dimanche 15 mai 2016

Brésil - Polémique au sujet de la fusion du Ministère de la Culture avec le Ministère de l'Éducation

Le Monde, Par Paulo A. Paranagua (Rio de Janeiro,  envoyé spécial)

Le président intérimaire du Brésil, Michel Temer, a provoqué un tollé parmi les intellectuels, vendredi 13 mai, avec la fusion des ministères de l’éducation et de la culture. « Un recul », pour le cinéaste Carlos Diegues. Ce portefeuille avait été créé à la fin de la dictature militaire (1964-1985) par l’ancien président José Sarney, écrivain et académi-cien. Le seul qui avait osé le supprimer fut l’ultralibéral Fernando Collor de Mello (1990-1992), premier chef d’Etat à avoir fait l’objet d’une procédure d’impeachment (destitution).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire