vendredi 30 septembre 2011

Agenda Danse et performance à Paris et en Île-de-France - Octobre 2011

          LIEUX         
1 Théâtre de la Ville                           2  Théâtre de la Bastille
3 Théâtre de la Cité internationale      4  Centre Pompidou
5 Théâtre national de Chaillot             6  Centre des Arts d'Enghien-les-Bains + 104
7 Maison des Arts de Créteil               8  Salle Olympe de Gouges 
9 Théâtre Gérard Philipe                     10  Cinémathèque de la Danse
11  Étoile du Nord                               12 Opéra de Paris - Garnier
13 Centre National de la Danse            14 Parc de La Villette - WIP
15 [ frasq ] Rencontre de la performance 
16 Point Éphémère                              17 Mains d'Œuvres
18 Maison de la Culture du Japon à Paris
19 Théâtre du Châtelet                          20 Regard du Cygne
21  Institut du Monde Arabe
                                                                                                                             


1 Au Théâtre de la Ville (4°), 

▶    Lloyd Newson   (Grande-Bretagne), 

Can We Talk About This ? CRÉATION 2011
du mercredi 28 septembre au jeudi 6 octobre.  Théâtre de la Ville / Festival d'Automne à Paris

   Il s’agit (...) d’aborder la question du multiculturalisme dans les sociétés de     

   l’Europe Occidentale.       Lloyd Newson 

  NOTRE AVIS   Intéressant mais contestable. 
Ira Mandela Siobhan, Hannes Langolf, Photo Stephen Berkeley-White
Photo Stephen Berkeley-White

▶    Boris Charmatz     enfant 
du mercredi 12 au dimanche 16 octobre.   

    NOTRE AVIS    Une nouvelle pièce importante de Boris Charmatz (après La danseuse malade et Levée des conflits). Conseillé.
Photo Boris Brussey
2 Au Théâtre de la Bastille (11°),  

▶     Marco Berrettini     Si, Viaggiare  [Oui, Voyage]
du lundi 17 au lundi 24 octobre.

Théâtre de la Bastille  / Festival d'Automne à Paris 
Photos *MELk.Prod
« « Neuf astronautes, venant de galaxies différentes, atterrissent sur la minuscule planète Lena ». C’est à partir de cette trame imaginaire que Marco Berrettini, avec l’humour décalé qu’on lui connaît, a choisi de lancer sa nouvelle sonde chorégraphique – comme un module de reconnaissance extra-terrestre examinant les rapports entre individus, les zones d’ouverture et de repli intérieurs qui les fondent. »
  NOTRE AVIS   Un Marco Berrettini plus méditatif et tranquille, qui conserve son humour et son sens de l'absurde. Traversé de poussées de vie très terrestres. Conseillé. 

▶ Thomas Hauert / Angels Margarit, From B to B. du 6 au 9 octobre 21h dimanche 18h. www.theatre-bastille.com/
Photo Rafael Vargas

3 Au Théâtre de la Cité internationale (14°),  

▶     Mathilde Monnier & Jean-François Duroure   Pudique Acide et Extasis

du lundi 10 au samedi 29 octobre 20h30, jeudi 19h30, relâche mercredi et dimanche. Théâtre de la cité internationale  /  Festival d'Automne à Paris
PUDIQUE ACIDE, À LA CRÉATION en 1984 ▼
À l'origine : Mathilde Monnier et Jean-François Duroure, 1984, Photo Claude Gafner
PUDIQUE ACIDE, AUJOURD'HUI ▼ 
Aujourd'hui : Jonathan Pranlas et Sonia Darbois, Photo Marc Coudrais
« 1984. Deux danseurs français s’expatrient ensemble à New York pour étudier chez le grand Merce Cunningham… mais désertent vite les cours : le milieu chorégraphique, qu’ils jugent auto-centré, les déçoit. Encore inconnus à l’époque, les jeunes Mathilde Monnier et Jean- François Duroure créent alors, outre-atlantique, Pudique Acide, réaction poétique à cette école américaine à laquelle ils se sentent étrangers. Ils se connaissent pour s’être formés à la danse au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers et pour avoir partagé les créations de Viola Farber et de François Verret.

Dans ce duo d’exilés, prolongé l’année suivante par un second volet, Extasis, apparaît curieusement la somme des gestuelles que tous deux ont pu exhumer : ancrage expressionniste et contorsions carnavalesques de Pina Bausch, virtuosité technique de Viola Farber, formes angulaires de l’abstraction américaine, facéties de Dominique Bagouet… le tout refondu en un curieux pas de deux, où les notions de dualité (gémellité, androgynie, désir, jalousie) se déclinent sur la démesure berlinoise des musiques de Kurt Weill. »
      NOTRE AVIS      Deux pièces importantes des années 80.
 INTERVIEW DE MATHILDE MONNIER ▼

INTERVIEW DE JEAN-FRANÇOIS DUROURE ▼

4 Au Centre Pompidou (4°),  

    Cecilia Bengolea et François Chaignaud    Sylphides
du jeudi 13 au samedi 15 octobre Centre Pompidou  / Festival d'Automne à Paris

Photo Alain Monot
« Les sylphides sont des êtres immatériels, fruits de l'imagination des humains et médiums entre les mondes (principalement entre celui des morts et celui des vivants mais aussi celui des fantasmes et celui de la réalité, du possible et de l'impossible…). Objet d'un véritable engouement littéraire au XVIII° siècle et chorégraphique au XIXe siècle, la figure de la sylphide apparaît aujourd'hui encore comme une clé et une énigme majeure de notre imaginaire. En posant la question de la matérialité du corps, de la vie après la mort et du rapport que l'on entretient avec les morts et leurs enveloppes corporelles, les sylphides interrogent certains des grands invariants de la pensée occidentale : le dualisme, le temps linéaire, le rationalisme…

Entre rite funéraire et amphidromie (fête de la naissance), Sylphides s'annonce comme une tentative littérale de réincarnation. Grâce à un dispositif permettant de faire l'expérience de la suspension des fonctions vitales à leur minimum, François Chaignaud et Cecilia Bengolea tentent d'accéder à une nouvelle compréhension des corps et de leurs possibles anéantissements et renaissances. »

▶      Steven Cohen      The Cradle of Humankind  [Le berceau de l'humanité]
du mercredi 26 au samedi 29 octobre.  Centre Pompidou  / Festival d'Automne à Paris
Photos Alain Monot
« Pour cette pièce, Steven Cohen s’est rendu dans les Swartkrans Caves [au nord-est de l'Afrique du Sud, à 40 km de Johannesburg], grottes classées par l’UNESCO comme étant le « berceau de l’humanité ».

Ce lieu le fascine car il témoigne de ce moment où l’homme, devenu bipède et maîtrisant le feu, a libéré le mouvement et créé les conditions de la toute première performance.  »

FILM DE DANSE Roser Montlo Guberna & Brigitte Seth, Entre deux, 2011, 90 minutes, Réalisation : Sylvia Calle, 6 octobre, 20h, au Cinéma 2. En présence des chorégraphes.  En savoir +

5 Au Théâtre national de Chaillot (16°), 
NOUVEAU  DIRECTEUR : DIDIER DESCHAMPS
ON PEUT LIRE : Danse : Les surprises de la saison 2011-2012

▶    Trisha Brown      Quatre piéces    Du 5 au 14 octobre, 20h30
▷ Les Yeux et l'Âme  PREMIÈRE EUROPÉENNE
Photo Van Meer
▷ Opal Loop / Cloud Installation #72503 [1980
Photo Julieta Cervantès
▷ Watermotor [1978, solo
Photo Julieta Cervantès
▷ I’m going to toss my arms ; if you catch them, they’re yours [Je vais jeter mes bras; si vous les attrapez, ils sont à vous] PREMIÈRE MONDIALE
▶    GRATUIT   AUTOUR DE TRISHA BROWN Performances / films 
Grand Foyer et Sous-Foyer, du 5 au 14 octobre  
Avant les représentations de Trisha Brown, Entrée libre

6 Au Centre des Arts d'Enghien-les-Bains (95), 
une création d'Éric Minh Cuong Castaing - compagnie Shonen, le vendredi 7 octobre.  En savoir +
+ Au 104, du vendredi 21 au dimanche 23 octobre < ATTENTION : LES DATES DES 22 ET 23 SONT REPORTÉES, dans le cadre du Festival Temps d'images. En savoir +
« Kaiju, littéralement “Bête étrange” ou “bête mystérieuse”, est un terme japonais pour désigner les monstres géants des films japonais.
Dans un dispositif de réalité augmentée, un danseur hip hop, un graphiste de dessin animé et un plasticien tentent de manipuler les images d’aujourd’hui qui nous habitent, qui nous transforment.
Dans la société du divertissement et de l’hyper-actualité, quel monstre d'images et d'irrésolu grandit en nous ? »

 Bande-annonce de Kaiju  ▼



7 À la Maison des Arts de Créteil (94)  www.maccreteil.com/

▶ Blanca Li, 
Elektro kif

du mardi 4 au samedi 8 octobre, 21h. 
NAVETTE DE RETOUR SUR PARIS, PLACE DE LA BASTILLE
Elektro kif, de Blanca Li, Photo DR
FOCUS AFRIQUE DeLaVallet Bidiefono, Où vers ?, du jeudi 20 au samedi 22 octobre, 19h30. 
ON PEUT REGARDER UN TRÈS BEL ENTRETIEN AVEC DeLaVallet Bidiefono (2009) ICI
DeLaVallet Bidiefono, Capture d'écran Espaces Magnétiques
▶ FOCUS AFRIQUE Seydou Boro, Le tango du cheval du jeudi 20 au samedi 22 octobre, 21h.  NAVETTE DE RETOUR SUR PARIS, PLACE DE LA BASTILLE
Photo Antoine Tempé

8  La Maison du Hip Hop (19°) organise sa seconde édition de X Bar CONNEXION, 

samedi 8 et dimanche 9 octobre Salle Olympe de Gouges (11°). www.facebook.com/MaisonduHiphop




9 Au Théâtre Gérard Philipe (Saint-Denis, 93), 

 Pierre Rigal, Micro
du lundi 26 septembre au 16 octobre; lundi jeudi vendredi 20h, samedi 18h, dimanche 16h, relâche mardi et mercredi. En savoir +
Photos DR
« Avec Micro, le chorégraphe Pierre Rigal concrétise son désir d’un spectacle total, explorant l’interaction des corps et de la musique rock. Ou comment les vibrations de l’air et celles de la chair se connectent. Il s’agit d’un fantasme : un homme fait naître de son imagination un groupe et orchestre un concert hybride, lui donnant une physicalité inédite, détournant les codes, la façon de jouer des instruments. »
  NOTRE AVIS    Décevant


10 La Cinémathèque de la Danse à la Cinémathèque Française (12°), 

▶ Duende & Flamenco, lundi 3 octobre 20h. En présence de Tony Gatlif. 
Maria Luz dans Duende y misterio del Flamenco de Edgar Neville, 1951

« Ce programme présentera les figures les plus illustres de l’histoire ancienne et contemporaine du flamenco.
Programme complet : 
-       Danses espagnoles, Germaine Dulac
-       Montage Carmen Amaya par la Cinémathèque de la Danse
-       Duende y misterio del flamenco, Edgar Neville
-       Ay Jondo, Tony Gatlif, Film Inédit
-       Israel Galvan, Maria Reggiani
-       Ainsi que des films muets sur le flamenco »

11 À l'Étoile du Nord (18°), 
Avis de Turbulences # 7, du 20 septembre au 15 octobre, 
10 CREATIONS CHOREGRAPHIQUES

EVA KLIMACKOVA, JARO VINARSKY, OLIVIER BIORET, ARAGORN BOULANGER, FREDERIC WERLE, EMMANUELLE VO-DINH, PHILIPPE VUILLERMET, GILLES VERIEPE, MAXENCE REY
ET L'EXPOSITION DE 13 PHOTOGRAPHES

Frédéric Werlé, Photo DR

12 À l'Opéra de Paris - Garnier (9°), 


▶ Lifar / Ratmansky,     En savoir +
du mercredi 21 septembre au jeudi 6 octobre.

▷ Serge Lifar [1905-1986] 
Phédre. Tragédie chorégraphique de Jean Cocteau.
Jean Cocteau ; rideau, décor et costumes.
▷ Alexei Ratmansky [né en 1968 à Leningrad, Russie], 
Psyché.
« Phèdre et Psyché réunissent deux chorégraphes russes inspirés par la musique française ».
PRIX DES PLACES 9€, 12€, 25€, 47€, 70€, 92€
De droite à gauche : Serge Lifar, Alexei Ratmansky, Photos DR 

Jean-Guillaume Bart, La source CRÉATION
du samedi 22 octobre au samedi 12 novembre. En savoir +
PRIX DES PLACES 9€, 12€, 25€, 47€, 70€, 92€

13 Au Centre National de la Danse (Pantin, CND), 
▶ Danses partagées, samedi 22 et 23 octobre, En savoir +
« Pour cette cinquième édition, Nicolas Cantillon et Laurence Yadi, Julia Cima, Catherine Diverrès, Patricia Greenwood Karagozian, Michel Koenig et Lydie Folletti, Anne Le Batard et Jean-Antoine Bigot, Thomas Lebrun et Christine Corday, Joanne Leighton, Marion Lévy, Chantal Loïal, José Martinez, Claudia Miazzo et Jean-Paul Padovani, Hervé Robbe, les Vagabonds Crew et Veronica Vallecillo vous invitent à partager leurs univers. »
▶  GRATUIT  Films du mercredi – 16h30, Salle de projection, Entrée libre sur réservation.
Le mercredi 26 octobre, Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch, Anne Linsel et Rainer Hoffmann. En savoir +

14 Au Parc de La Villette (19°)
Temps Fort au WIP Danse, théâtre, musique, graff, installation...,   En savoir +
du 26 octobre au 6 novembre. 
DANSE 

Cie Uzumaki – Valentine Nagata-Ramos, Sadako (25 minutes)
« S’inspirant de l’histoire légendaire de Sadako Sasaki, une petite fille japonaise qui tente d’infléchir sa mort inéluctable en pliant des grues de papier, la breakeuse Valentine Nagata-Ramos (ValBgirl), crée un solo très personnel. Mêlant bûto, danse hip hop et origami, elle s’inspire de ses origines et de cette légende pour raconter ce long cheminement de l’enfance à l’âge adulte. »
Cie Anothaï – Thô Anothaï, Nuage (30 minutes). 
« Danseur remarquable au sein des compagnies Accrorap, Alexandra N’Possee ou A’Corps, Thô Anothai décide de créer sa compagnie en 2007 pour développer son univers personnel. Nuage est sa troisième création qui tente d’explorer une nouvelle écriture entre délicatesse et poésie du corps du danseur hip hop. Le nuage et ses métamorphoses, comme métaphore du déracinement de son pays natal, le Laos. » 

15 [ frasq ] Rencontre de la performance,  http://www.frasq.com/




16 Au Point Éphémère (10°)

« Pour sa 4° édition, JERK OFF met son esprit festif au service de l'art et de la liberté d'expression. Alternatif et pluridisciplinaire JERK OFF témoigne de la diversité des cultures queer et appelle celles et ceux qui s'en sentent proches ou veulent simplement les découvrir. Expo, cinéma, danse, clubbing, concerts.. JERK OFF réunit la scène queer européenne tout au long d'une semaine d'événements dans plusieurs lieux de Paris. 
Plus d'infos sur le festival :  http://festivaljerkoff.com
À Point Éphémère, Jerk Off propose trois performances, samedi 23 octobre, 17h et 20h : En savoir +
▷ Garcia D.I.Y par le collectif Relou Krew, 40 minutes, Création art total à partir de textes de Rodrigo Garcia.
▷ Afshin Ghaffarian  + Julien Condemine, 40 minutes, Performance vidéo/danse.  www.afshinghaffarian.com/       
▷ Kirikoo Des, 20 minutes, Performance multimédia.
▶   GRATUIT    Aina Alegre, Le Maja Desnuda DiceVendredi 28 et samedi 29 octobre 19h, Entrée libre sur réservation au 01 40 34 02 48





17 À Mains d'Œuvres (Saint-Ouen, 93), 
   GRATUIT    CE QU'IL RESTE : DIX ANS DE DANSE À MAINS D'ŒUVRES 
     10 chorégraphes 10 pièces 10 minutes
Lundi 10 octobre, 19h.  En savoir +
Marie-Jo Faggianelli, Fragments infimes, 2006, Streetlevelindustries 

Isabelle Esposito – "Moignon pourri, ton aile volera" revisité (2003) - en savoir plus ici
Perrine Valli – Ma cabane au Canada (2006) - en savoir plus ici

Olivier Renouf – L'homme renversé (2006) - en savoir plus ici
Mille Plateaux Associés – Je ne suis pas un artiste (2007) - en savoir plus ici
Sofia Fitas – Experimento 1 (2008) - en savoir plus ici
Eléonore Didier – Solides Lisboa (2008) - en savoir plus ici
Marie-Jo Faggianelli - Récits dispersés (2009) - en savoir plus ici
Eric Senen – Nota bene (2009) - en savoir plus ici
Maxence Rey – Les bois de l'ombre (2010) - en savoir plus ici
Leila Gaudin – cette heure du matin (2011) - en savoir plus ici
        Et aussi...
François Laroche-Valière - Signature, solo - installations - en savoir plus ici
        ...Et enfin :
▷ Se souvenir de la danse
Rencontre organisée en partenariat avec le Centre de développement chorégraphique (CDC) du Val-de-Marne

18 À la Maison de la culture du Japon (15°), 
 Danses et musiques des Ryûkyû
vendredi 28 et samedi 29 octobre. En savoir +
« Danses, chants, art du spectacle : un florilège de la culture traditionnelle d’Okinawa. Avec la participation du Trésor national vivant Choichi Terukina, grand maître du luth sanshin. »
Photo Tomoaki Kudaka

19 Au Théâtre du Châtelet (1°),  

▶ Tanguera
du 15 octobre au 2 novembre.
« Une histoire d'amour et de mort à Buenos Aires. »

20 Au Regard du Cygne (19°), 

▶   Orin Camus ,   Circle Moods.    
   NOTRE AVIS    Fort bon travail. 

▶ Christina TowleAirtight (Chorégraphie pour Souffle et Ballon).

Vendredi 14 et samedi 15 octobre, 20h20. En savoir +


21 À l'Institut du Monde Arabe (5°),  
▶ Patrick Dupond et Leïla Da Rocha, Fusion
du mercredi 5 au dimanche 9 octobre. En savoir +  /  http://patrickdupond-fusion.com/

« Après dix ans d’absence scénique, l’icône de la danse classique, Patrick Dupond, revient dans un nouveau spectacle, celui de sa renaissance : Fusion. Il symbolise la rencontre d’une étoile, Patrick Dupond, et d’une danseuse de danses sacrées orientales, Leïla Da Rocha. Un ballet ou encore un carnet d’affects qui débute par un diaporama intimiste en illustration des icônes archétypes de la danse du monde entier : Samia Gamal, Rudolf Noureev, Loïe Fuller, Maurice Béjart… Une traversée des âmes sur scène. Apparaissent ensuite ensemble Patrick Dupond et Leïla Da Rocha. »
Journal, France 3 Picardie, Capture d'écran Espaces Magnétiques

Aucun commentaire:

Publier un commentaire