi 31 décembre. En savoir +

EXPOSITION    Bakst - Des Ballets russes à la haute couture   
Du mardi 22 novembre au dimanche 5 mars 2017. En savoir +
Dessin de costume pour une bacchante dans "Narcisse" : couverture du Programme officiel des Ballets russes, Théâtre du Châtelet, juin 1911. BnF, département de la Musique, Bibliothèque-musée de l'Opéra


13 — TND Chaillot (16°)
Abou Lagraa & Mikaël Serre  Le Cantique des cantiques 
Déconseillé aux moins de 13 ans. 
Du 30 novembre au 3 décembre, salle Jean Vilar (1.217 places)En savoir + 
— Bord de plateau, jeudi 1er décembre à l’issue de la représentation. 
— Jour de silence (projet de Dominique Dupuy) performance d’Abou Lagraa, samedi 3 décembre. En savoir + 


Luigia Riva  Innesti 
Salle Maurice Béjart. Du jeudi 1er au samedi 10 décembre. En savoir +

Paulo Ribeiro  La Fête (de l'insignifiance) 
Salle Jean Vilar. Du mercredi 7 au vendredi 9 décembre. En savoir +

Angelin Preljocaj  Roméo et Juliette
Salle Jean Vilar Du vendredi 16 au samedi 24 décembre. En savoir +


14 — Fondation Louis Vuitton (16°)
Daniel Linehan  Un sacre du printemps 
Vendredi 2 et samedi 3 décembre 20h30. En savoir +



15 — Centre des Arts d'Enghien-les-Bains (95)
Nasser Martin-Gousset  Roman (Tome 1)
Vendredi 2 décembre, 20h30. En savoir +


16 — Musée des Arts et métiers CNAM (3°)
        Corps dessinant      
1 Week-end, 12 artistes, 10 performances 
Samedi 3 et dimanche 4 décembre, de 13h30 à 17h30 En savoir +
« À l’occasion de l’exposition Machines à dessiner, le Musée des arts et métiers s’associe à l’institut ACTE (Unité Mixte de Recherche de l’Université Paris 1, Panthéon Sorbonne et du CNRS), à son programme « Exposer la Recherche » et à son équipe EsPAS (Esthétiques de la Performance et des Arts de la Scène) en invitant douze artistes contemporains à s’emparer du thème de l’exposition pour le transposer au monde de la performance artistique, les samedi 3 et dimanche 4 décembre. »
Avec : 
ADN  par Romina de Novellis
Carto-graphies de Corps Migrants  par Kahena Sanaâ, Nina Negri
Corps, limites  par Michel Sicard
Time Lenses  par Sha Xin Wei, Julian Stein, Todd Ingalls
Dessin-dessein  par Coline Joufflineau, Roberto Pugliese, Asaf Bachrach 
Disorient  par Ludivine Allegue, Valentina Lacmanović
Corps, Graphe, Erg  par Cécile Proust, Jacques Hœpffner
Quelque chose est en train de se passer  par Mélanie Perrier
Shamanic Exude  par Frédéric Mathevet, Célio Paillard, Matthieu Crimersmois Metamorphers  par Julien Salaud, Hélène Barrier
— En complément de ce week-end, une journée d’étude Geste et corps dessinant : un enjeu entre art et technique est programmée le mardi 6 décembre, de 9h à 17h30.


17 — Le Tarmac - La scène internationale francophone (20°)
Hélène Blackburn (Québec)  Suites curieuses   En famille, à partir de 6 ans - 45 minutes
Du mardi 13 au samedi 17 décembre. En savoir +


18 — La Briqueterie, Vitry-sur-Seine (94)
Tomeo Vergés et Véronique Petit  Sortir de chez soi, pour... une fête !
Samedi 3 décembre, 19h30. En savoir +


19 — Maison des Pratiques Artistiques Amateurs - MPAA (6°)
    Julie Dossavi    La Juju    conseillé
Jeudi 8 décembre, 20h. Photo Grégory Brandel  En savoir +


20 — Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France (93)
Nocturne Danse #1 : 
Amala Dianor  Quelque part au milieu de l'infini    dès 8 ans
Sandrine Lescourant  Parasite    dès 8 ans
Samedi 10 décembre 19h. En savoir +


21 — Théâtre de Châtillon (92)
François Ben Aïm  Peuplé dépeuplé    50 mn.
Vendredi 2 décembre 20h30. Photo DR En savoir +


22 — Atelier de Paris - Carolyn Carlson (12°)
Philippe Jamet  Avant le ciel 
Du mercredi 14 au ve. 16 décembre 20h30, le je.15 déc. 14h30 (scolaire). En savoir +  

Journée en compagnie - Samedi 10 décembre de 11h à 16h. 
Autour de la création 1080 - L’art de la fugue de Mié Coquempot. En savoir +

Open studio — En savoir +
Vendredi 2 décembre 16h — Sylvain Prunenec  
Vendredi 16 décembre 16h — Herman Diephuis & Dalila Khatir 

jeudi 17 novembre 2016

Bill Fay (Royaume-Uni), My Eyes Open

Photos - Frannie LC

Citation - Jérémie Bélingard, danseur étoile, Ballet de l'Opéra national de Paris

Jérémie Bélingard dans Polina, danser sa vie, Photo Carole Bethuel - Everybody on Deck 


.
Interrogé au sujet de son rôle dans le film Polina, danser sa vie de Valérie Müller et Angelin Preljocaj, qui sort sur les écrans le 16 novembre (ICI), le danseur étoile Jérémie Bélingard déclare dans une interview (ICI) : 
Où en êtes-vous de votre carrière ?

Je ferai mes adieux à l'Opéra de Paris en mai prochain, dans un programme que je créerai. Je me suis éclaté comme un fou pendant toutes ces années, mais maintenant j'ai mal partout depuis trois-quatre ans, c'est difficile. Je ne regrette rien, mais je n'ai plus du tout envie de danser pour les autres. J'ai plus aimé, je crois, la fabrication des rôles que les danser. Bien sûr, il y a eu des rencontres, j'ai parlé de Roland Petit, mais travailler avec Bill Forsythe a été quelque chose d'extraordinaire et j'ai pu le vivre à plusieurs reprises. Pour l'instant, je fais de la musique. Et le cinéma me choisira peut-être encore…

mardi 15 novembre 2016

Photos - Julian Schneyder, DSection Magazine Spring 2016

DSection Magazine Spring 2016, by Philippe Vogelenzang and styled by Julie Ragolia

Photos - Instagram de Matthew Brookes - #lesdanseurs

Germain Louvet, Ballet de l'Opéra national de Paris

Instagram #lesdanseurs

Matthew Brookes a publié le livre de photos Les Danseurs en 2015 aux éditions Damiani (Italie, En savoir +). L’ouvrage comprend des prises de vue de danseurs masculins du Ballet de l'Opéra national de Paris.

Un portrait - Zezetta Star : vivant


« Pendant 1 an (entre 2004-2005), la caméra de ZeTrottoir Prod a suivi Zezetta Star (alias Thierry Schaffauser [il a alors 22 et 23 ans]). Zezetta est un jeune militant d'Act Up Paris, un brin provocateur mais très attachant, qui nous livre un témoignage, avec un franc-parler désarmant, sur ses combats de vie en tant que citoyen transpédégouine. »
Photo Capture d'écran Espaces Magnétiques
 

jeudi 10 novembre 2016

Photo - Le performer états-unien Frank Willens apprenant les résultats de l'élection américaine


Frank Willens est un (excellent) performer. Il a vécu en Californie (États-Unis). Il est installé à Berlin (Allemagne) depuis une dizaine d'année. C'est dans l'avion qui l'amenait à Rio qu'il a appris la nouvelle de l'élection de Donald Trump. 

Sur sa page Facebook, il explique : 
_________________________________________________
Nous avons déjà publié :
(photo) Berlin - Frank Willens, performer, par Tilman Straus

vendredi 28 octobre 2016

Danse à Bruxelles - Thierry Smits : Où vont les âmes de « Anima Ardens » ?



Le chorégraphe Belge Thierry Smits présente Anima Ardens, pièce pour onze interprètes, depuis le 6 octobre jusqu'au 10 décembre dans le cadre de la programmation du Théâtre Varia - Centre dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Bruxelles (Belgique), hors les murs, dans le studio de sa compagnie, six semaines et pour 51 représentations, ce qui, en danse contemporaine est extraordinaire. 

La veille de la première Thierry Smits expliquait que les trois mots clefs pour appréhender sa nouvelle création sont Transe, État de possession et Transformation. Dans un espace d'un blanc puissant, les jeunes hommes évoluent nus. Ce qui alimente encore les discussions de certain-e-s, que cela perturbe, à notre avis à tort, la seule question qui vaille étant la qualité du travail. 

Le groupe va se déployer. Exister. On peut parler, d'une certaine façon, d'une tribu contemporaine. Depuis un certain temps il nous semble que Thierry Smits s'inscrit dans un cycle que l'on peut nommer des années d'hiver, au sens que donnait à cette expression le psychanalyste Félix Guattari dans un livre publié initialement en 1986 (Les années d'hiver, de nouveau disponible aux éditions Les prairies ordinaires ICI). Il s'agit de « cet hiver mondial des premières années 1980, avec ses poussées droitières, son triomphe du marché et ses nouveaux esclavages subjectifs. » De ce point de vue, sur le plateau, les êtres sont traversés de forces qui les dépassent et les déplacent. Transe et État de possession, en effet, mais pas au sens où on l'entend spontanément. Quant à la Transformation, elle n'aura pas lieu. Faute sans doute de sorcier, celui qui est chargé de guérir les âmes et les corps meurtris, faute de possibilités de sortir sinon de s'évader de cette nouvelle ère (et en l'absence de conscience et de mobilisation collective). La pièce est, en tout cas, à voir.
Fabien Rivière
Anima Ardens, de Thierry Smits, Théâtre Varia - Centre dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bruxelles (Belgique), du 6 octobre au 10 décembre 2016 En savoir +

dimanche 23 octobre 2016

Lorn (USA), Acid Rain

Que penser des nouveaux travaux d'1,5 million d'euros au Centre national de la danse ?



  (ci-dessus) Les nouveaux travaux n'ont pas modifié les façades :   
(du haut vers le bas) 1 & 2 : façade donnant sur le Canal de l'Ourcq 
et sur la très passante avenue du général Leclerc,  
3-4-5 : largeur du bâtiment sur l'avenue du général Leclerc
 6 : rue qui donne accès à l'entrée du CND rue Victor Hugo, 
   (ci-dessous) nouvelle entrée (ancienne entrée un peu après à gauche)  
   et nouvel aménagement intérieur du rez-de-chaussée  
 Photos Fabien Rivière ©






Le Centre national de la danse (CND) à Pantin (93), vient de réouvrir après 8 mois de travaux de réaménagement de l'intérieur de son rez-de-chaussée, financés par le Ministère de la Culture et de la Communication. Le montant est connu : 1,5 million d'euros. 

Il est intéressant de prendre connaissance de l'argumentaire développé pour justifier ces modifications. Le Centre national de la danse a ouvert en 2004, succédant à une cité administrative regroupant services sociaux, justice et police. Nous vous laissons apprécier si le nouveau projet de réaménagement de ce qui fut le vaste « palais du peuple », originellement dessiné par l'architecte Jacques Kalisz en 1972, « redonne au public, aux artistes, aux danseurs et à tous les usagers une plateforme d'invention et de travail, un nouveau regard sur le mouvement et sur l'art, un autre paysage du spectacle » (nous soulignons), quand on sait qu'une grève historique s'est déroulée le 4 octobre dernier (lire nos articles ICI et ) pour protester contre une prise en compte jugée insuffisante des demandes de revalorisation des salaires et des carrières, et des conditions de travail mauvaises (plus de 25% du personnel a quitté l'entreprise depuis 3 ans). 

Fallait-il engager ces travaux ? Changent-ils quelque chose ? Quelle était la solution la plus juste ? Quand on marche vers le Centre national de la danse, depuis la gare RER Pantin, on contemple la longue façade qui donne sur le canal de l'Ourcq et sur la très passante avenue du général Leclerc (cf. photos en haut de l'article). C'est de cette façon que la majorité des passants entrent en contacts avec le lieu. La vue suggère un bunker abandonné. Les grandes lettres rouges "danse" demeurent énigmatiques. L'autre entrée en contact se fait par l'étroite largeur du bâtiment sur la même avenue du général Leclerc. On notera les lettres "C" et "N" (noir sur fond blanc), lapidaires. C'est une singulière façon de communiquer. La vue générale n'est guère engageante.

Si l'on doit se fixer une  priorité, on peut penser que c'est à partir de ces analyses qu'il fallait travailler : rénover les façades donnant respectivement sur le canal, et en largeur donnant sur l'avenue du général Leclerc. 

Faute d'avoir posé le problème de façon juste, le réaménagement intérieur du rez-de-chaussée devient une démarche accessoire, d'autant plus que la nouvelle équipe de direction nommée autour de la nouvelle directrice, Mathilde Monnier, a profondément accentué un malaise social préexistant. La direction a préféré se concentrer sur le bâti au détriment de l'humain. 
Fabien Rivière 
  
ARGUMENTAIRE DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX : 

LE CN D À PANTIN S'OUVRE À UNE NOUVELLE PRATIQUE DE SES ESPACES PUBLICS ! 

SON RÉAMÉNAGEMENT OUVRE PLUS LARGEMENT LE REZ-D-ECHAUSSÉE DU BÂTIMENT ET ORIENTE SON ACCÈS SUR LA VILLE DE PANTIN ET LES BERGES DU CANAL DE L'OURCQ. 

LE PROGRAMME DES TRAVAUX COMPREND LE REGROUPEMENT DE L'ACCUEIL ET DE LA BILLETTERIE DÉSORMAIS ORIENTÉS VERS LES FLUX PRINCIPAUX DE LA VILLE DE PANTIN, L'AMÉNAGEMENT D'UN CAFÉ-RESTAURANT, D'UNE LIBRAIRIE, LA RÉALISATION D'UNE SALLE FLEXIBLE D'EXPOSITION, D'UN ESPACE OUVERT DE DANSE ET DE PROJECTION ET LA RÉINVENTION DE LA SALLE DE LECTURE DE LA MÉDIATHÈQUE. 

LE NOUVEAU PROJET POUR LE VASTE « PALAIS DU PEUPLE », ORIGINELLEMENT DESSINÉ PAR L'ARCHITECTE JACQUES KALISZ EN 1972, REDONNE AU PUBLIC, AUX ARTISTES, AUX DANSEURS ET À TOUS LES USAGERS UNE PLATEFORME D'INVENTION ET DE TRAVAIL, UN NOUVEAU REGARD SUR LE MOUVEMENT ET SUR L'ART, UN AUTRE PAYSAGE DU SPECTACLE.