mardi 6 septembre 2016

Libération du 7 septembre - Évasion fiscale : Mille milliards à récupérer au niveau européen

Ajouter une légende

Résumé : l'évasion fiscale permet aux multinationales de ne pas payer ce qu'elles doivent. Ces sommes qui ne sont pas dans les budgets des états, creusent des déficits, et ce sont les citoyens qui payent, à travers les politiques d'austérité. 

Pour la France, nous écrivions (ICI) : 
On ne doit pas oublier que les « déficits publics » sont creusés en grande partie par la fraude fiscale et l'évasion fiscale. Ainsi, « Le syndicat Solidaires-Finances publiques estime que le montant de la fraude fiscale se situe dans une fourchette de 60 à 80 milliards d'euros pour la France. Des chiffres repris à son compte en 2013 par Bernard Cazeneuve, alors ministre du Budget. Dans un rapport d'information sur la lutte contre les paradis fiscaux, les deux députés Alain Bocquet (PCF) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) écrivaient également, fin 2013, que la fraude fiscale entraînait un manque à gagner de 60 à 80 milliards d'euros par an.  Une somme conséquente puisque le déficit de l'Etat s'est élevé à 85,6 milliards d'euros en 2014, selon Bercy.» (cf. Le JDD) (On peut aussi lire l'ouvrage instructif d'Alexis Spire, Faibles et puissants face à l'impôt ici
Faut-il rappeler les conséquences de cette situation sur le délitement des politiques culturelles, par exemple ? 
Fabien Rivière

Aucun commentaire:

Publier un commentaire