lundi 13 octobre 2014

La nudité publique pose toujours problème en Croatie, Grèce et France

CROATIE
Trois artistes suisses arrêtés pour avoir défilé nus
Trois artistes suisses ont été arrêtés samedi à Zagreb, la capitale croate, au milieu de leur spectacle consistant à se promener tout nus dans le cadre d'un festival artistique alternatif. (Tribune de Genève, 13 septembre 2014) > ICI

Images de la télévision nationale Croate (HRT). 






.
GRÈCE
Matthias Langhoff arrêté par la police en Grèce  
Le metteur en scène suisse est poursuivi pour «outrage à un lieu sacré» alors qu’il tournait une scène de film. (Tribune de Genève, 21 septembre 2014) > ICI



.
FRANCE
Fontainebleau (sud de Paris) : poursuivi en justice pour s'être promené nu en forêt
Il voulait juste se promener nu dans la nature... mais après avoir croisé des policiers en patrouille, il se retrouve devant la justice pour exhibition sexuelle. (Le Parisien, 25 septembre 2014) > ICI
Joël (photo médaillon à gauche) est soutenu par l’association pour la promotion du naturisme en liberté (Apnel). (LP/Cathy Colin et Sé.B.)

FRANCE
Manifester seins nus, est-ce de l'exhibition sexuelle ?, Libération, 11 juillet 2014. ICI
Un sein dans un lieu saint, exhibition sexuelle ou pas ?, Libération Next, 16 octobre 2014. > ICI 
À LA BARRE Le tribunal correctionnel de Paris devra trancher cette question à propos d'une Femen qui avait mené une action topless à l'église de la Madeleine.


Femen France [16 octobre 2014]
Hier, le parquet de Paris a requis une peine de 1500 euros d’amende ainsi que 3 à 4 mois de prison avec sursis contre une ex-activiste FEMEN pour son action à la Madeleine menée en décembre 2013, pour exhibition sexuelle. Les partis civils ont quant à eux demandé 10 000 euros de dommages et intérêts, à bien entendu répartir entre tous les fidèles heurtés par l’action seins nus (nous leur souhaitons bien du courage). 
Encore une fois, ce n’est pas la nudité en tant que telle qui pose problème, mais bien le lieu de l’action, en l’occurrence l’église de la Madeleine. L’accusation d’exhibition sexuelle ne sert que de prétexte à une condamnation pour blasphème, comme l’a d’ailleurs bien fait comprendre l’avocat de la Madeleine.
Révisez votre anatomie, c’est un fait, les seins ne sont par un organe sexuel.  
 
Le verdict est attendu pour le 17 décembre. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire