jeudi 28 juin 2012

Livre - Une histoire des luttes pour la reconnaissance de la prostitution

 « Depuis 1973, des travailleuses et travailleurs du sexe aux quatre coins de la planète se regroupent et s’organisent.

Qui sont ces personnes ? Pourquoi et comment s’organisent-elles ? Quels sens confèrent-elles à leurs expériences ? Pourquoi revendiquent-elles la décriminalisation de leur travail ? Qu’ont-elles à dire à propos du syndicalisme, du féminisme, de la lutte contre le sida, de la violence ou des phénomènes migratoires ? Voilà un aperçu des questions auxquelles Maria Nengeh Mensah, Claire Thiboutot et Louise Toupin ont tenté de répondre, tout en situant le mouvement des travailleuses du sexe dans son contexte historique et international. Pour cela, elles ont colligé de nombreux documents témoignant des luttes des travailleuses du sexe de différents continents. Elles nous présentent ici les contributions choisies, signées pour la plupart par des militantes aux origines et aux expériences de travail du sexe variées. On trouvera donc dans cette anthologie unique une sélection importante de documents inédits ou traduits en français pour la première fois.

Luttes XXX nous invite à la rencontre d’un mouvement social méconnu. Ici les voix des travailleuses et travailleurs du sexe, longtemps réduites au silence, s’élèvent, réclament justice. »

Luttes XXX. Inspirations du mouvement des travailleuses du sexe Maria Nengeh Mensah, Claire Thiboutot et Louise Toupin (sous la direction de –). Les éditions du remue-ménage, Montréal, Québec, 455 pages, 2011, 45 €. En savoir + 
– PLAN GÉNÉRAL 1. S'organiser 2. Travailler 3. Bâtir des alliances 4. Se raconter
5. Décriminaliser 6. Agir face au Sida 7. Migrer 8. Se représenter
– DIFFUSION EN EUROPE La Librairie du Québec à Paris/DNM (site), 5° arrondissement, RER B Station Luxembourg.

◆  ◆  ◆
ON PEUT LIRE AUSSI
    2012    
Faire de la prostitution une profession, Daniel Borrillo, Mediapart, 26 mai 2012. ICI 
À Paris, les travailleuses du sexe sur le trottoir
, non signé, AFP, 2 juin 2012. ICI
Vallaud-Belkacem : "Je souhaite que la prostitution disparaisse" INTERVIEW, Anne-Laure Barret, Le Journal du Dimanche, 23 juin 2012. ICI
La ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, présente mercredi sa feuille de route au Conseil des ministres.
[Olivier] Faure [député PS] met en garde contre les risques d'une position abolitionniste + VIDÉO (à partir de 05:31)
, non signé, Le Monde, 25 juin 2012. ICI
Abolition de la prostitution : le chantier est lancé en France, Anne Chemin, Le Monde, 25 juin 2012. ICI
Prostitution : abolition à la suédoise ou légalisation suisse ?, Marie Telling, Rue89, 25 juin 2012. ICI
Najat Vallaud-Belkacem veut pénaliser les clients des travailleuSes du sexe : CRIME D'ÉTAT !, Act Up-Paris, 29 juin 2012. ICI 
Manifestation contre la pénalisation des clients, Samedi 7 juillet 2012 – 14h30 – Place Pigalle, Paris.

    2011   
Rapport d'information (...) sur la prostitution, Assemblée nationale, n° 3334, 13 avril 2011. (format pdf, 383 pages,
ICI)
Position abolitionniste de la France en matière de prostitution. 

– Discussion d'une proposition de résolution, Assemblée nationale, Session ordinaire, 6 décembre 2011. [Points 6, 8 et 10] ICI 
– Résolution adoptée ICI 
Suite au vote d'une résolution contre le travail du sexe à l'Assemblée Nationale, Putains dans l'âme - Travailleur.euse.s du sexe & sympathisant.e.s de tous poils, 17 décembre 2011. ICI

    2001    

Rapport d'information, par la Mission d'information commune sur les diverses formes de l'esclavage moderne, Assemblée nationale, n°3459, 12 décembre 2001. 

– Tome 1 : Rapport,  225 pages (format pdf, ICI)  
– Tome 2: Auditions (format pdf) :
    – Volume 1 : 1ère partie, 219 pages, ICI - 2° partie, 218 p., ICI - 3° partie, fichier word, ICI
     – Volume 2 : 1ère partie, 
 170 pages, ICI - 2° partie, 175 p., ICI 3° partie, 177 p., ICI 

   REMARQUE   
Citer cet ouvrage et ces articles ne signifie pas que nous en partageons tous les propos, ni que nous sommes-serions "pour" la prostitution. Nous souhaitons seulement proposer des éléments de réflexion. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire