lundi 16 janvier 2012

Légions d'honneur pour la danse

Le Président de la République accorde des Légions d'honneur trois fois par an : le 1er janvier, à Pâques et le 14 juillet. Ce 1er janvier 2012, la distribution s'est répartie en sept décrets, où sont indiqués l'origine gouvernementale du donateur (en fond jaune ci-dessous). Nous reproduisons les présentations, et apportons entre crochets certaines précisions.

La Légion d'honneur a été instituée il y a plus de deux siècles par Napoléon, le 19 mai 1802. C'est la plus haute décoration française. Elle récompense depuis ses origines les mérites éminents militaires ou civils rendus à la Nation. Dans le domaine civil, elle comporte trois dignités et trois grades. Les grades sont, par ordre croissant : Chevalier, Officier, Commandeur. 

CHEVALIER                                   OFFICIER                                  COMMANDEUR 




La danse est présente à six reprises. Nous avons cependant indiqué huit personnes, dont Joséphine Markovits, collaboratrice de Marie Collin au Festival d'Automne à Paris en charge de la Musique, et Jack Ralite, longtemps observateur attentif du fameux concours "Le Ballet pour demain" (1969-1985), familièrement appelé Concours de Bagnolet, et membre des Carnets Bagouet — créés à la suite de la mort du chorégraphe et danseur Dominique Bagouet le 9 décembre 1992 — en tant que président du conseil d'administration depuis 2009. 

Pour le reste, on remarquera qu'il n'y a pas de chorégraphe ni même (jamais) de danseur contemporain distingués. Les logiques de nominations demeurent mystérieuses ou opaques. D'où la question : les Légions d'honneur sont-elles vraiment représentatives de la diversité et de la vitalité du milieu de la danse ? 

Premier ministre 

                                                Au grade d'Officier

Mme Pidoux, née Pujol (Jeanne dite Janette), 
professeure de danse, chorégraphe, présidente de la Fédération européenne de la danse ; 63 ans de services. 

Ministère de la culture et de la communication 
                                                   Au grade de chevalier 

Mme Collin, née Chalou (Jeanne, Marie dite Marie),
directrice artistique d’un festival de danse, théâtre et arts plastiques [en fait, Directrice artistique Théâtre et Danse du Festival d'Automne à Paris, site]; 33 ans de services. [née en 1949] 

Mme Markovits (Joséphine, Hélène), 
directrice artistique d’un festival de danse, de théâtre et d’arts plastiques [en fait, Directrice artistique Musique du Festival d'Automne à Paris, site]; 42 ans de services.

M. Guizerix (Jean, Daniel), [né en 1945]
danseur étoile, chorégraphe; 47 ans de services. 


Mme Osta (Claire-Marie, Michèle dite Clairemarie),
danseuse étoile à l’Opéra de Paris; 24 ans de services. [née en 1970] 

Mme Chatel, née Massis (Claude),
présidente honoraire de la Fédération française de danse [site]; 66 ans de services. 

Ministère des affaires étrangères et européennes 
                                          ÉTRANGERS EN FRANCE
                                          Au grade de chevalier

M. Miskovic (Milorad) [Milorad Mišković]
de nationalité serbe,
ancien danseur et chorégraphe, président d’honneur du conseil international de la danse à l’UNESCO [site]; 67 ans de services. [né en 1928]



Relations avec le Parlement 
Au grade de chevalier 

M. Ralite (Jack, Alfred, Pierre), ancien ministre, ancien sénateur de la Seine-Saint-Denis, maire honoraire d’Aubervilliers; 54 ans de services.
[né en 1928]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire