lundi 16 septembre 2013

Le performer sud-africain Steven Cohen tabassé à Lille, arrêté par la police à Paris


Le mardi 10 septembre 2013 à 9h30, le performer sud-africain Steven Cohen descend d'une voiture et s'engage sur l'esplanade du Trocadéro, ou parvis des Droits de l'homme pour performer (cf. photos ci-dessus). Il ne pourra le faire que 15 minutes, étant arrêté par la police, emmené au poste, et mis en garde à vue. Il n'en sortira qu'à 20 heures (soit une retenue de 10 heures). Il est cité à comparaître le 16 décembre devant le tribunal correctionnel de Paris pour « exhibitionnisme ».

À terme un « objet filmique » réalisé lors de la  performance et s'appelant Coq/Cock sera mis en ligne. Selon une bonne source, « une séquence montre un zoom sur les mots de Paul Valéry qui trônent fièrement en face de la tour Eiffel qui ironiquement parlent du pouvoir sensible de l'artiste qui se donne tout à son art. »

Comme en résonance, il faut évoquer les faits survenus dix jours plus tôt. Le dimanche 1er septembre à 16 heures, Steven Cohen, 51 ans, a été tabassé devant chez lui. Il revenait de la Braderie de Lille, manifestement suivi par trois hommes. Discret, habillé de noir, seul un parapluie noir – en butte à de sérieux problèmes de peau il doit la protéger – permettait de le distinguer. Des photos témoignent de la violence des coups. Porter plainte ?  En Afrique du Sud la police a très mauvaise réputation et la population préfère l'éviter absolument. Photos DR
Fabien Rivière

Aucun commentaire:

Publier un commentaire