vendredi 13 mars 2015

Appel à soutien de la Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise : financement menacé

COMMUNIQUÉ

APPEL À SOUTIEN

La Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise  est une institution de la décentralisation dramatique, issue de l’ère Malraux qui a initié un mouvement national  de soutien à des initiatives publiques pour promouvoir  dans des théâtres  l’art vivant et la culture contemporaine.

L’apostrophe bénéficie à ce titre d’un pluri financement  de la Communauté d’agglomération, du ministère de la Culture, du Conseil général du Val d’Oise et de la Région Ile de France qui lui permet de vous offrir une saison de spectacles français et étrangers parmi les meilleurs et de développer de fortes relations inscrites dans la durée entre les artistes et tous les publics de son territoire.

Près de soixante titres par an, 111 représentations en moyenne, 7 à 8 créations, de multiples actions en direction des jeunes et des scolaires, voilà le visage de la Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise qui, avec une équipe de 30 professionnels, a reçu en 2014 plus de 40 000 spectateurs dont près de 10 000 au titre de l’action culturelle de proximité.

CETTE ACTION EST MENACÉE PAR DES BAISSES DE CRÉDITS

A la simple reconduction des subventions de fonctionnement de l’État et de la Région depuis dix ans vient aujourd’hui s’ajouter la menace d’une réduction  des dotations de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et du Conseil général du Val d’Oise pouvant faire perdre plus de 150 000 € à la structure sur l’exercice 2015.

C’est une atteinte grave au fonctionnement de l’institution qui devra réduire considérablement son calendrier en ne pouvant faire porter ses économies,  à ce stade, que sur les programmes artistiques ou l’équipe professionnelle.

C’est un mauvais signe et une atteinte à un lieu de vie essentiel au cœur de la cité qui assure un lien de citoyenneté, le partage de biens autres que matériels, un espace de rencontre des citoyens avec les œuvres de l’esprit, l’imagination et la réflexion !

Au moment où la manifestation nationale du 11 janvier, consécutive aux événements des 7 et 9 janvier 2015, est venu rappeler l’attachement des français à la liberté d’expression, à la laïcité, aux valeurs portées par la république, tous, citoyens, politiques, artistes, intellectuels ont dit et redit que c’est ici, dans ces lieux qui relaient l’action de l’école et du civisme que l’on peut le mieux lutter contre les préjugés, les racismes, le rejet des autres, en donnant des visions éclairées du réel et des possibles ! Où l’on peut saisir la force des textes et des images et recevoir le sens  des messages de tolérance et d’ouverture aux autres.

Si l’on sait que la réduction des dotations par l’État aux collectivités locales est invoquée pour justifier de telles mesures, leurs traductions à l’échelle du théâtre est démesurée !

La baisse de crédits envisagée représente peu pour les collectivités concernées, mais beaucoup pour l’institution. Moins de moyens, c’est moins d’aides à la création, moins de spectacles, des artistes et des techniciens sans projet donc sans salaires, c’est la perspective  d’un plan social au théâtre ! C’est la remise en cause de la feuille de route  donnée à l’institution qui ne peut plus dès lors  remplir la mission qui lui a été assignée.

En conséquence les signataires de ce courrier soutiennent l’action du directeur, du bureau du Conseil d’administration, du personnel de l’établissement et demandent aux Présidents de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et du Conseil général du Val d’Oise de surseoir aux mesures annoncées et de sanctuariser le budget de L’apostrophe sur les bases de 2014.
…et avec Laurent Terzieff, nous garderons bon espoir pour le théâtre…

Téléchargez l'appel à soutien à nous renvoyer signé


Jean Joël Le Chapelain
directeur

L'apostrophe scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise
BP 60307 95 027 CERGY-PONTOISE CEDEX
01 34 20 14 25 • www.lapostrophe.net

Aucun commentaire:

Publier un commentaire