mercredi 21 juin 2017

Revue du Crieur # 7: Arts vivants et Beaubourg rouillés


La Revue du Crieur vient de publier son numéro 7. Depuis le début de ce nouveau projet éditorial, il s'agit de proposer « un point de vue critique sur le monde intellectuel » et « une plongée dans la fabrique des idées, ses acteurs, ses réseaux ». Sur les onze articles de fond de ce nouvel opus, deux attirent notre attention. D'abord celui consacré au Centre Pompidou, qui veut « comprendre comment les logiques de gestion néolibérales ont perturbé les ambitions qui avaient initialement présidé à sa création ». Cela fait froid dans le dos. Ensuite, les acteurs du milieu du spectacle vivant sont décrits comme faisant le dos rond et navigant entre clientélisme et renoncement, sauf quelques-uns. Un avenir sombre qui laisse peu de raisons d'espérer.     
Fabien Rivière

La Revue du Crieur (version papier), n°7, 3 numéros par an (février, juin et novembre), publié par Mediapart et les éditions La Découverte, 15 €.  Site de l'éditeur 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire