dimanche 4 novembre 2012

Présence de Dominique Bagouet, à Montpellier, Marseille, Paris, sur internet, et ailleurs

Dominique Bagouet, Photo Marc Ginot
Il ne saurait y avoir de vrai deuil, car la trace de l'autre est déjà irréductiblement en nous. 
Jacques Derrida

Le danseur, chorégraphe et pédagogue français Dominique Bagouet, directeur du Centre chorégraphique de Montpellier depuis 1980 meurt du Sida à Montpellier le 9 décembre 1992 à 41 ans.

Rappelons simplement la qualité de son œuvre, et de l'homme. 

À l'occasion des 20 ans de sa disparition, il lui est rendu hommage, principalement à Montpellier par Montpellier Danse du lundi 3 au dimanche 9 décembre (programme), Marseille au Klap - Maison pour la danse du lundi 10 au 14 décembre (programme), et  Paris au Théâtre de la Ville du samedi 17 au mardi 20 novembre (programme), et aussi ailleurs (www.lescarnetsbagouet.org et blog des carnets bagouet). Un flashmob est prévu le 9 décembre dans quelques villes de France, comme Paris, Châteauroux, Cholet, Lyon, Montpellier, Nice et Quimper.

On peut faire deux remarques. La première concerne la programmation. La pièce Jours étranges, qui est remontée, ne sera proposée que dans cinq théâtres (1), ce qui est très faible. F et Stein tourne un peu plus (2). Le Festival d'Automne à Paris a présenté à quatre reprises le travail du chorégraphe : en 1986 à la Maison des Arts de Créteil rien moins que Assaï, Déserts d'amour et Le crawl de Lucien, en 1991 au Théâtre de la Ville - Paris Necesito, en 1992 à l'Opéra de Paris - salle Garnier So Schnell par la compagnie de Bagouet (dans un programme partagé avec One Story as in Falling de Trisha Brown), et enfin en 1993 Jours étranges au Centre Pompidou. Malgré cette histoire commune le Festival d'Automne n'a pas souhaité s'associer à l'hommage. L'Opéra de Paris de son côté remontait pour le Ballet So Schnell en 1998. Brigitte Lefèvre, l'actuelle directrice de la danse affirmant que « Ça s'est mal passé », pas d'hommage non plus. Libération a raconté la violence et la bêtise d'une partie du public lors de cette reprise (ici). Fallait-il se coucher lâchement devant une minorité haineuse ? Un programme Cunningham-Bagouet aurait eu une allure plus digne que celui qui débute le 31 octobre : Cunningham-Marie Agnès Gillot (ici). Tout cela est consternant.

D'autre part, nous écrivions au sujet de l'édition 2007 du Festival Montpellier Danse : «  Dans ce que l’on nomme « l’héritage Bagouet » que le festival nous propose de revisiter tout n’a pas été conservé : le respect de l’autre, la nécessaire pluralité des paroles, le refus de la violence physique et verbale, une humanité, une certaine façon d’être ensemble. Il est possible de constater une perte de qualité entre l’époque où il était vivant et le moment où on lui rend hommage» (extrait de Grandeur et décadence de Montpellier Danse 2007ici).   ◯

 Lancement de la Collection Bagouet  sur numeridanse.tv, le 7 décembre à 20h, à Montpellier.

(1) À Paris au Théâtre de la Ville du 17 au 20 novembre 
site, à Lamballe (Bretagne) au Quai des rêves le samedi 24 novembre à 17h45 (gratuit, site), à Marseille au Klap - Maison de la danse le 10 décembre site, à Avignon dans le cadre des Hivernales le 23 février 2013 site, et à Rennes au Triangle les 14 et 15 mars 2013 site


(2) F et Stein est une pièce importante de 1983 interprétée par Dominique Bagouet et le musicien Sven Lava, de nouveau proposée par l'ancien danseur de la compagnie Christian Bourigault et Sven Lava en personne (nous en avons rendu compte ici). Tournée : Elancourt – Le Prisme le 23 novembre site, Marseille ‐ Klap, Maison pour la Danse le 14 décembre site, Mantes la Jolie – Le Collectif 12 le 12 janvier site, Avignon – CDC-Festival Les Hivernales le 23 février site, Nantes – Théâtre Universitaire le 18 mars site, Villeurbanne – Festival Chaos Danse le 21 mars site, Alfortville – Pôle Culturel dans le cadre de la Biennale du Val de Marne le 29 mars site, St‐Barthélémy d’Anjou – Théâtre de l’Hôtel de Ville - Festival Traversées danse le 4 avril site, et Mâcon – Scène nationale le 12 avril (programme "Identités masculines") ici 
    Dominique Bagouet en 1981   
1ère édition du Festival Montpellier Danse

     Necessito, en juillet 91     


    La compagnie se produit au Festival d'Avignon en juillet 1993

 après la mort de Bagouet, Cour d'honneur du Palais des Papes   


  France Culture - Une vie, une œuvre : Dominique Bagouet   (sept. 2012) En savoir +
Avec : Dominique Bagouet, les danseurs de la Compagnie Bagouet Jean Rochereau, Michèle Rust, Catherine Legrand ; le compositeur Pascal Dusapin ; le dramaturge Alain Neddam ; le directeur du Festival Montpellier Danse Jean-Paul Montanari ; les enseignantes et chercheuses Isabelle Ginot et Isabelle Launay.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire