vendredi 4 mai 2012

Les premiers pas du Fenix de Foofwa

Le chorégraphe Suisse Foofwa d'Imobilité propose un (premier) film tiré des premières répétitions de sa création, Fenix, qui sera présentée à Venise au Théâtre La Fenice – en français, Théâtre Le Phénix, les 27 et 28 juillet 2012. Ne pas s'inquiéter des passages silencieux de la vidéo. 

La piéce s'inscrit dans le cadre d'un nouveau projet, proposé par la Fondation Teatro La Fenice à la Fondation Bevilacqua La Masa fondée en 1898 à Venise (site) : faire collaborer un chorégraphe avec un plasticien. La première a choisi le chorégraphe, le Suisse Foofwa d'Imobilité. La seconde, le plasticien, l'Italien Stefano Arienti

Avec Anja Schmidt, Ruth Childs, Michèle Gurtner, Richard Kaboré, Nicolas Leresche, Filibert Tologo, et la voix de Foofwa. Caméra et montage de Foofwa.


LE THÉÂTRE LA FENICE ET LA DANSE, EN BREF 
Merce Cunningham au Théâtre La Fenice en 1994. SOURCE Gran Teatro La Fenice
Le Théâtre La Fenice n'a pas proposé que de la danse classique. Ainsi, et pour s'en tenir à la période récente, Merce Cunningham présente Ocean en 1995 (où danse Foofwa d'Imobilité)Pina Bausch Nelken (Les œillets) en 1983, et Le sacre du printempsBandoneonKontakthof et Auf dem Gebirge hat man ein Geschrei gehört (Sur la montagne on a entendu un cri) en 1985, Maurice Béjart, L'oiseau de feu en 1989 (où danse l'actuel administrateur de la compagnie de Foofwa d'Imobilité) et Ring um den Ring en 1990, Carolyn Carslon, SoloChalkwork et Underwood en 1983, Martha Clarke Vienna : Lusthaus en 1988. Les parents de Foofwa d'Imobilité, danseurs étoiles, ont aussi dansé jadis à La Fenice. 
SOURCE Gran Teatro La Fenice, photographies de Graziano Arici, Textes de Giandomenico Romanelli, Giuseppe Pugliese, José Sasportes et Patrizia Veroli. Edition Benedikt Taschen Verlag GmbH, 1999. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire