jeudi 15 septembre 2016

Rachid Ouramdane, Manque de diversité dans la culture : « Les théâtres de France en sont la triste démonstration »

Rachid Ouramdane, Photo DR

Comment combattre les discriminations qui persistent dans le paysage culturel français ?  Tribune. Paru dans Libération, du 9 septembre 2016. 
Rachid Ouramdane est co-directeur du CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble. 

Le 19 septembre, Libération s’associe à la Maison de la danse de Lyon pour La culture aux citoyens, une journée de débat à l’Université Catholique de Lyon. Rachid Ouramdane participera au débat «L’art où on ne l’attend pas». Inscrivez-vous ici.

L’art est aujourd’hui dans les théâtres, les musées, dans l’espace public, sur le web, dans les prisons, porté par des ONG dans des zones de guerre, dans des hôpitaux quand on lui trouve une vertu thérapeutique. Il est objet de placement financier pour certains, il est lieu de contestation pour d’autres. Il est social, relationnel, participatif, contextuel, processuel, numérique. On le voit vecteur d’émancipation dans les écoles, source de polémique dans les jardins de Versailles… Comment l’art peut-il occuper tant de lieux de notre quotidien, avoir rejoint autant de secteurs de l’activité humaine, avoir développé une telle masse critique et pourtant si peu contribuer à la reconnaissance de notre diversité culturelle ? > SUITE 

— ON PEUT LIRE AUSSI : 
Arnaud Meunier : « Où sont les visages noirs, arabes, asiatiques dans nos théâtres ? »
Paru dans Le Monde, 5 septembre 2016. > À LIRE ICI 
Arnaud Meunier  est metteur en scène, directeur de la Comédie de Saint-Etienne et de son école supérieure d’art dramatique depuis 2011. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire