vendredi 15 juin 2012

Tunisie : le cheikh Houcine Laâbidi appelle au meurtre d'artistes

« Cheikh Houcine Laâbidi (cf. photo à droite), Imam de l'institution multiséculaire de la mosquée Zitouna [à Tunis] et président de sa commission générale a accusé, dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux depuis deux jours, les artistes d’Al Ebdellia - dont les oeuvres ont déclenchées les émeutes salafistes - de mécréance.

Lors d’un prêche à la mosquée Zitouna, le Cheikh a indiqué que « les œuvres exposées par les artistes d’Al Ebdillia constituent une violation de la religion et du symbole de l’Islam et une atteinte à l’honneur du prophète ». Cette vidéo en date du jeudi 14 juin 2012, contient une incitation explicite au meurtre contre les artistes d’Al Ebdellia. En effet, selon Houcine Laâbidi celui qui offense le sacré doit être exécuté selon la chariaa : « Celui qui a fait çà est un mécréant selon les textes explicites,  son sang doit être versé et il doit être exécuté », cette dernière phrase a été répétée par le Cheikh à trois reprises et à haute voix. »

« En réponse à ces appels au meurtre, le ministère des Affaires Religieuses a déclaré que le Cheikh sera déchu de son poste. Le conseiller du ministre des Affaires Religieuses, Ali Lafi a indique que l’imam de la Zitouna sera interdit de prêche dans toutes les mosquées tunisiennes.

Il a ajouté que les déclarations du Cheikh Houcine Laâbidi sont « irresponsables et passibles de poursuites judicaires ». Ali Lafi a souligné que le ministère des Affaires Religieuses va prendre les mesures nécessaires concernant les prédicateurs en charge de l’Imamat des mosquées. » (source : ici)


NOUS AVONS DÉJÀ PUBLIÉ
Manifestation de soutien à la Liberté d'expression en Tunisie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire