mercredi 6 juillet 2016

Chorégraphes Associés - Lettre ouverte à la Ministre de la Culture : « Artistes à l'école » sans la Danse


Lettre ouverte - 5 juillet 2016 
Madame La Ministre,

Le 29 Juin 2016, vous annonciez parmi d'autres mesures, le lancement du dispositif Artistes à l'Ecole pour une centaine d'établissements dès la rentrée 2016.

Dans un premier temps, nous ne pouvons que nous réjouir d'un dispositif qui propose une présence forte de l'art et des artistes à l'école et ceci grâce à un partenariat avec Le Ministère de l'Éducation Nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Mais comment ne pas réagir quand, dans la liste des projets de créations et des résidences d'artistes envisagés par vos ministères, ceux des chorégraphes ne sont pas nommés. Nous y lisons ceux des comédiens et metteurs en scène, des musiciens et compositeurs et de tous les autres arts du spectacle vivant et des arts visuels, mais la danse, les danseurs et les chorégraphes ne sont même pas nommés...!
Nous espérons qu'il s'agit d'un oubli involontaire...

Nous tenons à vous rappeler que la danse possède dans ce domaine une expérience de presque quarante années. Que cette expertise, reconnue par le passé, et soutenue par les Ministères de la Culture et de l'Education Nationale, a donné lieu à la création à travers l'Association Danse au Cœur en 2002 d'un Pôle National de Ressources (aujourd'hui disparu). Nous sommes de très nombreux chorégraphes et danseurs à avoir été formés et avoir défendu l'art à l'école à travers tous ces projets qui ont encore lieu sur l'ensemble du territoire.

Ces projets et ateliers menés par les chorégraphes depuis les années 80 ont servi de modèles pour la création des classes APAC [à projet artistique et culturel] dans le cadre du plan pour les Arts et La Culture à l'Ecole initié par vos prédécesseurs en Décembre 2000.

Il nous semble aujourd'hui tout à fait incompréhensible que cette pratique artistique de la danse à l'école, éprouvée, théorisée, reconnue très largement soit absente d'un dispositif proposée par vos ministères.

Nous espérons une réponse claire sur ce sujet et serons très vigilants à ce que la danse ne soit pas, encore une fois, mise à l'écart des projets qui doivent jouer un rôle fondamental dans une démocratisation de l'art et pour laquelle nous sommes depuis longtemps très impliqués.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire