mardi 9 avril 2013

Exposition - Jan Fabre, Gisants

Jan Fabre, 2013, Capture d'écran Espaces Magnétiques
Gisant (Hommage à E. C. Crosby - Tribute to E. C. Crosby), 2012 
dimensions : H 55 x L 195 x W 74 cm, base size H 73 x L 270 x W 185 cm 
marbre blanc de Carrare / white Carrara marble


Gisant (Le ballet aquatique du cerveau (finale) - Water-ballet of the brain (finale)), 2012 
dimensions : H 32 x L 23 x W 27 cm, base size : H 6 x L 27 x W 27 cm 
marbre blanc de Carrare / white Carrara marble 
Gisant (Hommage à E. C. Crosby - Tribute to E. C. Crosby), 2012 
détail (escargot) / detail (snail) 
PHOTOS DES ŒUVRES Courtesy Galerie Daniel Templon, Paris © Angelos bvba. Photo : Pat Verbruggen

« Deux ans après le succès de Piètas à la Biennale de Venise [cf. notre  À Venise, la Pietà de Jan Fabre], Jan Fabre transforme la Galerie Templon en chambre sacrée. Les deux espaces de la galerie accueillent un couple de gisants en marbre de Carrare accompagné de sculptures de cerveaux habités d’insectes et de plantes. Après s’être emparé du thème de la pièta, Jan Fabre se confronte à la tradition séculaire de la mise en scène de la mort

L’artiste rend hommage à deux personnalités dont les découvertes ont éclairé le siècle passé : Elizabeth Caroline Crosby (1918-1983), neuro-anatomiste américaine et Konrad Zacharias Lorenz (1903-1989), biologiste et zoologiste autrichien. Fervent défenseur du dialogue entre les champs de la connaissance, Jan Fabre a déjà travaillé sur les neurosciences, notamment avec le film Is the brain the most sexy part of the body ? (2007)

Si les sculptures funéraires invitent à la méditation sur la vanité de l’existence, la mise en scène de Jan Fabre questionne les liens de l’homme avec la nature et sa propre nature. Le cerveau, siège de l’intelligence et de la créativité, apparaît comme un protecteur, un guide possible dans l’au-delà. Les insectes - papillons, abeilles, araignées, scarabées - adoptent la fonction traditionnellement dévolues aux chiens ou aux lions des sépultures royales, posés aux pieds des gisants : celle de la résurrection. »

Le catalogue bilingue anglais/français de l’exposition, avec des textes de Jo Coucke, Marie Darrieussecq, Vincent Huguet et Bernard Marcelis, est disponible, à 25 €. (couverture ci-dessous)

Exposition Jan Fabre (Hommage à E. C. Crosy et K. Z. Lorenz), Galerie Daniel Templon, 30 rue Beaubourg (au fond de la cour) ET Impasse Beaubourg, Paris (proche du Centre Pompidou), du 28 février au samedi 20 avril 2013, Gratuit, du lundi au samedi 10h-19h. www.danieltemplon.com 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire