mardi 15 avril 2014

« L'Unedic s'attaque aux intermittents par idéologie »

Le Monde, 14 avril 2014, Par 
Dans la nuit du 21 mars, un accord Unedic a été conclu en quinze minutes après onze heures de suspension de séance et de conciliabules de couloir. Alors que le chômage touche des millions de personnes, comment est-il possible que les règles de son indemnisation soient dictées dans les locaux du Medef, sans aucun contrôle démocratique, sans vraies négociations, sans droit de regard ni de la représentation nationale ni des principaux concernés ?  

Ces vingt-cinq dernières années, le Medef et la CFDT ont régné sur la direction de l’Unedic. Résultat : 6 chômeurs sur 10 en France ne sont pas indemnisés. Réforme après réforme, on limite les dépenses en cessant d'indemniser une partie des allocataires. Les économies sont faites sur le dos des pauvres, priés de devenir encore plus pauvres.
> SUITE     

ON PEUT LIRE PAR AILLEURS
Annexes sauvées, réforme ratée, communiqué du 24 mars 2014. Syndeac (Syndicat National des Entreprises Artistiques et Culturelles). ICI  

Quelle indemnisation chômage pour les intermittents du spectacle ? Modélisation et évaluation d’un régime alternatif
Rapport public remis au SYNDEAC par Olivier Pilmis (CSO) et Mathieu Grégoire (CURAPP) - Février 2014. ICI 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire