mardi 15 juillet 2014

À voir : José Montalvo clôt le défilé du 14 juillet

En fin de défilé du 14 juillet, une « animation de clôture », c'est le terme officiel, de sept minutes a été proposée sur la place de la Concorde, signée du chorégraphe Français José Montalvo. Elle a réuni une délégation composée en général de quatre jeunes — deux garçons et deux filles — des 80 nations ayant engagé des troupes ou des travailleurs pendant la Première Guerre Mondiale (1914-1918). 250 jeunes — de 18 à 25 ans — ont ainsi été accueillis pendant dix jours à Paris. 250 colombes symbolisant la paix ont été lâchées à cette occasion.
Fabien Rivière 

Animation de clôture de José Montalvo, de 01:52:00 à 01:59:00
Défilé du 14 juillet 2014 (durée 2h29)


Répétitions générales du défilé 

EXTRAITS DU DOSSIER DE PRESSE 

Animation de clôture : l’œuvre de José Montalvo

Pour marquer symboliquement l’entrée dans le cycle des commémorations du centenaire et délivrer un message universel de paix, la France a invité quatre jeunes de nations ayant engagé des troupes ou des travailleurs sur le continent européen pendant la Grande Guerre.

À l’issue du défilé, ces délégations, composées en général de deux garçons et de deux filles de 18 à 25 ans, réaliseront sur la place de la Concorde une chorégraphie en deux temps conçue par José Montalvo, artiste permanent au théâtre national de Chaillot.

Sur la musique du concerto pour clarinette de Mozart, les jeunes rendront hommage à la mémoire des disparus et se recueilleront dans un moment d’attention grave pour ne pas oublier la barbarie de la guerre, avant de célébrer la richesse et la diversité de l’humanité dans un moment de fraternisation.

José Montalvo : « Je suis heureux de relever le défi de construire en quatre jours de rencontre avec de jeunes femmes et de jeunes hommes venus d’autant de pays différents, un acte poétique et chorégraphique dont l’objectif essentiel est de servir la paix, une paix au service de la justice et de la liberté. J’ai construit cette intervention en deux temps ; un premier temps de recueillement pour ne pas oublier l’atroce barbarie de la guerre, sa dureté, sa tristesse, sa froideur, sa souffrance, ses drames. La seconde partie s’emploie à célébrer la vie, la joie, l’ouverture au monde, à l’humanité, à renouer de façon originale avec des émotions intemporelles qui peuvent être suscitées par un lancer de colombes, signe simple et immémorial de paix. J’ai voulu ainsi concevoir un espace d’attention grave puis un basculement progressif vers la célébration de la vie. Créer un contraste qui oppose ombre et lumière ».
———————————————————————

250 JEUNES ACCUEILLIS POUR UNE SEMAINE À PARIS

Les délégations de jeunes sont composées pour la quasi-totalité d’entre elles de deux garçons et deux filles âgés de 18 à 25 ans. Francophones pour la plupart, ils ont été sélectionnés par les ambassades de France ou par les autorités des pays concernés, en concertation avec nos ambassades.

Ces jeunes gens sont issus d’horizons divers : étudiants de filières francophones, sportifs, ingénieurs, cadets d’écoles militaires, etc. Ils ont témoigné de leur motivation et de leur intérêt pour les commémorations du centenaire de la première guerre mondiale pour justifier leur présence à Paris le 14 juillet.

Les quatre Français sont des volontaires engagés en service civique, en Champagne-Ardenne et en Picardie.

Les jeunes gens invités à participer au défilé seront présents à Paris pendant dix jours, du 6 au 15 juillet. Pris en charge par la Mission du centenaire de la première guerre mondiale sous l‘égide du secrétariat d’Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire, ils alterneront répétitions du tableau final du 14 juillet, visites culturelles et mémorielles, et rencontres et débats interculturels.

En outre, les jeunes étrangers seront accompagnés pendant la durée de leur séjour par des volontaires de l’office franco-allemand pour la jeunesse et par d’anciens volontaires du service civique ayant participé au défilé du 14 juillet 2013. Ces jeunes gens, du même âge que les membres des délégations étrangères, rompus aux rencontres multiculturelles, faciliteront les échanges entre les jeunes étrangers issus de culture et de milieux très divers.

Programme d’accueil

Samedi 5                       Arrivée à Paris
et dimanche 6 juillet 

Lundi 7 juillet                Journée d’accueil, présentation du séjour
                                     Première rencontre avec José Montalvo
                                     Réception à l’école militaire, en présence du Président de la 
                                     République et du secrétaire d’Etat chargé des Anciens combat-
                                     tants et de la Mémoire

Mardi 8 juillet                Reconnaissance sur les Champs Elysées et répétitions 
                                     au Mont Valérien
                                     Programme culturel et touristique

Mercredi 9                    Répétitions sur les Champs Elysées et au Mont Valérien
au vendredi 11 juillet    Programme culturel et touristique
                                    
Samedi 12 juillet           Répétition générale
                                      Programme culturel et touristique           

Dimanche 13 juillet       Participation au centenaire de l’aéroport du Bourget
                                      Finale de la coupe du monde de football

Lundi 14 juillet               Participation au défilé
                                      Invitation au feu d’artifice tiré depuis la Tour Eiffel

Mardi 15                        Départ
et mercredi 16 juillet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire