jeudi 14 novembre 2013

En Tunisie, les agressions contre les artistes se multiplient

Lénaïg Bredoux, Mediapart, 12 novembre 2013

« Au-delà des cas les plus connus comme le rappeur Weld El 15, de nombreuses figures de la scène culturelle tunisienne sont victimes d’arrestations par la police mais aussi d’agressions de la part de groupes salafistes.

« Ils n’ont pas réussi à m’avoir ; ils ont incendié ma voiture. Mais ce n’est pas la première fois. À chaque manifestation culturelle, je reçois des menaces. » Amir Gueddiche a 34 ans. Il vit entre la France, où il étudie, et la Tunisie où il prépare le tournage de plusieurs documentaires. Connu de la scène culturelle du Kef, au nord-ouest de Tunis, il a été menacé la semaine dernière « par une bande de salafistes » dans un pays où la police multiplie parallèlement les arrestations d’artistes. » > SUITE (accès payant)

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
appel de détresse
par
Amir Gueddiche
29 mai 2012, blog de Anais Parmentier, Mediapart.

El Kef, Tunisie
Je me nomme Amir Gueddiche, on s'est déjà vu en Tunisie et spécialement au Kef, je t’envoie ce mail afin de nous aider et de balancer un peu partout notre situation actuelle et critique, il se peut que j'aurai plus la bonne santé de mes mains pour t’écrire ces quelques lignes d'ici quelques temps :

L'histoire a commencé bien avant aujourd'hui, y a deux semaines des salafistes ont tabassé un jeune étudiant à l'ISSEP (l'institut supérieur du sport et de l’éducation physique du Kef) nommé Saif Chida (blessures aux dos au niveau de la colonne vertébrale et des bleus un peu partout) dans un café nommé la cabane sous le prétexte que ce dernier est un mécréant, le café a été détruit.  > SUITE  (accès gratuit)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire