vendredi 8 octobre 2010

Trois expositions et un film importants : Gabriel Orozco, Larry Clark, Jean-Michel Basquiat

  Gabriel Orozco 
15 septembre 2010 - 3 janvier 2011, Centre Pompidou, Galerie Sud
 
My Hands Are My Heart, 1991, 2 épreuves argentiques à blanchiment de colorants, 23.2 x 31.8 cm chaque © Gabriel Orozco
Larry Clark, Kiss the Past Hello

8 octobre 2010 - 2 janvier 2011
Entrée interdite aux moins de 18 ans
Musée d'Art Moderne de la ville de Paris / ARC
 Larry Clark, Jonathan Velasquez, 2004. Courtesy of the artist,
 Luhring Augustine, New York and Simon Lee Gallery, London
Larry Clark, Untitled, 1972. Courtesy of the artist,  
Luhring Augustine, New York and Simon Lee Gallery, London
Larry Clark, Billy Mann, 1963. Courtesy of the artist, 
Luhring Augustine, New York and Simon Lee Gallery,
London


« L’ARC présente la première rétrospective en France du photographe et réalisateur Larry Clark, né en 1943 à Tulsa aux Etats-Unis.
L’exposition, conçue en étroite collaboration avec l’artiste, revient sur cinquante années de création à travers plus de deux cents tirages d’origine, pour la plupart inédits. De ses clichés noir et blanc du début des années 1960 aux longs métrages qu’il réalise depuis 1995 tels que Kids (1995), Bully (2001) ou Ken Park (2002), Larry Clark, internationalement reconnu pour son travail, traduit sans concession la perte de repères et les dérives de l’adolescence. »  MAM +
   PRESSE    Au sujet de l'interdiction de l'exposition aux moins de 18 ans
Couverture de Libération du 7 octobre 2010
Interview de Larry Clark : "Une attaque des adultes contre les ados", Propos recueillis par Claire Guillot, Le Monde, 2 oct. 2010 - mis à jour le 4 oct. Ici
Point de vue - "Larry Clark", vers une interdiction au "public", Stéphanie Moisdon, critique d'art et commissaire d'exposition, Le Monde, 24 sept. 2010. Ici
Exposition Larry Clark : la Ville de Paris accusée d'"autocensure", non signé, LEMONDE.FR avec AFP, 22 sept. 2010. Ici
M. Delanoë refuse de prendre un "risque pénal incontesté", Clarisse Fabre, Le Monde, 2 oct. 2010. Ici
Expo Clark: l'interdiction aux mineurs, «un fait très rare», non signé (Source AFP), Libération, 5 oct. 2010. Ici
▷ (Éditorial) Amputé, Laurent Joffrin, Libération, 7 octobre 2010. Ici
Clark passé au rayon X, Gérard Lefort, Libération, 7 octobre 2010. Ici
La mairie de Paris joue la prude... et la prudente, Sonya Faure, Libération, 7 octobre 2010. Ici
Interview de Larry Clark : «Interdire à des jeunes de venir et de se reconnaître, c’est ridicule», par Philippe Azoury, Libération, 7 octobre 2010. Ici
Le précédent «Présumés innocents», Willy Le Divin, Libération, 7 octobre 2010. Ici
Expo de Larry Clark: la mairie de Paris répond à «Libération», non signé (source AFP), Libération, 7 octobre 2010. Ici
(Éditorial) Agressif, Laurent Joffrin, Libération, 8 octobre 2010. Ici
Larry Clark, la polémique enfle, Gérard Lefort,  Libération, 8 octobre 2010. Ici
RÉACTIONS DE LA MAIRIE DE PARIS :
Communiqué de presse : Au sujet de l'exposition Larry Clark, 07/10/2010, Par M. Bertrand Delanoë [maire de Paris]. Ici
1 ❍ Pourquoi l'exposition Larry Clark est-elle interdite aux - de 18 ans ?, non signé, 08/10/2010. + 2 ❍  "Il faut penser en terme d’espace et non de contenu", interview de Serge Tisseron, pédopsychiatre, psychanalyste, spécialiste de nos relations aux images  + 3  ❍ (vidéo) Invité sur la matinale de France Inter, Fabrice Hergott, directeur du Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, explique l'interdiction aux mineurs. Ici
Remarque : Dans l'interview, le directeur du Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris fait référence à « la loi de 2007 » pour expliquer et justifier l'interdiction aux moins de 18 ans. Il s'agit de l'article 227-23 de la loi du 5 mars 2007. Consultable Ici
Larry Clark doublement censuré
Expo Larry Clark : «Le cul, on sait ce que c’est…», Marie-Joëlle Gros, Libération, 20 octobre 2010.  Ici
   Jean-Michel Basquiat
Expo (Basquiat) + Film (Jean-Michel Basquiat : The Radiant Child)
↳             15 octobre 2010 - 30 janvier 2011 
Musée d'Art Moderne de la ville de Paris / ARC
Jean-Michel Basquiat dans son atelier de Great Jones Street, New York, 1985 deva ©





































« Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris consacre du 15 octobre 2010 au 30 janvier 2011 une vaste rétrospective à l’artiste américain Jean-Michel Basquiat à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa naissance. Cette exposition est la première de cette envergure à être présentée en France. 

D’origine portoricaine et haïtienne, né en 1960 à Brooklyn dans l’Etat de New York et mort à New York en 1988 à la suite d’une overdose à l’âge de vingt-sept ans, Basquiat appartient à la génération des graffiteurs qui a brusquement émergé à New York à la fin des années 70. » Musée d'Art Moderne + 

ET AUSSI       
Film > JEAN-MICHEL BASQUIAT : THE RADIANT CHILD
sortie le 13 octobre
BANDE ANNONCE du film sous-titrée en français > Ici
Site : Jean-Michel Basquiat The Radiant Child (USA)
BANDE ANNONCE du film (en anglais) ▼

EXTRAIT du film (en anglais)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire