mardi 12 juin 2018

Paris : Camp de réfugiés détruit au bulldozer / Refugee camp destroyed by bulldozer

GREVE Générale

La violence institutionnelle est la pire de toute. Elle est l'écrasante machine d'état qui broie les plus démunis.
Ce sont des milliers d'euros de matériels, financés par des associations, qui partent à la benne pour ne pas "re-servir". Les militants-tes présents au quotidien sur les camps sont exténués de la lutte incéssente contre le rouleau compresseur de l'administration. Déplacés ici et là, certains en rétention, d'autres renvoyés dans les pays qui les vont s'échouer sur leurs plages (procédure Dublin), les réfugiés font connaiscance avec le "pays des droits de l'homme".
Bienvenue
Camp du Millénaire, Paris, La Villette, le 30 Mai 2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire