mercredi 1 février 2012

Nomination d’Emmanuelle Vo-Dinh à la direction du centre chorégraphique national du Havre – Haute Normandie

LES FAITS 
 
Communiqué de presse du Ministère de la Culture et de la Communication

Sur la proposition des partenaires réunis en jury, le 5 juillet 2011, pour auditionner les cinq candidats précédemment retenus, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication annonce la nomination d’Emmanuelle Vo Dinh pour succéder, le 1er janvier 2012, à Hervé Robbe à la direction du centre chorégraphique national du Havre – Haute Normandie.

L’établissement connaîtra avec Emmanuelle Vo Dinh sa quatrième direction, après Joëlle Bouvier / Régis Obadia, François Raffinot et Hervé Robbe.

Danseuse contemporaine formée notamment à la Merce Cunningham School de New York, Emmanuelle Vo Dinh connaît de l’intérieur le centre qu’elle va diriger, puisqu’elle y a été l’une des interprètes fidèles de François Raffinot. Elle a tissé sur ce territoire des liens durables qui deviennent aujourd’hui des atouts importants pour une inscription du CCN dans le contexte régional.

C’est en 1998 que la danseuse a endossé le métier de chorégraphe en créant la Compagnie « Sui Generis », à ce jour implantée en Bretagne où l’Etat l’accompagne en tant que compagnie chorégraphique conventionnée. Une douzaine de pièces porte sa signature et s’offrent à une diffusion nationale et internationale.

Riche de complicités fortes avec des collaborateurs fidèles, le projet d’Emmanuelle Vo Dinh pour Le Havre est nommé « Le Phare », un lieu, écrit l’artiste dans le prologue du dossier « qui rayonne, qui guide, qui accompagne ». Création, partage, transmission s’y développeront dans la volonté d’inscrire résolument le centre dans les réseaux de son territoire, de la danse, des arts.

Le Phare sera, comme le propose Emmanuelle Vo Dinh en conclusion de son exposé : un lieu pour faire, écrire, penser la danse.....un espace de dialogue avec les oeuvres, pour mieux les regarder, mieux se laisser émouvoir ».

 ◆  ◆  ◆ 

  PRÉCISION   Les cinq candidats auditionnés le 5 juillet 2011 étaient Brice Leroux, Olivier Dubois, Herman Diephuis, Emmanuelle Vo-Dinh et trois chorégraphes jazz – Géraldine Armstrong,  James Carlès et Wayne Barbastre  – réunis dans le Collectif Jazz.

 ◆  ◆  ◆  

▶ Site de la compagnie Sui Generis - Emmanuelle Vo-Dinh (Rennes) Ici
Capture d'écran Espaces Magnétiques, extrait du documentaire Making Rainbow (60 min), réalisé par Nicolas Simon
Emmanuelle Vo-Dinh, sur le site de sa compagnie, Photo DR
Emmanuelle Vo-Dinh dans le documentaire Making Rainbow (60 min), réalisé par Nicolas Simon (Allant Vers Films)

Extrait de Fractale (2003), d'Emmanuelle Vo-Dinh (Allant Vers Films)

Extrait d'Eaux fortes (2007), d'Emmanuelle Vo-Dinh (Allant Vers Films)

LIRE AUSSI  
Reportage de France 3 Baie de Seine 4/01/2012 

« Tout juste arrivée de Bretagne, la quatrième directrice du centre chorégraphique national du havre prend ses nouvelles fonctions.

Avec son équipe, Emmanuelle VoDinh, s'installe pour au moins 4 ans. Mais la chorégraphe connait bien le centre, dans les années 90 elle en fut l'une des fidèles danseuses. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire