lundi 18 avril 2016

Manifeste pour la danse contemporaine au Maroc

Nous, professionnels de la danse au Maroc,
Danseurs professionnels et amateurs
Chorégraphes,
Acteurs culturels, artistiques et associatifs
Publics et citoyens,

Saisissons l’occasion de cette 11ème édition du Festival International de Danse de Marrakech « On Marche », pour lancer un appel à l’ensemble de la communauté artistique et culturelle, aux institutions et aux publics.

15 ans…
15 ans de création,
15 ans de partage,
15 ans de transmission…

Une belle dynamique portée par des acteurs dont les actions individuelles, engagées, ont permis de développer des compagnies professionnelles, des espaces et un festival international et de participer au rayonnement de la création contemporaine marocaine au-delà des frontières.

Néanmoins, nous sommes conscients que la danse contemporaine marocaine est émergente et fragile, et que ses difficultés s’inscrivent dans un cadre global commun aux autres disciplines artistiques : manque d’outils de transmission, d’espaces de travail, de soutien financier et de transparence dans les mécanismes d’aide publique à la création.

C’est pourquoi,

Nous, professionnels de la danse au Maroc,
Danseurs professionnels et amateurs
Chorégraphes,
Acteurs culturels, artistiques et associatifs
Publics et citoyens,

Appelons,

A la reconnaissance, par les institutions publiques de notre pays, de la dynamique et des réalisations de la danse contemporaine au Maroc.

A la mise en place d’une politique publique de la culture qui offre des outils efficients de soutien et d’accompagnement des danseurs et des chorégraphes, d’aujourd’hui et de demain, dans la formation, la création et la diffusion de leurs œuvres.

A développer des stratégies publiques pour que la danse contemporaine soit dotée de tous les métiers nécessaires à son bon fonctionnement et à sa viabilité artistique et économique.

A la mise en œuvre de tous les moyens d’éducations artistique et populaire du citoyen, permettant l’accès de tous et de chacun, à la création contemporaine et à l’art en général.

Fait à Marrakech, le 9 mars 2016.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire