mardi 3 janvier 2017

La danse est absente de la promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur

Photo Fabien Rivière ©

La danse est la grande absente de la promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur. Pas un-e représentant-e de cet art sur les 731 personnes promues. Les 32 noms distingués par le Ministère de la Culture et de la Communication appartiennent au cinéma, à la musique, à l'opéra, au théâtre, à la littérature et même à la publicité avec un « publicitaire, président-fondateur d'une agence de publicité » (le décret). 

On remarque quand même un directeur d'opéra et un homme de théâtre sensibles à la danse, avec Stéphane Lissner actuel patron de l'Opéra national de Paris et François Le Pillouër qui a dirigé le Théâtre national de Bretagne (TNB) à Rennes pendant « vingt-deux ans, huit mois et douze jours » (Le Monde) et qu'il vient de quitter ce 1er janvier. 
Fabien Rivière 

Ministère de la culture et de la communication
Au grade d'officier
M. Lissner (Stéphane, Michel), 
directeur de l'Opéra national de Paris. Chevalier du 19 juillet 2002.

Ministère de la culture et de la communication
Au grade de chevalier
M. Le Pillouër (François, Gilles), 
directeur d'un théâtre et d'une école nationale supérieure d'art ; 42 ans de services.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire