dimanche 29 avril 2012

Agenda Danse et performance à Paris et en Île-de-France - Mai 2012

1 Théâtre de la Ville                          2 Parc de la Villette
3 
Collège des Bernardins                  4 Cinémathèque de la danse
5 Tarmac                                           Forum du Blanc Mesnil 
7 Maison du Théâtre et de la Danse    Étoile du Nord
Théâtre Le Monfort                          10 Ferme du Buisson
11 Petites Scènes Ouvertes                12 Studio Le Regard du Cygne
13 Opéra de Paris                               14 ThéâtreÀChâtillon
15 Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent
16 Festival de l'Imaginaire
17 Centre National de la Danse  
18 104

19 Bouffes du Nord 
20 Centre des Arts d'Enghien-les-Bains
21 Mains d'Œuvres
22 Espace Michel Simon
23 Espace 1789
24 Point Ephémère
25 Théâtre du Rond-Point


1 Au Théâtre de la Ville (4°),

 Anne Teresa de Keersmaeker, Cesena, du 10 au 19 mai. En savoir +  

Photo du haut Ann Veronica Janssens; Autres photos Anne van Aerschot  

Le Français Michael Pomero dans Cesena, Capture d'écran Espaces Magnétiques
– Groupe Grenade (collectif) - Josette Baïz (direction artistique), Grenade, les 20 ans, du 21 au 25 mai. En savoir + 
Grenade, les 20 ans, Photo Leo Ballani 
–  Peeping Tom  (Franck Chartier et Gabriela Carrizo), À louer, du 29 mai au 2 juin. En savoir +   
À louer, de Peeping Tom, Photos Herman Sorgeloos 
2 Au Parc de la Villette (19°), 
– Flamenco, du 2 au 5 mai. En savoir + 

Conception Marie Victoroff, Photo Pierre-Emmanuel Rastoin
La Faraona et la Farruca, Photo DR
Pastora Galvan, Photo DR

– Sidi Larbi Cherkaoui, Tezuka, du 9 au 19 mai. En savoir +  
Affiche TeZuKa, Visuel Tezuka Productions
Sidi Larbi Cherkaoui, Photo Koen Broos
Damien Jalet dans TeZuKa, Photo Hugo Glendinning
3 Au Collège des Bernardins (5°),  
 Meredith Monk , La voix intérieure, mercredi 16 mai, 20h. En savoir +  

Meredith Monk en solo, Dans le cadre du cycle « Alterminimalismes »
Meredith Monk, Photo Jesse Forman
« Récemment sacrée « meilleur compositeur de l'année 2012 aux États-Unis », Meredith Monk (née en 1942) est, à l’instar de Steve Reich, Trisha Brown ou Bob Wilson, l’une des grandes figures artistiques issues de l’avant-garde new-yorkaise des années 1960. Elle reste néanmoins une musicienne à part, dont la quête d’essence s’accommode mal des cadres de la musique institutionnelle. Son œuvre, presque toujours vocale, est empreinte d’une spiritualité qui fait le lien avec des époques immémoriales. Un concert-événement. »
▷ Concert suivi d'une rencontre avec Meredith Monk, en conversation avec David Sanson et animée par Père Antoine Guggenheim.
  NOTRE AVIS  Meredith Monk est une chanteuse et performeuse exceptionnelle. 


4 La Cinémathèque de la danse présente à la Cinémathèque Française (12°), 
– le film Twist, de Ron Mann (1993), salle Franju, le lundi 7 mai à 20h.
En complément de programme : Les Nicholas Brothers, princes des claquettes
En savoir +
Chubby Checker, Photo DR
« Twist est un film très joyeux et très documenté qui donne des informations très vivantes. On voit sur une courte pérode, de 1950 à 1960, le twist naître dans la foulée des danses noires, Lindy hop, bop. Au Savoy de Harlem, en 1953, les danseurs de claquettes se mettent  à caresser le sol, les danseurs de Jitterburg se déhanchent de plus en plus avec fluidité, les pas glissés apparaissent. Bill Robinson développe les claquettes silencieuses en jetant du sable sur le sol. Et le mouvement rythmth’n’blues se divise en deux danses et donne le rock, heurté avec Presley,  et le twist ondulant. Le Hula hoop, né en 1958, n’effectue-t-il pas le lien entre les danses noires ralenties et le twist ?

Avec le twist une jambe caresse le sol et une autre se plie et se déplie, s’élevant, redescendant. Le corps chaloupe, se tortille. Les adolescent noirs et blancs commencent à se mélanger dans les dancing. Le twist est née d’un chanson de rthmth’n blues de Hank Ballard. C’est une onde sur une voix rauque. L’onde vola de la voix aux corps adolescents.       

Le twist, à la différence des danses de salon, est lancé par la télévision (American Bandstand, dont le présentateur vient de décéder, et Age tendre et têtes de bois). C’est une danse télévisuelle. Souplesse et détente de cette danse représentent une force de diffusion dans la société. Le twist est au est au coeur des choses : le twist se propage rapidement dans le société en même temps que les familles française s’équipent de frigidaire, de four électrique, de télévision. 

Le twist et ce courant électro-ménager vont de pair. On l’oublie, mais la naissance de la société de consommation, au début des années soixante, a été un élan vital. Une certain bonheur de vivre. A la fois du côté des adolescents et du côté des parents. Bonjour liberté ! : libération du corps des adolescents avec la diffusion fluide du twist, (“Le twist est une révolution adolescente” dit Johnny Blavat, danseur Dj), début de la libération des femmes avec le gain de temps que représente les robots ménagers (la ménagère le sera de moins en moins). 

Un art naquit de ce mouvement de danse et d’appareillage qui traversa la société : le pop art qui intensifia la lumière d’une époque. Twist, télévision, machine à laver, pop art donnèrent du corps à la société. En 1964 Marshall Mcluhan écrit Pour comprendre les médias et apparaît dans Manhattan le film de Woody Allen. Toutes les plus grandes danses naissent d’une détente.
Nicholas Bros, Photo DR
L’adolescence éprouva dans les années 60 un moment de grâce, associant esprit de jeu et esprit de gravité, le twist et Racine, Discorama et Les Perses à la télévision. Les enfants terribles de Cocteau connurent une seconde jeunesse dans la réalité. Tous les garçons et les filles  commencèrent par se saluer et générèrent la communauté immense de la jeunesse pour tous. En ce temps là, la jeunesse devint une pensée et un rythme. 

Démocratie des corps adolescents, blancs et noirs, et début de la démocratie des femmes. Dès 69,  elles commencent, en nombre à intégrer la société et y travailler. La figure de la ménagère disparaît. 

“Même si on ne savait pas danser, le rythme du twist était tellement contagieux que cela marchait” Blavat qui souligne la fantaisie de cette danse ondulante et fluide : “Le twist, c’est comme si tu sortais de la douche et que tu te séchais le dos en te tortillant “. » 


Twist, 1993, 35mm, 1h20,  couleur, de Ron Mann, conseiller artistique Sally Sommer, avec Chubby Checker, Hank Ballard, The Parkettes, Dee Dee Sharp, Gladys Horton.

Ron Mann raconte la véritable histoire du twist, inventé par Hank Ballard, repris par Chubby Checker, qui devint la danse de ralliement de tout une génération aux Etats-Unis et en France.

Cette séance a lieu en partenariat avec la Journée Internationale de la Danse organisée par l’Institut International du Théâtre ITI.

5 Au Tarmac (20°),   Attention nouvelle adresse
Florent Mahoukou (République du Congo), On The Steps, 50 minutes, Lauréat de la Biennale de danse de Bamako 2010, du 22 au 26 mai. En savoir + 
Photo Antoine Tempé 

Au Forum du Blanc Mesnil (93),  En savoir +
Elli Medeiros & Mickaël PhelippeauSueňos, mardi 15 et me. 16 mai, 19h30.  

– DD Dorvillier (États-Unis), Danza Permanente, 21h.  


À la Maison du Théâtre et de la Danse à Épinay sur Seine (93), 
Julie Dossavi, Cross & Share, samedi 12 mai 20h30, di. 13 mai 16h, En savoir + 
Julie Dossavi, Photo DR
Conception Julie Dossavi
Chorégraphie partagée Julie Dossavi, Hamid Ben Mahi, Serge-Aimé Coulibaly, Thomas Lebrun
Mise en scène Julie Dossavi et Michel Schweizer
Dramaturgie et scénographie Michel Schweizer
Interprétation danse Julie Dossavi
Interprétation chant Moïra
Interprétation piano et composition musicale Olivier Oliver  


8 À l'Étoile du Nord (18°), 
– Festival Jet Lag 3, du 3 au 16 mai. En savoir +
    Carte blanche à Frédéric Werlé. Eventaire sans référent.    
Véronica Valecillo, La construction d'une image vivante, du 3 au 5 mai, 19h.  

Frédéric Werlé, Kitchen Attitude, du 3 au 5 mai, 21h. ▼ 
Éloïse Deschemin, Stand buy me, 9 et 10 mai, 20h30, Ouverture de soirée, Hall du théâtre. 

Viviana Moin, Madame Gonzalez au piano, 11 et 12  mai, 20h30, Ouverture de soirée, Hall du théâtre. 
Compagnie L'air ivre, le 12 mai à 20h30, Lever de rideau. 

Frédéric Werlé, La véritable et très véridique histoire d'amour de Carmen Dragon et Louis Loiseau - saison 1 Complète, du 9 au 12 mai, 20h30. 
 GRATUIT  Frédéric Werlé, Restitution des ateliers de danse menés par Frédéric Werlé dans le cadre de sa résidence au Collège Coysevox (18°), lundi 14 mai, 19h.   
Frédéric Werlé, My Macbetish, 15 et 16 mai à 20h30.  

Au Théâtre Le Monfort (15°), 
Cirque Yoann Bourgeois, L'art de la fugue, du 25 mai au 9 juin. En savoir + 

10 À La Ferme du Buisson (77), RER A Station Noisiel, sa. 12 et di. 13 mai  
– Festival C DU CIRQUE ? S DE LA DANSE ? En savoir +  

« Au cours du week-end, découvrez Rêvolutions, création de Akosh S., Jörg Müller & Ivan Fatjo – constellation de tubes, jongles, corps et free-sax. (Re)découvrez aKabi, pièce emblématique de la chorégraphe turque Aydin Teker – variation fantastique pour 5 danseurs sur « platform shoes ». Et partagez les vibrations émises par les circassiens, jongleurs, danseurs et musiciens João Paulo Dos Santos & Rui Horta, Yoann Bourgeois & Mathurin Bolze, Marlène Rostaing & Pascal Contet… »

11 Les Petites Scènes Ouvertes - Réseau inter-régional de soutien aux jeunes auteurs chorégraphiques organise sa Plate-forme de Paris à l'Etoile du Nord (18°), le vendredi 11 mai à 14h30. www.petites-scenes-ouvertes.fr www.etoiledunord-theatre.com
– Anastasia Khvan, Démon, DavaiCompany, Toulouse (31) 
– Brendan Shelper, Soft Landing, Battle Royal GmbH,  Berlin
– Gahé Bama, Sois Réel, CompagnieYikôdancefaso, Castelnaudary (11) 
– Florent Ottello, Transfuge, Compagnie La Galerie, Auxerre (89) 
– Milène Duhameau, Souffle en Silence…, Compagnie Daruma, Clermont-Ferrand (63)  

12 Au Studio Le Regard du Cygne (20°), 
– Spectacles Sauvages  Jeudi 10, Vendredi 11 mai 15h & 19h30, Tarif Unique 5€
« Formes courtes en danse contemporaine, extraits de spectacles, étapes de créations en cours… Une formule ludique et surprenante pour échanger entre artistes, public et professionnels. »
    JEUDI              
Longtemps je me suis couché tard, de Sarath Amarasingam
Cibararius Signatus du latin, bernard l’hermite dansant, d’Isabelle Avid 
    VENDREDI            
Liebesbrauch, d'Elsa Ballanfat
Rosa, de Nina Dipla 
Quelle direction prendre ?, de Guity Doroudi
Eleven, d’Anna Fayard
3 pièces courtes des éléves des Rencontres internationales de Danse Contemporaine (RIDC, Paris, www.ridc-danse.com)
Répétition Publique Mardi 22 mai 15h
   HOMEHOMEHOMEd'Anja Gysin
CYCLE ANNA HALPRIN : 
Étape d'un création : A Time for everything de Marie Motais - Cie Alluna
en collaboration avec Anna Halprin, 1er et 2 juin, 20h20. En savoir +
Conférence sur l'œuvre d'Anna Halprin : 

Deux ou trois choses que je sais d'Anna Halprin, de Denise Luccioni, samedi 2 juin, 18h.
– ◀ Planetary Dance au Jardin de Reuilly, Paris 12°, dimanche 3 juin (dans le cadre de la Fête de la Danse organisée par Entrez dans la danse)
« La Planetary Dance est un rituel de danse contemporaine pour soigner et régénérer des communautés de personnes, créé par la visionnaire de la danse, internationalement reconnue qu’est l’américaine Anna Halprin
Des personnes de tous âges et toutes conditions se sont rassemblées dans cette forme universelle et accessible à tous au cours des 30 dernières années, en dansant pour la paix avec la Terre et pour la paix au sein de leurs communautés. »


13 À l'Opéra de Paris (9° et 12°),
– Kenneth MacMillanL'histoire de Manon, du 21 avril au 13 mai, Palais Garnier En savoir +  
– Sasha Waltz, Roméo et Juliette, Opéra Bastille, du 7 au 20 mai En savoir +.
Tokyo Ballet, Kabuki de Maurice Béjart, Palais Garnier, du 18 au 22 mai. En savoir +  

  
14 À ThéâtreÀChâtillon (92), 
– Edmond Russo & Shlomi Tuizer, Embrace, Vendredi 11 mai, 20h30. www.theatreachatillon.com 


15 La Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent présente 
 KABUKI, Costumes du théâtre japonais. En savoir +
LIEU : 3 rue Léonce Reynaud, Paris 16°, Ouvert du mardi au dimanche, sauf jours fériés de 11h à 18h (dernière entrée à 17h30), Tél. : +33 (0)1 44 31 64 31, Métro Alma-Marceau (pas très loin du Musée d'art moderne de la ville de Paris et du Palais de Tokyo).  

16 16° édition du Festival de l'Imaginaire, du 9 mars au 17 juin. En savoir +

17 Au Centre National de la Danse (Pantin, 93), 
– 
 GRATUIT  Installation vidéo Régine Chopinot, du mercredi 4 avril au jeudi 31 mai.
Entrée libre du lundi au vendredi, de 9h à 19h et jusqu’à 20h30 les soirs de représentation. En savoir +
« Une installation vidéographique qui présente au public, dans différents espaces du bâtiment du CND à Pantin, plus de trente ans de créations et de recherches de la chorégraphe et danseuse Régine Chopinot, jusqu’à ses travaux les plus actuels de 1978 à 2012.
Cette installation est conçue à partir des archives de l’artiste, déposées àla Médiathèque du CND, et grâce à un important travail d’inventaire et de numérisation mené en 2011 dans le cadre du Plan national de numérisation du ministère de la Culture et de la Communication. »

18 Au 104 (19°), 
– Stéphanie Aubin, Amphithéâtre 2, du 2 au 6 mai. PHOTO S. Schmitt. En savoir + 


19 Au Bouffes du Nord (10°), 
– Dans le cadre du Festival La Voix est libre 2012 - 10 ans de Jazz Nomades. En savoir +

– 10 mai : 1ère soirée, NOTAMMENT
Duo Dieudonné Niangouna (Congo/texte), Qudus Onikeku (Nigeria/danse) Création
– 11 mai : 2ème soirée, NOTAMMENT
Trio Boris Charmatz (danse), Saul Williams (USA/chant), Peter Corser (saxophone) Création
– 12 mai : 3ème soirée, NOTAMMENT
Duo Andrea Sitter (danse), Yoann Durant (saxophone) Création
Le GdRA - Christophe Rhules (guitares, chant), Julien Cassier (trampoline, danse), Sébastien Barrier (texte, voix), Camille Gaudou (batterie) 
Création


Boris Charmatz, Photo D. Gouray


20 Au Centre des Arts d'Enghien-les-Bains (95),
–  Marie Chouinard, Prélude à l'après-midi d'un faune (10  mn.) + Le sacre du printemps (50 mn.), 22 mai. En savoir +

Photo N. Ruel

21 À Mains d'Œuvres (Saint-Ouen, 93)
Samedi 5 mai
Un atelier imaginé par Aude Lachaise, chorégraphe en résidence.
Dimanche 6 mai
« Le dimanche après midi, une fois par mois, Mains d’oeuvres revisite le thé dansant. Un orchestre, mimille et les ramulots, une ambiance tamisée, des projections, des pâtisseries, et des danseurs endiablés. Pas besoin d’être un danseur hors pair, les plus aguerris entrainent les novices. Au programme, valse, tango, tchatcha, charleston, rock, tarentelle, madison, passo noble, biguine, tout y passe. 3h30 de show, pour tous. » Pour se mettre dans l’ambiance : http://www.myspace.com/ramulots/
Jeudi 10 mai
Co-organisation Maison des associations du 17e arrondissement, Mains d’Œuvres, Odéon-Théâtre de l’Europe, Centre d’animation de la Jonquière, Carrefour des Associations Parisiennes, Centre National du Théâtre. 

22 À l'Espace Michel Simon à Noisy-le-Grand (93), 
         RER A Station "Noisy-le-Grand Mont d'Est", 
– 14° édition du Festival des Chemins de Traverse, mer. 9 au di. 13 mai. En savoir +
Le Festival propose du théâtre, du cirque et de la danse. Dans cette dernière discipline : 
– Cie Mossoux-Bonté, Noli me tangere, vendredi 11 mai, 25 minutes, 19h. (suivi d'autres travaux)
Jérôme Bel, Cédric Andrieux, vendredi 11 mai, 1h15, 20h30.
Danse et pyrotechnie, Cie Bilbobasso, Polar, samedi 12 mai, 50 minutes, 22h.      

23 À l'Espace 1789, à Saint-Ouen (93), 
– Pascale Houbin, Dominique Boivin et Daniel Larrieu, En piste - Chansons de geste, mardi 29 mai, 20h30. En savoir +

Un samedi en performance samedi 2 juin En savoir +
18h45, le peintre Paul Bloas et le guitariste Serge Teyssot-Gay, Ligne de front.
20h30, Josef Nadj, Les Corbeaux (solo de Josef Nadj avec le musicien Akosh S)


24 Au Point Ephémère (10°), EN RÉSIDENCE :
– Du lundi 30 avril au vendredi 11 mai
Lilou Robert - COLLECTIF 18.3 – J’ai rien compris En savoir +
 
OUVERTURES PUBLIQUES : Mardi 8 mai 19h • Vendredi 11 mai 19h • Entrée libre
– Du 14 au 26 mai
Sandra Abouav - Compagnie METATARSE – Hélices En savoir +
OUVERTURES PUBLIQUES : Vendredi 25 mai 19h • Samedi 26 mai 19h • Entrée libre

25 Au Théâtre du Rond-Point (8°), 
Yves-Noël Genod, Je m'occupe de vous personnellement, du 31 mai au 24 juin. En savoir +

Je m'occupe de vous personnellement, Visuel Stéphane Trapier

Aucun commentaire:

Publier un commentaire