mardi 26 octobre 2010

Agenda Danse et performance à Paris et Île-de-France - novembre 2010

    LIEUX        
① Théâtre de la Ville  ② Théâtre de la Ville - Les Abbesses
Cinémathèque de la Danse  Centre Pompidou 
⑤ Carré Belle-Feuille, Billancourt ⑥  Ménagerie de Verre   
Théâtre de Gennevilliers  Musée du Louvre Théâtre de la Bastille 
Théâtre de la Cité Internationale  Espace 1789
⑫  Théâtre des Champs-Élysées ⑬ Centre National de la Danse  
Maison des Arts de Créteil + MAC/VAL Studio Le Regard du Cygne 
Point Éphémère Canaldanse ⑱ Mains d'Œuvres  
Théâtre de la Reine Blanche ⑳ Opéra national de Paris 
21 Gallery S. Bensimon 22 Le Prisme - Saint-Quentin-en-Yvelines
23 Théâtre Gérard Philipe - Champigny-sur-Marne 24 CentQuatre
25 Ircam 26 Le Dansoir 27 Maison de la culture du Japon à Paris 
28 Théâtre Darius Milhaud  29 Beaux-arts de Paris 
30  Théâtre national de Chaillot
                     

                               
 NOUVEAU  Salves, de Maguy Marin, prolongation exceptionnelle au 104 (19°), les 9, 10 et 11 février 2011 à 20h30. Location ouverte : 01 42 74 22 77 Théâtre de la Ville             
Au Théâtre de la Ville (4°), avec le Festival d'Automne à Paris,
   Deux programmes

Pond Way (1998) / Second Hand (1970) / Antic Meet (1958) 
Du 3 au 6 novembre 20h30, samedi 6 15h et 20h30 En savoir +
     
Roaratorio (1983) POUR LA PREMIÈRE FOIS À PARIS
Du 9 au 13 novembre, samedi 13 15h et 20h30 En savoir +


        Remarque           
Avant-dernière occasion de voir la Merce Cunningham Dance Company sur scène avant sa dissolution...

ET AUSSI
Film de Tacita Dean, à la Cinémathèque de la Danse, cf. ci-dessous lieu n°3.
Exposition photo :  Pour Cunningham, par Guy Delahaye, hall du Théâtre de la Ville, du 3 au 13  novembre. 
CONSULTER
Appel de Foofwa d'Imobilité : URGENT Pétition pour la survie du studio de CUNNINGHAM!!!!‏
Sauver le studio Merce Cunningham / Save the Merce Cunningham Studio
Site de la Merce Cunningham Dance Company

Second Hand (1970), Photo Anna Finke


Boris Charmatz, Levée des conflits, pour 24 interprètes, avec le Festival d'Automne à Paris, du vendredi 26 au dimanche 28 novembre. Théâtre de la Ville + Festival d'Automne à Paris +

Dessin de Nicolas Couturier (g.u.i.)




Chaque danseur est pris dans un mouvement perméable à la fois au danseur qui le précède et à celui qui le suit, pour fabriquer une chorégraphie dont toutes les parties sont vues simultanément. Les corps se remplacent les uns les autres en permanence, de manière à ce que si la structure pivote sans fin, la forme, elle, reste totalement stable. C’est une sculpture. La pièce est donc essentiellement méditative… Elle n’existe pas sans les corps qui l’activent finement. Cette chorégraphie m’évoque irrésistiblement la définition subjective du Neutre selon Roland Barthes : le neutre comme désir de la levée des conflits. 
Le projet est à la fois minimal et totalement démesuré : minimal parce que l’ensemble de la pièce peut être saisi en un seul coup d’œil, démesuré parce que la troupe est énorme et qu’elle est agitée d’une infinité de gestes respirants.
Boris Charmatz


                   ▲  Levée des conflits présentée au festival Mettre en scène, à Rennes, les 4, 5 et 6 novembre 2010, sur Culturebox (diffusé initialement sur France 3) 

Au Théâtre de la Ville - Les Abbesses (18°), Yasuko Yokoshi, Tyler Tyler, du 16 au 20 novembre. En savoir +

Photo Shigeo Kobayashi
Photo Alexandra Corrzaza
« Née à Hiroshima (Japon), Yasuko Yokoshi vit et travaille à New York depuis 1981. Utilisant la danse, la vidéo et différents procédés de narration, sa démarche croise problématiques culturelles et questionnements intérieurs.»


  À l'initiative de la Cinémathèque de la Danse, dans les murs de la Cinémathèque française (12°) et dans le cadre du Festival d'Automne à Paris, le film Craneway Event, de Tacita Dean, 2009, lundi 8 novembre 20h et 22h. Cinémathèque de la Danse
© Courtesy Marian Goodman Gallery, Paris / New York ▼

Logo
                    Dans une ancienne usine Ford en Californie, sur fond de mer, la réalisatrice Tacita Dean nous propose une répétition filmée de Merce Cunningham, avec les danseurs de la Merce Cunningham Dance Company.  (Film 16mm anamorphique couleur - son optique, 1h48)  / Site de la galerie de Tacita Dean
    LIRE        Light, Birds, Action! Cunningham and Company in Rehearsal, Alastair MACAULAY, The New York TimesIci
    NOTRE AVIS               Un Cunningham portuaire et maritime
L'artiste britannique Tacita Dean, née en 1965, utilise aussi bien la photographie, l'installation, le dessin et le cinéma 16 mm. Dans ce dernier domaine on lui doit un film absolument passionnant consacré à Merce Cunningham, Craneway Event. Fidèle à sa volonté de sortir la danse des théâtres, le chorégraphe et sa compagnie investissent début novembre 2008 une ancienne usine Ford construite dans les années 30, située dans le port de Richmond, en Californie, et maintenant nommée Craneway Pavilion. Réhabilitée, elle est devenue un immense loft d'environ 120 mètres de long sur 20 de large, absolument vide — si ce n'est un plancher de danse noir amovible installé pour l'occasion — riche, des trois côtés du bâtiment, de multiples verrières traversées d'une lumière magnifique. Un bateau est amarré à quelques mètres à peine. C'est la baie de San Francisco, qui se déverse dans le Pacifique. Au loin, on aperçoit les ponts suspendus qui donnent sur cette ville. La région comprend plusieurs parcs naturels.

Dans ce cadre exceptionnel, la cinéaste suit trois jours de répétitions de la compagnie, composée de 14 danseurs. Merce Cunningham a 89 ans. Il se déplace en fauteuil roulant. Son esprit est toujours vif, son visage mobile et ses yeux attentifs à tout. À l'époque, personne ne sait qu'il mourra presque neuf mois plus tard, le 26 juillet 2009, à 90 ans. 


On peut parler de "cinéma vérité" dans la mesure où il n'y a aucun commentaire ni aucun effet. La compagnie répète même dans ce que l'on nomme "le silence". On sait, depuis John Cage, long compagnon de Cunningham, que ce mot a un tout autre sens que seulement "absence de musique". Il signifie intensité de la présence (humaine, animale, végétale, et des éléments naturels), ici et maintenant. 

Craneway Event est un document(aire) exceptionnel sur la quotidienneté de la compagnie. Le film avance tranquillement, pas à pas, au rythme de la vie.

   9 EVENINGS : THEATRE AND ENGINEERING  , de Barbro Schultz Lundestam http://www.lacinemathequedeladanse.com/
  samedi 20 novembre 
▷ 15h : Carriage Discreteness, Yvonne Rainer, 40', Grass Field, Alex Hay, 40'.
▷ 17h : Kisses Sweeter than Wine, Öyvind Falhström, 71.
   dimanche 21 novembre 
▷ 14h30 : Vehicle, Lucinda Childs, 4’ , Bandoneon!, David Tudor, 45’.
▷ 17h : Variations VII, John Cage, 45’, Open Score, Robert Rauschenberg, 32’. 




Au Centre Pompidou (4°),
-  Mathilde Monnier & Dominique Figarella, Soapéra, avec le Festival d'Automne à Paris, du 17 au 21 novembre. Centre Pompidou +  / Festival d'Automne à Paris +


De gauche à droite : Yoann Demichelis, Thiago Granato, I-Fang Lin et Julien Gallée-Ferré; en haut Yoann Demichelis (Photos Pierre Coudrais)
   GRATUIT  VOIR / REVOIR 5, du 17 au 22 novembre
UNE SÉLECTION DE MATHILDE MONNIER Outre la présentation de son nouveau spectacle avec Dominique Figarella Soapéra dans la Grande salle du Centre, Mathilde Monnier se prête également au jeu en sélectionnant vidéos et archives. Ici

Photo Martin Argyroglo Callias Bey
- Théâtre « Après avoir présenté La Mélancolie des Dragons et L'Effet de Serge, Philippe Quesne et le Vivarium Studio reviennent au Centre Pompidou avec leur nouvelle création. Big Bang évoque autant une explosion gigantesque qu'une théorie fondatrice ou encore une simple onomatopée de bande dessinée. Le spectacle prend la forme d'une succession de tableaux, de courtes pièces, parfois musicales, qui mettent en œuvre l'étude quasi anatomique d'un microcosme humain implanté dans une géographie inattendue. » Du 3 au 7 novembre, 20h30.  En savoir +

-  Musique The Residents, The Talking Light Show, les 10 et 11 nov. 20h30. En savoir +
« Depuis le début des années 70 "le groupe inconnu le plus célèbre du monde", c'est ainsi que se qualifient "The Residents", se joue de la culture pop. Avec leur nouvel opus "The Talking Light Show" le collectif californien signe une comédie musicale possédée dans laquelle un vieux fou fripé en robe de chambre, terrifiant et grotesque, s'agite dans son salon, regarde la mort droit dans les yeux et l'embrasse dans un grand rire hystérique. Une bande son crépusculaire et spasmodique déchirée par les miaulements lugubres d'un harmonica…»

-  Dans le cadre du cycle Films de danse 2009-2010 et ELLES@CENTREPOMPIDOU, présentation du travail de La Ribot avec La Ribot distinguida (2003, 63mn.), chorégraphie : La Ribot, et Réalisation : Luc Peter.

« La chorégraphe madrilène Maria Ribot (née en 1962), dite La Ribot, poursuit une recherche qui assimile la réflexion sur le corps à une démarche de plasticienne. » Jeudi 4 novembre 2010, 20h.  
Présentation du film ET Interview du réalisateur


-  Miguel Gutierrez and the powerful people, Last Meadow, avec le Festival d'Automne à Paris, du 25 au 27 novembre à 20h30, le dimanche 28 à 17h. Centre Pompidou +  Festival d'Automne à Paris +  / www.miguelgutierrez.org

Photo Ian Douglas
     "J'aimerais écrire de plus belles choses ou de la fiction, mais nous ne devrions pas éviter la réalité, n'est-ce pas ? Les choses que j'ai écrites sont la vérité. C'est dur de les écrire. Je souffre de solitude. Pardonnez-moi. Je suis seul". 
James Dean, 1953
« Ecrite à partir de trois classiques de la filmographie de James Dean, A l'Est d'Eden, La Fureur de vivre et Géant, la pièce Last Meadow du danseur, performeur et chanteur New-Yorkais Miguel Gutierrez nous entraîne dans un voyage fantasmagorique au coeur d'une Amérique en état d'effondrement. Sur scène, un trio explosif explore par la reprise narrative mais aussi par le jeu du commentaire l'image séduisante et iconique de James Dean : miroir des attentes irréalistes et de l'identité d'une nation. Une pièce dansée et performée qui évoque avec puissance et liberté les confusions, les troubles, les attentes d'une génération … lorsque ce dont on a besoin n'arrive jamais. »

Au Carré Belle-Feuille à Boulogne-Billancourt (92), dans le cadre de BBMIX Festival, performance du groupe musical berlinois BONAPARTE, Circus Show, le vendredi 26 novembre, 20h. BBmix Festival sur Myspace Carré Bellefeuille - 60 rue de la Belle-Feuille, 92100 Boulogne-Billancourt, Métro ligne 9, Marcel Sembat, Billetterie : 01 55 18 54 00. TARIF : 10€/soir
Notre avis : Pour rien au monde nous ne manquerons cette exceptionnelle performance, vue à La Boule Noire à Paris en octobre 2010.
Vive Bonaparte ! (photos et vidéos) / http://www.myspace.com/bonaparte


(A) Le Carré Belle-Feuille
CLIQUER SUR LE PLAN POUR L'AGRANDIR



À la Ménagerie de Verre (11°), Inaccoutumés 2010 (ne dites plus Les Inaccoutumés), se veut un Objet chorégraphique contemporain, du mardi 9 novembre au samedi 4 décembre.
Visuel Inaccoutumés 2010, Photo Vincent Timarche
AVEC
  Alix Eynaudi & Agata Maszkiewicz
          Long Long Short Long Short     9 et 10 novembre à 20h30
Alix Eynaudi & Agata Maszkiewicz, Long Long Short Long Short, Photo Maya Wilsens              
Ivana Müller
60 minustes of Opportunism     11, 12 et 13 novembre à 20h30

Thomas Ferrand
Extase de Sainte-Machine - Création    16 et 17 novembre à 20h30

Juan Dominiguez & Amalia Fernandez
Shichimi togarashi      18, 19 et 20 novembre à 20h30

Sylvain Decure / Les Hommes Penchés
Demain, je ne sais plus rien        23 et 24 novembre à 20h30

Cécile Proust et Jacques Hœpffner
fem #24, un bon coup de fouet, ça remet les idées en place   24, 26 et 27 nov. à 20h30
Photo Jacques Hoepffner
Après chaque spectacle des invitées vous proposent une femmeusesuite, Elisabeth Lebovici : journaliste, co-auteur avec Catherine Gonnard de Femmes artistes/ artistes femmes, Zahia Rahmani : écrivaine et théoricienne de l’art, dirige le programme « art et mondialisation » à l’INHA, Laura Meritt, sexperte, linguiste et auteure 
Jeune Fille Orrible                     ET           François Chaignaud & Cécilia Bengolea
    Jeune Fille Orrible - Impromptu                   Hydra
                           30 novembre et 1er décembre à 20h30
Jeune Fille Orrible, Jeune Fille Orrible, De gauche à droite : Frédéric Danos, Audrey Gaisan et Olivier Nourisson. Photo Luc Arasse
François Chaignaud & Cécilia Bengolea, Hydra, Photo Laurent Paillé
Jean-Christophe Meurisse
L'autruche peut mourir d'une crise cardiaque en entendant le bruit d'une tondeuse à gazon qui se met en marche
2, 3 et 4 décembre à 20h30
Au Théâtre de Gennevilliers (93), avec le Festival d'Automne, une pièce de Rodrigo Garcia, C'est comme ça, et me faites pas chier, du 5 au 14 novembre.

Photo Christian Berthelot
« Moins éruptif et plus intimiste que ses manifestes Et balancez mes cendres sur
Mickey (2007) ou Versus (2009), sa nouvelle création, C’est comme ça et me faites pas chier, s’empare de l’élément fondamental de la dramaturgie occidentale : la parole. Dans cette ode au langage, qui mêle pensées philosophiques et description des fresques de Masaccio, l’acteur aveugle Melchior Derouet endosse les heurts des mots pour révéler leur inaptitude puissante, tragique à saisir le réel. Face aux spectateurs qui, comme souvent chez Rodrigo García, sont moins sensibilisés que responsabilisés, Rodrigo García réactive la figure ancestrale du voyant capable de guider les individus entre de nouveaux leurres, produits en masse. »

Au Musée du Louvre (1°), manifestation Le Louvre invite Patrice Chéreau, sous-titrée Expositions, théâtre, danse, musique, cinéma, rencontres, du 2 novembre 2010 au 31 janvier 2011. En savoir +
     EXPOSITIONS        
Les visages et les corps, Une exposition de Patrice Chéreau
Derrière les images, Une exposition de Sébastien Allard, conservateur au département des peintures du Musée du Louvre et de Vincent Huguet 
Scopophilia, Nouveau diaporama de Nan Goldin  
Patrice Chéreau, Photo Nicolas Guérin
EXTRAIT d'un texte de Patrice Chéreau
« Chez les chorégraphes Thierry Thieû Niang, Boris Charmatz, Clara Cornil, Emmanuelle Huyhn et Mathilde Monnier, d’autres corps, d’autres générations, avec ces amateurs qui viendront danser dans les salles et, à travers des hommages à Merce Cunningham et Odile Duboc, la question de ce qui se transmet ou s’oublie. »
          DANSE    
Notre avis : on peut trouver les propositions Danse pour le moins assez faibles, indépendamment de la sympathie que l'on peut avoir en général pour le travail de la plupart des chorégraphes présentés (mais on peut noter que Foofwa d'Imobilité est hilarant, en Merce Cunningham allumé, dans Un américain à Paris de Mathilde Monnier).

Au Théâtre de la Bastille (11°), Caterina et Carlotta Sagna, Nuda Vita, avec le Festival d'Automne à Paris, du 17 au 25 novembre. Théâtre de la Bastille  / Festival d'Automne à Paris +

Photo Compagnie Caterina et Carlotta Sagna
Au Théâtre de la Cité internationale (14°), Mette Ingvartsen (née à Copenhague, au Danemark), Giant City, avec le Festival d'Automne à Paris, 18 au 20 novembre. Théâtre de la Cité internationale / Festival d'Automne à Paris +

Photos Tania Kelley
À l'Espace 1789 (Saint Ouen, 93), le samedi 6 novembre, 20h30. En savoir +
LIRE AUSSI Carnet de voyage d'Eric Lamoureux en Afrique, Les Inrockuptibles

Au Théâtre des Champs Élysées (16°), 

▶ José Martinez : En savoir +
▶ Grupo Corpo : En savoir +

Au Centre National de la Danse (Pantin, 93) 
GRATUIT Exposition de photos, Living Dance, par Yang Wang En savoir +
Du mardi 2 novembre au vendredi 17 décembre, Entrée libre du lundi au vendredi de 9h à 19h                    CLIQUER SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

Un livre : Living Dance Yang Wang,  
Auteure : Albena Dimitrova, Préface : Angelin Preljocaj, Éditeur : Séguier, Pages : 160 pages, Prix : 32 €, Format : 220 x 260 mm, ISBN : 978-2-8404-9617-5, Parution : 19 novembre 2010 
▷ Mardi 30 novembre à 18h, Présentation de l'ouvrage et visite de l'exposition, en présence de Yang Wang et de l’auteure du livre Albena Dimitrova. Réservation obligatoire, T. : 01 41 83 98 98, reservation@cnd.fr



GRATUIT (Installations) C de la B (Belgique), du samedi 2 au mardi 30 nov. Entrée libre du lundi au vendredi de 9h à 19h. +

GRATUIT « Ciné au CND » avec la Cinémathèque de la Danse. +
▶ (Grande leçon de danse) Suki Schorer (technique Balanchine), mardi 9 nov. à 19h. +
GRATUIT (Projection) Carte blanche à l'INA, du mer. 17 nov. au mer. 25 mai 11. +
(Conférence danse) Le répertoire en mouvement, Étude révolutionnaire d’Isadora Duncan, mercredi 17 et jeudi 18 novembre à 20h30. +

▶ (Rencontre) Alain Platel, samedi 20 novembre à 15h. + 
▶ (Spectacle) Vladimir Golubev - Colonie of Non-strict Dance - Hélène Iratchet
Non-solo / Hommage d’un demi-dimanche à un Nicolas Poussin entier, jeudi 25 et vendredi 26 novembre à 20h30. +

GRATUIT À la Maison des Arts de Créteil et au MAC/VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (94), Festival Danse et cinéma, 5, 6 & 7 novembre.
Le Programme

Au Studio Le Regard du Cygne (20°), Santiago Sempere, avec Lacrimae/Vexationes. Vendredi 19 et samedi 20 novembre, 20h20. En savoir +
 

« Le masculin et le féminin pour le pari improbable de se confondre en soi ou en l’autre. Amertume passagère du manque; mais la certitude de sa dissolution inéluctable.
L’impassibilité, pénétrante, rassurante, à la contemplation de la lune, de ses cycles prédictibles. L’incompréhensible suspension de son grand corps, comme celui d’une vieille, mère du monde.....»

GRATUIT Au Point Éphémère (10°),
Jam (Un mardi par mois), le mardi 2 novembre, Salle de concert à 20h. 
▶ Cécile Saint-Paul, Anomalies et perspectives, épisode 4, vendredi 5, samedi 6  novembre, Studio de danse à 19h.
▶ (vidéos) « Creuser, grandir, danser et se réveiller », mardi 9 novembre, Studio de danse à 19h.
▶ Compagnie KeatBeck - "Showtime, Folks !", vendredi 26 et samedi 28 novembre, Studio de danse à 19h.

À Canaldanse (19°),   Canaldanse
samedi 6 novembre, 20h30, soirée Rencontre avec Nita LITTLE
samedi 27 novembre, 18h30, soirée Performance avec le Groupe EMMAJUPE + Jam à 20h30


À Mains d'Œuvres (Saint-Ouen, 93), dans le cadre du Festival Villes des Musiques du Monde, plus de 70 musiciens se relaieront pour vous faire danser jusqu’à l’aube. Avec entre autres VIEUX FARKA TOURE (Rock the Mali), TRIBEQA (Afrogroove), CLICK HERE (Dj Click Live Band), SLONOVSKI BAL (Balkan Beat), etc... / vendredi 5 novembre, 20h30.  En savoir +

Au Théâtre de la Reine Blanche (18°), 
2 bis, passage ruelle 75018 Paris, M° La Chapelle (ligne 2), M° Marx Dormoy (ligne 12).

- Ma Première Retrospective de mon Vivant (Danse Contemporaine), Solo, chorégraphie et interprétation : Hélène Marquié, les 5 et 6 novembre 19h, les 10 et 11 décembre 19h.




À l'Opéra de Paris - salle Garnier (9°) et Bastille (12°),
 
◀  Créée en 1846, la pièce disparait de la scène de l'Opéra avant d'y revenir en 2001, à l'initiative de Pierre Lacotte. Opéra National de Paris +


 En savoir +

 Nicolas Le Riche
 







21
GRATUIT   À la nouvelle Gallery S. Bensimon (3°), exposition de Christian Lartillot, DANSEURS, PORTRAIT et MOUVEMENT. 1ère Partie : Photographies des Étoiles et premiers danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris,                    
Du 19 octobre au 20 novembre 2010. 111, rue de Turenne 75003 Paris. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h30 à 19h. Sur Facebook
« L’exposition présente le premier volet d’une série de 26  instants de grâce « chorégraphiés par Le photographe de la Danse », Christian Lartillot. Elle montre 15 étoiles et 15 premiers danseurs soit le premier chapitre  d’un  travail avec les 30 solistes puis la compagnie dans son ensemble. »

22 Au Prisme à Saint-Quentin-en-Yvelines (78),
Jean-Claude Gallotta, L'homme à la tête de chou, mercredi 17 et jeudi 18 nov. +
  Notre avis   La bande son : Bashung chantant Gainsbourg. Pour une danse raccord. Bon travail.
Olivier Dubois, L'homme de l'Atlantique, vendredi 26 novembre, 21h.  +
« Dans un décor élégant, Olivier Dubois part à la rencontre de Frank Sinatra, de la croisière sur un paquebot au tour de chant à Manhattan, de la scène gigantesque à la petite chambre noire. Un homme, une femme, une voix… saisissent toute l’ambiguïté de cette personne à la fois sombre, profonde, trouble, brillante et mystérieuse… Une vision chorégraphiée de Strangers in the night ! »
Olivier Dubois est artiste associé au Prisme en résidence territoriale à St-Quentin-en-Yvelines.
▷ Les + du Prisme : 19h, De la diversité dans la danse, rencontre animée par Sonia Schoonejans. 

23 Au Théâtre Gérard Philipe (Champigny-sur-Marne, 94), de et avec Karim Sebbar & Thierry Daudé, Les élégan(ces) (création danse/musique 2010), durée 1h. Le théâtre
Les 19 et 20 novembre à 20h30 (samedi 20 novembre, navette départ Place du Châtelet à 19h).

« Ayant la même taille, le même âge, la même allure, nous jouerons avec nos ressemblances et nos dissemblances pour imaginer deux personnages distingués et irrévérencieux, alliant prestance et maladresse qui, en essayant de sauver les apparences, tentent de se sauver eux-mêmes. On y retrouvera des ambiances de cabaret dont nous aimons le rapport qu’il installe avec le public et la capacité à porter les humeurs d’une époque. »


24 Le CENTQUATRE (19°) propose Jeune Création 2010 qui se veut un Panorama d’une création plastique internationale émergente, et présente, sur 2500 m2, des œuvres inédites d’une soixantaine de jeunes artistes. Dont des performances. Du 3 au 7 novembre.


25 Musique & danse 
À l'Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) (4°), CO-ME-DIA, est un duplex entre l'Ircam et l'IEM (Institute of Electronic Music and Acoustics, Graz, 2° ville d'Autriche), jeudi 25 novembre, 20h. Ircam +  / IEM (Graz)

NetTrike
Christine Gaigg chorégraphie | Bernhard Lang musique
Avec Alban Richard, Max Fossati (à Paris) et Christine Gaigg, Veronika Zott (à Graz), danseurs

Zoom-Up
Andrea Cera musique
, Avec Jean-Marie Cottet (à Paris), Heimo Puschnigg (à Graz) piano
26 Au Dansoir (13°), magic mirror circulaire tout de bois, installé de nouveau entre les quatre tours de la Bibliothèque Nationale de France (BNF), pour une troisième saison, Le Dansoir
Notes, chorégraphie de Karine Saporta, à partir de Violin Phase et Different trains de Steve Reich, du 24 au 27 novembre.
Danses sacrées du TIbet, par les moines de Lamayuru, au Ladakh, samedi 27 novembre à 13h.
Bal swing, par Spirit of Lindy, dimanche 28 novembre à 14h.  

27 À la Maison de la culture du Japon à Paris (15°), Hiroaki Umeda avec Haptic et 1 centrifugal, vendredi 12 et samedi 13 novembre. En savoir +
« À la fois cho­ré­gra­phe et inter­prète, com­po­si­teur et vidéaste, Hiroaki Umeda déve­loppe, à tra­vers ses tra­vaux, un uni­vers visuel et sonore à l’esthé­ti­que mini­ma­liste et radi­cale. Une alter­nance de vio­lence et de dou­ceur, mar­quée par un gra­phisme visuel épuré. » (Photo Shin Yamagata)
Le spec­ta­cle du 13 novem­bre sera suivi d’une ren­contre avec Hiroaki Umeda.

28 Au théâtre Darius Milhaud (19°), “Lundi de la danse" le lundi 1er novembre à 21h, vous pourrez découvrir en solo ou duo Lise Fauser, Nadège Gasc, Soizic Muguet, Elsa Quignard, Rita Nykanen. Lundi de la danse

29  Aux Beaux-arts de Paris (6°), deux expositions au sujet de celui qui conçu l'Opéra Garnier, En savoir +
Charles Garnier. Un architecte pour un empire, du 26 octobre 2010 au 9 janvier 2011.
L'Oeil et la plume : les caricatures de Charles Garnier, du 26 octobre 2010 au 31 janvier 2011 (fermeture du 18 décembre au 3 janvier inclus).
LIRE « Charles Garnier, un people d'Empire », Anne-Marie Fèvre, Libération NEXT, 28 octobre 2010. Ici  
Construction du nouvel Opéra. Epreuve sur papier albuminé par Hyacinthe Delmaet et Louis-Emile Durandelle. - ENSBA
 30 LA CENSURE DU THÉÂTRE NATIONAL DE CHAILLOT
                 NE NOUS PERMET PAS DE RENDRE COMPTE DE SON ACTIVITÉ 
                                           REMERCIEMENTS à Dominique Hervieu et José Montalvo




Aucun commentaire:

Publier un commentaire