dimanche 21 septembre 2014

Iran : prison et coups de fouet pour les danseurs du clip "Happy" de Pharrell Williams

" Les jeunes Iraniens qui ont dansé sur la chanson « Happy » de Pharrell Williams ne sont pas si heureux que ça. Arrêtés au mois de mai juste après la réalisation du clip, ils viennent d’être condamnés à 6 mois de prison et à 91 coups de fouet. Le réalisateur de la vidéo écope quant à lui d’un an d’emprisonnement et de 91 coups de fouet également. (...)

Ces sept jeunes de Téhéran avaient fait le buzz en reprenant, comme beaucoup d’autres personnes dans le monde entier, le fameux clip du tube « Happy ». Leur objectif était de montrer leur joie de vivre malgré les lois très strictes appliquées dans le pays. Si la vidéo avait séduit leurs compatriotes iraniens, elle n’a pas été du goût des autorités, qui ont vu en ce clip une provocation et une atteinte à la loi. Il était notamment reproché aux trois femmes d’avoir dansé aux côtés d’hommes sans voile.

Suite à leur arrestation, en mai dernier, Pharrell Williams avait appelé les autorités iraniennes à abandonner les charges qui pesaient contre les 7 jeunes. En vain. "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire