dimanche 18 octobre 2015

Les Prix suisses de danse 2015 décernés

Avec l'entrée en vigueur de la loi sur l'encouragement de la culture en 2012, l'Office fédéral de la culture (OFC) suisse a ajouté la danse à la palette de ses distinctions. Depuis 2013, les Prix suisses de danse sont décernés tous les deux ans. L'objectif est de récompenser la qualité de la danse artistique professionnelle dans toute sa diversité et de renforcer la danse suisse. La remise des prix s'est déroulée le vendredi 16 octobre au soir au théâtre Equilibre de Fribourg  
Fabien Rivière
Photos : Adrian Moser / BAK / OFC / UFC / FOC

    Distinctions     
Grand prix suisse de danse 2015 : Gilles Jobin (Genève)
Le prix est doté de 40 000 francs [36 954.92 €].
(de g. à d.) Le Conseiller fédéral Alain Berset (parti socialiste), Gilles Jobin. 


Prix spécial de danse : Claude Ratzé/Association pour la danse contemporaine (ADC) de Genève
Le prix est doté de 40 000 francs [36 954.92 €].


Performeuse exceptionnelle 2015 : Simone Aughterlony (Zurich & Berlin)
Le prix est doté de 25 000 francs [23 096.82 €].


Danseur exceptionnel 2015 : Ioannis Mandafounis (Genève)
Le prix est doté de 25 000 francs [23 096.82 €].


    Concours suisse de danse: Création actuelle de danse saison 2013-2015    
Chaque prix est doté de 25 000 francs [23 096.82 €].
«bits C 128Hz» : miR Compagnie - Béatrice Goetz (Bâle)


«Orthopädie or to be» : Kilian Haselbeck & Meret Schlegel 


«Requiem» : Compagnie de danse du Konzert Theater Bern - Nanine Linning 


 «souffle» : DA MOTUS! - Brigitte Meuwly et Antonio Bühler 


   June Johnson Dance Prize     
La Fondation Stanley Thomas Johnson et l’Office fédéral de la culture décernent un prix pour la jeune danse suisse innovante. Le prix est dédié à la mémoire de la danseuse June Johnson, épouse de l’industriel anglais Stanley Thomas Johnson. Son testament prévoyait la création de la fondation Stanley Thomas Johnson, qui a vu le jour en 1969. Le prix récompense de jeunes chorégraphes et ensembles de danse professionnels suisses en début de carrière et dont le travail laisse entrevoir un potentiel intéressant. 
Le prix est doté de 25 000 francs [23 096.82 €].
«Requiem for a piece of meat» : 3art3 company, Daniel Hellmann

Aucun commentaire:

Publier un commentaire