jeudi 7 octobre 2010

Suppression annoncée de Danse au Cœur

La suppression en 2011 des subventions du conseil régional PS et de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) à l'association Danse au Cœur — basée à Chartres, en région Centre — est un coup dur pour la danse, et plus généralement l'art, en milieu scolaire.

Dans un premier temps, nous publions ci-dessous quelques documents pour aider à comprendre les enjeux.

Si l'association n'a actuellement plus de directrice, elle possède cependant toujours une
Présidente en exercice, Monique Kotfer, que l'on peut contacter à cette adresse danse.au.coeur@wanadoo.fr  / http://www.danseaucoeur.com/ /  Blog de Danse au Cœur
Site de la Région Centre  / DRAC Région Centre

 FSU 28 - Danse au cœur doit continuer à vivre. Ici         
        FSU = Fédération Syndicale Unitaire. La FSU est la première organisation de la fonction publique d’Etat.



































     PRESSE          
▶ Le festival Danse au cœur en péril, Réactions des lecteurs. Ici
▶ La région et l'État lâchent Danse au cœur, Helène Bonnet, L'Écho Républicain, 5 octobre 2010. Ici
La mort programmée de Danse au cœur, Helène Bonnet, L'Écho Républicain, jeudi 7 octobre 2010. Ici                                                                                                                
Fondée à Chartres en 1986, l’association Danse au coeur est en pleine tourmente. La Région et la DRAC ont décidé de ne plus subventionner cette institution qui avait pourtant réussi le pari de faire entrer la danse à l’école.
Deux articles parus dans L'Écho Républicain
CLIQUEZ SUR LES COUPURES DE PRESSE POUR LES AGRANDIR





LIRE AUSSI  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire